Actus LGBTPinkxSexy

Sexo : Le power bottom Ty Mitchell donne quelques conseils à ceux qui pensent que les actifs sont des salauds

Le MetroTimes de Detroit dispose d’une page sexo du journaliste Dan Savage. Le 1er janvier a été publiée la lettre d’un jeune Californien de 29 ans signée TMIW. Celui-ci se plaint des actifs. Presque tous se comporteraient avec lui comme des salauds. Des bourrins qui ne trouvent plaisir qu’à lui faire mal en le pénétrant. Désemparé, il se considère comme un moins que rien et demande conseil. Dan Savage a fait appel à la porn star Ty Mitchell pour lui répondre et par la-même donner des conseils à tous ceux qui pourraient ressentir la même chose. Ty vit très bien d’être passif. Il prend du plaisir, même quand il a affaire à un mec qui le sodomise rudement. Parce que dans ce cas, il l’a autorisé à se comporter de la sorte. Tout est une question de communication et de consentement : savoir ce qu’on aime vraiment faire avec un mec et le lui dire.

Transporté, défoncé, enspermé par le TTBM Cory Kane, Ty Mitchell jouissait du cul comme jamais dans Raw Volume 1, récemment diffusé sur PinkX.
– Photos : Raw Volume 1 / CockyBoys

« TMIW peut avoir besoin de communiquer davantage avec ses partenaires sur ce qui lui fait du bien et ce qui ne lui fait pas plaisir. Et s’il ne trouve aucun plaisir à être passif, il devrait arrêter et prendre différemment son plaisir. »
Ty reconnait toutefois que beaucoup d’hommes ont du mal à satisfaire leurs partenaires parce qu’on vit dans ce « foutu patriarcat ». « Dès l’enfance, les hommes apprennent systématiquement que le sexe est une question d’instinct plutôt que d’intention, et que nos bites sont des baguettes magiques qui apportent du plaisir aux gens simplement en les montrant et en les collant aux personnes qui n’en ont pas ou qui n’utilisent pas les leurs. Les gays ne sont pas à l’abri de ces messages et admirent même les hommes fidèles à cette masculinité. »

Ty Mitchell, 1,60 m pour 55 kg. Petit, mignon et délicieusement anal !
– Photo : CockyBoys

Ty et Dan Savage s’accordent aussi sur une chose : il y a des actifs véritablement soucieux du plaisir de l’autre. Et si jamais ce n’est pas le cas, le passif doit tout simplement lui dire de partir.

« Lui dire de partir ? » Est-ce si simple pour quelqu’un qui se sous-estime tant qu’il n’osera jamais rééquilibrer sa relation avec un mec ?

Tags
Montrer plus

Articles liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
Aller à la barre d’outils