Pinkx

Pourquoi tant de haine ?

Chi Chi LaRue, la réalisatrice drag-queen multiawardisée, ne pensait sans doute pas susciter ce déchaînement de critiques qui a cours avant même l’ouverture officielle du site porno gay NoirMale le 22 août. NoirMale a la prétention de se libérer « des stéréotypes et des conventions du porno gay interracial type » et de faire en sorte que « les idées reçues deviennent des choses du passé. » Le label se dit également déterminé à présenter « des hommes noirs comme ils méritent d’être vus – sensuels, sexuels et magnifiques. » Toutes les scènes actuellement disponibles sont réalisées par Chi Chi LaRue. Les réactions sont toutefois loin d’être positivement unanimes, la faute à une erreur de communication flagrante dans une Amérique travaillée en profondeur par la question de la race.

C’est une capture d’écran du compte Instagram de Chi Chi LaRue qui a ouvert les hostilités le 20 août :

Si le but de NoirMale est de mettre en valeur les Noirs, pourquoi n’y-a-t-il là que des Blancs ? La porn star afro-américaine Max Konnor qui a déjà tourné dans deux scènes pour NoirMale a pris la défense de Chi Chi dès le 21 août : « Honnêtement, NoirMale ne m’a manifesté que du respect et je pense qu’il ne voulait pas faire mal. Est-ce que je pense qu’ils ont fait une erreur en postant des photos promo de modèles blancs qui ont travaillé aussi dur que nous (2 jours avant son lancement) ? NON ! On ne peut pas réclamer haut et fort l’INCLUSION puis changer d’avis et exclure. »

Le beau et viril Max Konnor n’est que compliments pour Chi Chi LaRue – Photo : NoirMale

Ce à quoi lui répond le comédien et activiste afro-américain Phillip Henry : « C’est un point intéressant, mais s’agit-il vraiment là d’inclusion comme le proclame le site ? Il s’agit plus d’une fontaine à eaux séparées. Je n’ai pas de problème vis-à-vis de la présence de modèles blancs sur le site et j’ai bien conscience que son Instagram officiel a des tonnes de modèles noirs. C’est pour ça que c’est bizarre. »

Le même jour, Chi Chi a supprimé de son Instagram le défilé polémique de photos de modèles blancs et répondu courtoisement à Henry : « Merci pour cet échange plaisant et très instructif. J’apprécie beaucoup. Je pense que vous aimerez ce site. »

Mais blogs, Internautes et acteurs porno se sont emparés du sujet et s’enflamment. Billy Santoro a ainsi eu des mots très durs à l’encontre de Chi Chi et de son travail pour NoirMale : non seulement elle tournerait comme dans les années 1990, mais elle aurait peur que les modèles noirs ne soient pas vendeurs.

Par la force des choses, Chi Chi se fait plus vindicative le 23 août : « Malheureusement nous savons tous que nous vivons aujourd’hui dans un monde où les gens se sentent facilement offensés et recherchent véritablement ce qui va les offenser. Je ne fonctionne pas comme ça et, comme je l’ai dit, j’ai appris et je pense que c’est un plus. »

Tags
Montrer plus

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Aller à la barre d’outils