Pinkx

Près de deux ans après leur coup de foudre, Guillaume Wayne et Danny Azcona se marient… et arrêtent le porno !

Même si cela surprend ceux qui ne voient dans les hardeurs gays que des « produits » voués à l’excitation sexuelle, leurs fans savent qu’ils ne se résument pas à leurs seules prestations scéniques. Ils portent notamment en eux toutes les promesses d’un monde qui aurait marginalisé l’homophobie. D’où l’importance des histoires d’amour entre porn stars car elles nous disent que malgré les tentations, jalousies et commérages, l’amour est une force incommensurable !
Près de deux ans après leur coup de foudre sur un tournage en Espagne (lire ici), le Français Guillaume Wayne et le Mexicain Danny Azcona viennent de se marier ! 🙂

Tous nos vœux de bonheur les accompagnent. Leur foi dans l’avenir est aussi nôtre !!

Qu’en sera-t-il de leur carrière pornographique ? Vont-ils arrêter le porno ? On leur a posé directement la question :
Guillaume et Danny : La réponse est oui. On va arrêter. On pense qu’il est temps de passer à autre chose, ne pas s’enfermer la-dedans. On continue simplement Onlyfans et on donnera quelques sex-shows pour finir en beauté. Pas de comeback dans quelques mois. On pense que le comeback d’une porn star est l’une des choses les plus tristes. Tu arrêtes mais tu te rends compte que tu ne sais rien faire d’autre alors tu reviens. Hors de question pour nous, on a beaucoup de belles choses qui nous attendent.

L’acteur japonais Yoshi Kawasaki avait parlé de toi, Guillaume, en des termes très flatteurs : « Guillaume Wayne, la porn star française, a une façon d’être qui est irrésistible… juste en me dominant physiquement et mentalement. En plus, il a une queue fantastique. » Parallèlement tu sembles tourner non-stop, que ce soit pour des boîtes de prod ou vos sex-tapes. Après de tels compliments et une carrière vraiment au top, est-ce possible de prendre sa retraite du X sans éprouver de regrets.
Guillaume : Merci pour ces compliments, c’est vraiment adorable. Je n’ai que deux-trois regrets. Ne pas avoir été pris au sérieux dès le début. Quand j’ai démarré, aucune production ne voulait de moi. Je sais que mon physique est différent : je ne suis pas un top modèle, ni une gravure de mode. Aujourd’hui je suis fier de mon parcours. J’ai eu la chance de travailler pour LucasEntertainment, Fuckermate, Eurocreme, Hardkinks et tellement de prods en France. J’ai réussi à prouver qu’un mec simple, normal pouvait avoir sa place dans le milieu du porno gay.
La deuxième chose est de ne pas avoir parlé de cette hypocrisie, de ce silence constant dans l’industrie du porno. Il serait temps que les langues se délient. Tout le monde sait mais personne ne dit rien. La drogue, la solitude, la dépression sont malheureusement devenues courantes dans ce milieu. Il est temps que certaines personnes prennent leurs responsabilités.
Enfin, je regrette de ne pas avoir pu travailler avec certaines productions. Men et CockyBoys m’ont contacté plusieurs fois mais on n’a pas pu concrétiser par manque de temps.
Danny : Je regrette seulement de ne pas avoir travaillé plus aux États-Unis, notamment avec Men.

Comment avez-vous fait pour que votre relation ne soit pas remise en cause par les tentations, jalousies et oiseaux de mauvais augure ?
Guillaume : Évidemment c’est difficile. Il faut accepter les tournages de l’autre et comprendre que ce n’est que du travail. C’était encore plus difficile pour nous car on a eu un coup de foudre sur un tournage et tu as toujours peur quand l’autre part tourner. Nous sommes un couple qui communique beaucoup, le fait de parler, de rassurer nous a beaucoup aidés. La confiance est la chose la plus importante.
Danny : Nous avions un accord pour séparer la vie privée et les tournages. On était clairs. Toujours se dire la vérité et parler pour que chacun comprenne que ce n’était que du travail.

La scène où il se sont rencontrés et ont eu le coup de foudre. C’était vers septembre-octobre 2017…

Comment envisagez-vous votre avenir commun ? Ce sera en France, au Mexique, ailleurs ?
Guillaume : Principalement en France mais avec beaucoup d’allers-retours au Mexique. Je suis tombé amoureux d’un Mexicain mais aussi de son pays et de sa culture. Nous voulons voyager pour le plaisir et découvrir de nouveaux horizons.

En témoignage de son imprégnation à la culture mexicaine, Guillaume affiche désormais sur son torse le tatouage d’une « calavera ». Si le Français n’est peut être pas « une gravure de mode » comme il l’affirme, qu’est-ce qu’il est sexe !!! Tant physiquement qu’intellectuellement !!! Quant à Danny, il y a l’évidence de ses courbes appétissantes et de ses lèvres pulpeuses.
Ça donne chaud tout ça !!! 🙂 🙂

Si vous avez quelque chose d’important à ajouter aux fans et autres, n’hésitez pas !
Guillaume et Danny : Simplement merci pour tous vos messages, vos soutiens sur Twitter ou Onlyfans. Que les fans se rassurent, on continue Onlyfans et on donnera quelques shows en Amérique Latine et ailleurs. Vous aurez encore l’occasion de nous voir à poil, haha. On aime rencontrer les gens qui nous suivent, boire un verre, parler avec eux… C’est toujours un plaisir. On continue à partager un maximum avec les fans.

Tags
Montrer plus

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Aller à la barre d’outils