Actus LGBT

Une pop star turque accusée – à tort ? – de faire chanter plus de soixante amants !!!

Depuis que le quotidien turc Hürriyet a sortie l’information, la pop star Bulut Duman (28 ans) est dans la tourmente et fait le bad buzz. On apprend que plusieurs dizaines d’hommes ont porté plainte contre lui parce qu’il les faisait chanter. Le scénario serait toujours le même : Duman contacte des mecs via des applis gays puis il menace de balancer des images compromettantes de leur(s) rencontre(s) sexuelle(s) s’ils ne paient pas. Parmi les plaignants, il y a des fonctionnaires, des médecins, des hommes d’affaires et même le neveux d’un ancien ministre turc. Deux cas ont déjà été jugés. S’il a été reconnu coupable dans l’un, il a été acquitté dans l’autre. Mais la pop star nie en bloc toutes ces accusations et se pose en victime. Victime de journalistes qui ne font pas leur travail d’enquête. Victime de ceux qui l’accusent : ce sont ces hommes qui complotent et cherchent à lui nuire ! Et Duman d’affirmer qu’il n’est membre d’aucun site de rencontres gays. Il a fait appel de la décision qui l’a condamné et fera tout pour défendre sa réputation.

Le nombre de plaignants (plus d’une soixantaine !), la renommée de l’accusé en Turquie et ses dénégations… Tout dans cette affaire est incroyable. Maintenant, Bulut Duman semble également nier qu’il soit gay ou bi. Hum… On avoue 😈 À cause du scandale et de son physique top canon, ses clips – qui nous étaient encore totalement inconnus hier – s’interprètent comme autant d’indices d’une hétérosexualité de façade…

Dans le clip de son tube Biçilmiş Kaftan qu’il a coréalisé, la distance puis la fugacité du contact avec « la femme adorée » tranchent avec la lascivité qu’il exprime soit en solo, soit avec de beaux et sexy barbus !

Que voit-on dans la vidéo de Tey Tey qu’il a réalisée ? Que dans une voiture aux couleurs « rainbow », il préfère la compagnie d’autres mecs que celle d’une fille qu’il a abandonnée au bord de la route.

Une affaire à suivre !

 

Tags
Montrer plus

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Aller à la barre d’outils