Porn Actu

« Grabbys 2020 » : Entre message de prévention contre le COVID-19 et cri de ralliement à BlackLivesMatter !

Pas de show dans une salle de spectacle ou un bar cette année pour les 21e Grabbys. Pas de tapis rouge où défilent habituellement porn stars, réalisateurs et autres VIP de l’industrie du porno gay. Les organisateurs nous avaient prévenus : pour cause de coronavirus tout serait à minima. La tradition serait toutefois respectée avec les interventions de Chi Chi LaRue et Honey West pour animer les awards en vidéo conférence le samedi 30 mai.

Nommés et gagnants étaient invités à participer virtuellement. Mais certains n’avaient vraiment pas le cœur à la fête, voire faisaient défaut, préférant manifester. Car un autre événement dramatique ébranle l’Amérique : la mort de George Floyd à Minneapolis. La tristesse et la colère face l’intervention disproportionnée et meurtrière d’un policier blanc sur un Noir fédère comme jamais les soutiens au mouvement BlackLivesMatter (LesViesNoiresComptent). Pendant la vidéo conférence, les maîtresses de cérémonie et la plupart des autres participants ont été l’unisson de la cause noire pour que ça change enfin aux USA ! Les deux héros de la soirée furent d’ailleurs les porn stars Brock Banks et Sharok qui étaient sur le terrain de la protestation. À leur risque et périls…

« Jusqu’à BlackLivesMatter, j’ai l’impression qu’aucun de nous ne s’en souciait dans ce pays. Ce qui se passe en ce moment – et qui vient d’être récemment mieux documenté  – est atroce. J’ai personnellement connu le racisme en raison de la couleur de ma peau et de mon appartenance ethnique, mais ce n’est rien comparé à ce que les Noirs du pays doivent traverser quotidiennement depuis des générations. »
Sharok. Quelques heures avant le début des Grabbys, le new cumer d’origine iranienne, avait partagé une vidéo témoignant également de la violence qu’il avait subie lors d’une manifestation : une dent ébréchée et 30 points de suture sur sa lèvre fendue après le jet d’un marteau dans la foule par un manifestant anti-protestation !

Et quelques-unes des déclarations faisant de BlackLivesMatter le cri de ralliement de la soirée !

« Brock Banks manifeste dans le centre-ville de Los Angeles pour BlackLivesMatter, et je trouve ça fantastique. Et je veux juste faire un coucou à Sharok… il s’est pris un marteau sur le visage qui lui a coupé ses belles lèvres et ébréché une dent. Mais ça va guérir. C’est juste une blessure de chair. Mais il est là-bas (encore une fois ce soir) essayant de faire guérir le monde, donc je suis très fier de lui. »
Chi Chi LaRue

«Ce n’est qu’ensemble que nous pourrons changer les choses. Et si certains d’entre nous sont marginalisés, nous sommes tous marginalisés. Il est temps de se rassembler, c’est vraiment le cas, et je suis heureux que tout le monde le ressente ce soir. J’apprécie vraiment Brock Banks et Sharok. »
Honey West

« BlackLivesMatter. Même si nous sommes tous ici ce soir, je ne veux pas perdre de vue ce qui se passe dans le monde. »
Steve Cruz. Le réalisateur est l’eu des grands gagnants des Grabbys 2020.

« Il se passe beaucoup de choses dans ce pays en ce moment. BlackLivesMatter ! »
Boomer Banks

« Je veux juste dire BlackLivesMatter et combattons le pouvoir. »
Owen Hawk

« BlackLivesMatter ! Je ne veux pas oublier ça ce soir, et toutes ces conneries qui se sont passées ces derniers temps. Assurons-vous donc de les garder dans nos pensées. »
Devin Franco

LE PALMARÈS :

Meilleur réalisateur de film / Best Director Movie : Tony Dimarco – Beach Rats of Lauderdale (Falcon Studios)

Meilleur réalisateur « all sex » / Best Director All Sex : Marc Macnamara – Everglades (Men)

Meilleur scénario / Best Screenplay : Steve Cruz – Blood Moon: Timberwolves 2 (Raging Stallion Studios)

Meilleure caméra / Best Videography : Steve Cruz & mr. Pam – Blood Moon: Timberwolves 2 (Raging Stallion Studios)

Meilleur montage / Best In Editing : Jessie Garcia & Karl Edwards – Beach Rats of Lauderdale (Falcon Studios)

Meilleur photographe / Best Still Photographer : Trenton Ducati

Meilleur film / Best Movie : Blood Moon: Timberwolves 2 (Raging Stallion Studios)

Meilleur film « all sex » / Best All Sex Movie : Love and Lust in Montreal (Falcon Studios)

Meilleurs new cumers (ex aequo) / Best Newcomers : Colton Reece et Sharok

Meilleur second rôle / Best Support Actor : Colby Tucker – The Rental House (Men)

Meilleur acteur / Best Actor : Ricky Larkin – At Large (Raging Stallion Studios)

Award « JustForFans » / JustForFans Award : phatrabbitkiller

Meilleurs performeurs de l’année (ex aequo) / Performers of The Year : Dante Colle & Michael Delray

Meilleur minet / Best Twink : Avery Jones

Meilleur performeur versatile / Best Versatile Performer : Nick Fitt

Corps le plus hot / Hottest Body : Skyy Knox

Daddy le plus hot / Hottest Daddy : Jake Morgan

Actif le plus hot / Hottest Top : Max Konnor

Passif le plus hot / Hottest Bottom : Devin Franco

Bites les plus hot (ex aequo) / Hottest Cocks : Owen Hawk & Cade Maddox

Meilleur duo / Best Duo : Max Konner & Skyy Knox – Sexual Favors (NoirMale)

Meilleur trio / Best 3-Way : Avery Jones, Jake Nicola & Adam Ramzi – Uncle Bobby (IconMale)

Groupe le plus hot / Hottest Group : Allen King, Colton Grey, Dakota Payne, Edji DaSilva, Hunter Smith, Jeffrey Lloyd, JJ Knight, Manuel Skye, Max Arion, Max Avila, Michael Lucas & Ruslan Angelo – All-Star Orgy (LucasEntertainment)

« flip-flop » le plus hot / Hottest Flip : Boomer Banks & Wade Wolfgar – Resurgence (RawFuckClub)

Meilleur « léchage de cul » / Hottest Rimming : Brock Banks & Link Parker – Scared Stiff 2 (NakedSword)

Meilleur contenu original sur le Web / Best Web Original Content : MissionaryBoys

Award d’honneur « Wall of Fame »/ Wall Of Fame : Toby Morris, Dominic Pacifico, Owen Hawk
et Jake Jaxson

Tags
Montrer plus

Articles liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
Aller à la barre d’outils