Pinkx

« Harem » : Le chef-d’œuvre de Cadinot !!!

Pour de futurs grands réalisateurs et producteurs américains, tels que Kristen Bjorn, Brian Brennan (Latino Fan Club) et Chris Ward (Raging Stallion, Falcon Studios Group), y a eu un avant et un après « Harem ». Acclamé aux USA où il est sorti en 1984 sous le titre de « Sex Bazaar », « Harem » est considéré comme l’une des œuvres les plus marquantes de l’histoire du porno gay. On reconnaît à Jean-Daniel Cadinot – qui signait alors sous le pseudonyme de Tony Dark – d’avoir non seulement magnifié comme nul autre avant lui les gros plans de pénétrations anales, mais aussi de montrer qu’il y avait une alternative au porno californien de base monocolore. Un chef-d’œuvre à voir dès maintenant et en illimité dans les classics des vidéos illimités sur PinkX.EU.

Harem (1984)
La cité médiévale de Sidi Bou Saïd en Tunisie. Un hammam est le lieu de fulgurantes pénétrations: Omar Salam s’enfonce impitoyablement entre les reins d’un jeune Tunisien à la peau moite et brune (Mickaël Dickson), puis un touriste français (Pierre-Yves Darget). Préoccupé de jouir au plus vite, Omar se surprend à embrasser le Français. De son côté, Pierre-Yves est sous le charme. Et lorsque Omar quitte le hammam, il se précipite à l’extérieur pour le retrouver… En vain ! – Photos : Harem / Cadinot

Le lendemain, Pierre-Yves se promène dans les souks. En rentrant dans l’un des nombreux bazars, il est immédiatement sodomisé par le vendeur (Luigi Di Como). Et à peine sent-il que ce dernier se retire et arrose ses fesses, qu’un autre vendeur (Djaï Kamara) lui passe aussi dessus. Corps d’ébène pourvu d’un mandrin long et épais, Djaï le transperce sans préliminaire. Pierre-Yves crie de douleur… et de plaisir ! – Photos : Harem / Cadinot

Le feu au cul, le touriste français va aller dans trois autres boutiques, pour à chaque fois se faire sodomiser. D’abord par un commerçant noir barbu, au rictus sadique (Mongo N’Gazza, qui ne l’enculera qu’après en avoir fini avec le mignon Arnaud Monastier)… – Photos : Harem / Cadinot

… puis par les fougueux et agressifs Sydney McKenna et Oualid Djelal ! – Photos : Harem / Cadinot

Vingt-quatre heures plus tard, notre héros retourne au hammam dans l’espoir de revoir Omar. Mais c’est Sydney qu’il rencontre et qui lui explose l’anus à coups de queue. Deux autres habitués du lieu (Abdel Azis et Marek Rotman) les accompagnent pour une jouissance démultipliée… – Photos : Harem / Cadinot

En sortant du hammam, Pierre-Yves voit de loin Omar et court le rejoindre. Dans un café qui domine la mer, le beau Tunisien lui explique qu’il n’avait jamais avant lui embrasser un garçon et que c’était si bon qu’il en a eu peur. C’est pourquoi il est si vite parti après avoir éjaculé. Les deux amis décident de piquer une tête dans la mer, puis Pierre-Yves invite Omar dans sa chambre d’hôtel pour une nuit d’amour… Sur son petit nuage, il propose très tendrement au Tunisien de venir en France. Mais Omar lui répond très justement qu’il a ici sa famille, le soleil et ses habitudes… – Photos : Harem / Cadinot

Le pinkplus : Rythmé aux pulsations des grosses bites brunes qui ravagent des petits culs de toutes les couleurs, Harem est un must en matière de pornographie gay. Sorti à l’origine en 1984, ce film bénéficie d’une puissance et d’une spécificité quasi-uniques à ce jour. Le réalisateur Jean-Daniel Cadinot avait en effet réussi une alchimie rare : visualiser aussi bien les fantasmes occidentaux sur les Nord-africains que les fantasmes de ceux-ci sur les touristes occidentaux. Comment Cadinot y était-il arrivé ? En jouant à fond la carte du dépaysement et du multiethnisme. En donnant corps et âme à des personnages tunisiens qui ne sont jamais mièvres ni naïfs. La Gay Producers Association (GPA) a décerné en 1984 à Los Angeles le prix du « Meilleur Film Etranger » à Harem (Sex Bazaar). Précédant la pleine connaissance des risques liés au VIH, Harem a été tourné sans capote.

« Harem » et d’autres œuvres de Cadinot sont disponibles dès à présent dans les classics des vidéos illimités sur PinkX.EU à partir de 1€99 !

Tags
Montrer plus

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close