Actus LGBT

Kurt Wild : La belle image qu’il s’était construite vole en éclats !

Toujours se méfier des apparences et de ce qu’il y a derrière… Résidant dans la ville américaine de Cabool dans le Missouri, le photographe Calvin Cornelius (33 ans) s’affichait régulièrement sur les réseaux sociaux avec sa femme. En 2017 il postait même une photo où il se tenait auprès d’elle et de leurs sept enfants. La parfaite famille traditionnelle américaine ! Mais que restera-t-il de cet idéal après les révélations qui se succèdent depuis le mois de juillet dernier. Non seulement il est accusé d’avoir voulu attenter à la vie de sa femme, mais son passé porno gay ressurgit : il fut Kurt Wild, l’un des minets les plus cotés du X gay américain !

Selon le shérif du comté du Texas, Scott Lindsey, Calvin Cornelius aurait agressé sa femme le mardi 16 juillet. Cette dernière a déclaré qu’il lui avait tiré les cheveux et menacé de lui trancher la gorge avec un couteau. L’agression se serait produite devant trois de leurs enfants. Effrayée, elle se serait enfouie pour gagner son lieu de travail puis le poste de police. Si les faits reprochés sont établis, il risque jusqu’à 10 ans de prison.

 Str8UpGayPorn vient en plus de révéler son passé porno gay. Pendant la seconde moitié des années 2000, Calvin Cornelius fut effectivement Kurt Wild, un minet qui a autant travaillé pour les grosses prods que pour l’amateur. Ses partenaires étaient très divers en matière d’âge, de gabarit, d’origine ethnique et de notoriété.
– Photos : Buckshot, ItsGonnaHurt, DaddyMugs, NextDoorStudios, Men

L’un d’eux ne fut autre que Nickolay Petrov. De son vrai nom Edmon Vardanyan, il venait de signer un contrat d’exclusivité avec Jet Set Men quand il fut inculpé pour tentative de meurtre et coups et blessures. Entre septembre 2006 et avril 2007, il avait attaqué par quatre fois un couple de sexagénaires. Il s’était vu offrir 20 000 dollars pour les tuer s’ils continuaient de refuser de payer une dette.
– Photos : Proven Straight / Jet Set Men

Pendant sa carrière porno, Kurt Wild fit par deux fois la une de médias gays et mainstream :
En septembre 2008 il fut rapporté qu’il avait été viré du Starbuck où il travaillait après avoir été reconnu comme « Kurt Wild » par un client porno-homophobe.
En janvier 2009, alors qu’il avait 22 ans, il fut l’un des invités du populaire Tyra Banks Show. Le thème de l’émission : « Men who are gay for pay ». Face à Tyra – qui voulait vraiment comprendre – et à un public féminin médusé, il expliquait entre autres qu’il était bien hétéro, qu’il en était venu à faire du porno pour l’argent, et particulièrement du gay parce que ça payait encore plus. Que pour avoir une érection, il s’excitait en pensant très fort à celle qui partageait sa vie depuis 6 ans et qui était déjà mère de leurs trois enfants. Il préférait d’ailleurs être passif, car comme Tyra le suggérait, il n’avait pas à bander dur constamment. C’est un vrai professionnel ! Il avouait toutefois adorer l’esprit de camaraderie entre mecs et que la plupart de ses amis étaient gays. Il promettait qu’une fois marié à celle qui n’était encore que sa fiancée il ne ferait jamais plus de porno gay.

OUAIS… Le 100% hétéro a continué de se faire baiser jusque vers 2014. Soit il a attendu longtemps pour se marier officiellement – et ça ne l’a pas empêché avoir d’autres enfants au passage -, ou alors, comme il l’a compris, il ne faut jamais dire « jamais » !

Pourquoi Calvin Cornelius/ Kurt Wild s’en serait-il pris à sa femme ? Pourquoi un homme qui affiche sur les réseaux sociaux sa plénitude d’être auprès de la mère de ses sept enfants aurait-il pété un câble ? Les médias locaux (voir ici et ) ne disent rien. Mais une info datée de 2010 donne une piste. Le blogueur spécialisé X gay VincentLambert avait rapporté que la star rejoignait un centre de désintoxication ainsi que les Alcooliques Anonymes. Cela faisait suite à des tweets où il affirmait que sa femme l’avait fait arrêter pour violence. L’histoire bégaierait-elle ? Sauf que cette fois-ci ce serait bien plus grave !

Tags
Montrer plus

Articles liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
Aller à la barre d’outils