Pinkx
Tendances

Arad : La bombe anatomique iranienne est-elle coupable de mensonges et de trahison en se mettant au bi ?

Acteur porno découvert en 2014 par NextDoorStudios, top modèle de la marque Andrew Christian depuis 2016, Arad offrait jusqu’à tout récemment une image irréprochable, voire héroïque. Il est cet ancien soldat iranien qui a fui au péril de sa vie sa terre natale pour pouvoir vivre en toute liberté son homosexualité aux USA. Son statut de réfugié politique fut médiatiquement révélé en février 2017 alors que la nouvelle administration américaine essentialisait plusieurs populations, dont l’iranienne, comme des terroristes en puissance. Il avait lancé ce vibrant appel : « J’aimerais que vous Américains compreniez que la plupart des gens qui viennent du Moyen-Orient sont comme vous et moi… Ils veulent juste vivre en paix et en liberté. Beaucoup de gens biens ont besoin de notre soutien. » Mais sa toute première scène bi produite par Men où il se fait un mec (Daxx Carter) et une femme (Silvia Sage) vient ternir sa popularité. Elle suscite sur les réseaux sociaux et blogs un torrent d’insultes et de suspicions malveillantes de la part de gays fans de porno. Voici quelques exemples :

« Toute votre histoire sur votre fuite d’Iran parce que que vous étiez gay est-elle même vraie ? Je ne comprends pas qu’une personne qui a eu à vivre cela puisse être aussi ignorante et problématique. Je pense à tous ces gays et lesbiennes qui n’ont pas pu s’échapper d’Iran, qui ont dû cacher leur sexualité, qui ont été mis en prison ou ont été tués. Je pense combien leur vie aurait été meilleure s’ils étaient à votre place. Mais vous discréditez leur tragédie. Vous êtes un opportuniste et j’espère qu’un jour ces gays et lesbiennes qui souffrent en Iran pourront être libres d’être eux-mêmes. Vous avez montré votre vrai visage. Vous êtes un rat. »
Gazotic

« Il baise des femmes maintenant. C’est un connard de menteur. »
Isiah.singleton2

« Retire ces couleurs (celle du rainbow flag -NDLR). Tu ne les mérites pas, ordure. »
gogopoorerrangers

« On devrait te renvoyer pour avoir menti. Tu n’es pas gay. Le droit d’asile aurait dû être accordé à une personne qui est vraiment gay et qui a peur pour sa vie. Pas à un trou du cul stupide et égocentrique. »
gogopoorerrangers

« Ainsi Arad ne peut pas être passif et décide de faire une scène bi ? Et la suite, des scènes hétéros ? C’est  dégueu ! »
Daniel Adam Hayes

« Toutes mes félicitations. Vous pouvez désormais retourner dans votre ville natale au Moyen-Orient. Il faut en remercier Men qui vous ont montré la voie : vous pouvez être maintenant avec une femme. »
Rendon Grilly

Avec cette critique, on ne peut s’empêcher de faire le lien avec Come As You Are, le film américain actuellement en salle qui dénonce l’horreur des thérapies de conversion. L’idée qu’un gay puisse manifester sexuellement du plaisir avec une femme est intolérable pour certains qui se sentent trahis. À leur yeux, Arad ferait croire que l’homosexualité est soit une lubie qu’on peut abandonner comme si de rien n’était, soit une orientation qu’on peut rééduquer grâce à des « soins appropriés« , dont on sait pourtant qu’ils ont brisé tant de vies. Notons qu’en Iran, si l’homosexualité est pénalement punissable de la peine de mort, la transsexualité est au contraire vivement encouragée par le clergé depuis une fatwa de Khomeini. Pour ne pas subir le fouet et/ou la pendaison, des homosexuels iraniens disent être prisonniers dans un corps qui ne correspond pas à leur identité sexuelle et passent au plus vite sur le billard, se font traiter aux hormones et changent d’état civil.

La belle image est-elle définitivement écornée ?  – Photo : Andrew Christian

Peut-être n’est-ce qu’une tempête dans un verre d’eau. Toutes ces critiques vont tellement à rebours de la « fluidité sexuelle » théorisée par des universitaires, valorisée par des stars de l’entertainment et intégrée par des hommes et femmes qui témoignent de cette réalité. Arad peut d’ailleurs compter sur des fans indéfectibles qui lui adressent d’innombrables « Je t’aime« , « T’es trop beau » ainsi que leur soutien. En voici un parmi tant d’autres :

« Je ne sais pas vraiment comment vous joindre alors je poste juste ce commentaire sur les réseaux sociaux. Je veux juste vous dire de ne pas faire attention aux haters. Si vous voulez passer au porno bi, c’est votre choix. Si c’est votre façon de dire que vous êtes bisexuel et non 100% gay, et bien je vous apporte mon soutien et mon amour à 100%. Ne laissez pas les personnes négatives vous affecter parce que votre vie vous appartient. Soyez vous-même et réalisez-vous dans l’amour. »
ericcmathis89

 

Tags
Montrer plus

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Aller à la barre d’outils