Pinkx

Cinglant : Mickey Taylor se venge quatre ans après avoir été humilié par un réalisateur !

Acteur principal, scénariste et co-réalisateur de « Guyspotting« , la coproduction de NakedSword et BlakeMason qui a été primée meilleur DVD européen aux « Prowler European Porn Awards« , Mickey Taylor avait de quoi être heureux lors de la cérémonie ! Photo : mr Pam

Mais quelques heures plus tard, la super porn star britannique n’était déjà plus à la fête. Postés le 18 mai, des tweets de son collègue acteur porno Johannes Lars ont mis le feu au poudre. S’ils ont pour la plupart été retirés, les réponses de Taylor donnent une idée de ce qui l’a énervé. Et surtout, il en est venu à lancer un scud sur Michael B, le réalisateur-producteur qui l’a dirigé à ses débuts dans le X en 2014. Un homme qu’il accuse publiquement d’être « horrible« , « cruel« … et « vil » ! Quatre ans après avoir vécu l’enfer, Taylor balance sur les humiliations, harcèlements moraux et expositions aux MST que lui et d’autres ont endurés. La vengeance est un plat qui se mange froid !

Mickey Taylor : « Pardon, mais WTF ? Tu t’en es pris à nous ! Et tu es venu à moi parce que tu n’avais pas été invité à un putain de barbecue et tu l’as pris pour toi. Mais personne ne t’a rejeté. Ne joue pas au victime quand tout ce que j’ai fait c’est te soutenir. Même quand ton boyfriend était un con… En plus, pensais-tu vraiment que personne ne serait près de toi alors que tu étais à côté de Michael ? Ce type qui fait vivre un enfer aux studios, modèles et fans et qui harcèle et attaque tant de gens sur les réseaux sociaux. Tu veux parler de « clique » ? Celui qui est à tes côté est un choix au rabais. »

Johannes Lars : « Plein de gens délicieux étaient à mes côtés. C’est un producteur génial, il a travaillé avec de nombreux studios et modèles. Ça en dit long. Il se pourrait que tu sois obsédé par ta « clique », mais certains d’entre nous, non. »

Mickey Taylor vs Johannes Lars accompagné d’un joli siamois ! – Photos : Twitter

Mickey Taylor : « … Les gens qui font partie de ma vie ne sont pas « une clique ». Ils sont ma famille, mes amis. « Les cliques », c’est pour les ados. »

Michael B : « J’aimerais savoir quels modèles j’ai soit-disant harcelés et à qui j’ai fait vivre un enfer. »
« Tous les modèles avec lesquels nous tournons demandent toujours à revenir, toutes les compagnies pour lesquelles nous travaillons adorent ce que nous faisons Il semble qu’on ait perdu celui-ci. »

Mickey Taylor : « Oh, comme c’est hilarant. Ok, tu m’as mis la honte sur mon corps et tu m’as harcelé jusqu’à ce que je parte. Tu as outé l’identité d’un modèle en postant son passeport sur Twitter et je pourrais continuer sur toutes les choses viles que Regina George (la tyran du film culte Lolita malgré moi – NDLR) a fait. »

Michael B : « Une partie du contrat d’exclusivité de Mickey Taylor quand il était chez Staxus consistait à se rendre régulièrement à la salle de gym ( on le payait en conséquence) pour se tonifier davantage. Il était payé 750 livres par scène. Ce n’était pas une demande irraisonnable. Quand nous avons vérifié, il n’y avait été que trois fois en quatre mois.
On penserait qu’après quatre ans Mickey Taylor arrêterait de mentir sur mon compte et passerait à autre chose. Je lui ai dit qu’il était gros, il en a pleuré mais quatre ans ont passé et il continue de me dénigrer. Qu’il passe donc à autre chose.« 

Mickey Taylor en 2014, notamment dans une scène tournée au Portugal. Il se faisait alors traiter de « gros » par le réalisateur Michael B. Il en a beaucoup souffert… – Photos : Staxus

Mickey Taylor : « Je ne mentionne pas toutes les choses horribles et viles qu’il a dites à des modèles. Des gens ont dévoilé des tweets, des vidéos où il se montre cruel et insultant ont été mises en ligne. En plus il a outé l’identité d’un modèle. Ça ne se fait pas, c’est illégal. Ce n’est pas moi qui suis dans le faux.
Il a aussi embauché des prostitués portugais pour travailler avec nous. Or ils n’avaient pas été testés et ils ont refilé à deux d’entre nous des MST. Après l’avoir entendu m’attaquer verbalement à d’autres membres de l’équipe pendant 20 minutes, je suis parti. Quel génial réalisateur 👏👎 »

Michael B : « Encore un nouveau mensonge. J’étais dans la chambre en train d’avoir une conversation privée avec mon photographe pendant que Mickey écoutait derrière la porte. Des conversations privées sont ce qu’elles sont : PRIVÉES. Mensonge après mensonge, après mensonge… et il n’est jamais dans son tort, c’est toujours la faute de quelqu’un d’autre. »

Mickey Taylor : « Quand je pense qu’il m’a dit que jamais je ne réussirais dans le porno à cause de mon apparence. J’ai pourtant travaillé avec pratiquement tous les grands studios autour du monde, j’ai fait de la télé, de la musique, des couvertures. Je suis toujours heureux de prouver à un hater qu’il a tort ! »

Et le Twitter du réalisateur Michael B a soudainement basculé en compte protégé.

Même s’il ne s’agit pas ici de harcèlement sexuel et de viol, on est tenté de lier les accusations de la super porn star britannique à la vague #MeToo. Depuis l’affaire Weinstein, la parole s’est véritablement libérée à l’encontre d’hommes puissants qui se croyaient intouchables… À suivre !

 

Tags
Montrer plus

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close