Porn Actu

Papi Suave et Chi Chi LaRue : Le point de non retour !

Les accusations d’agression sexuelle du new cumer Papi Suave à l’encontre de Chi Chi LaRue ont fait réagir la réalisatrice drag-queen. Ses propos ont été publiés le mercredi 17 juin chez TheSword. Des excuses en demi-teinte qui rendent encore plus furieux l’acteur porno. Il appelle à ce que Chi Chi soit virée de tous les studios qui l’emploient.

« J’ai vu la vidéo de Papi Suave sur Twitter. Je suis gêné et honnêtement pris de court qu’il puisse partager son récit sur quelque chose qui s’est passé entre nous, que nous avions géré, il y a plus d’un an.
Sur la nuit dont Papi parle, c’est vrai que j’étais déprimé et que je buvais trop. Je lui ai demandé de venir parce que j’avais désespérément besoin d’un ami. Il n’y avait aucune arrière pensée. Je ne me souviens pas que les événements se soient déroulés exactement comme il le décrit, mais je me souviens que c’est devenu gênant lorsque j’ai exprimé des sentiments pour lui qu’il ne partageait pas. Nous en avons parlé plus tard et j’ai présenté mes sincères excuses, qu’il a acceptées.
Depuis lors, Papi est quelqu’un que j’ai intensivement casté et employé, à la fois comme performeur et comme assistant personnel. En dehors du travail, nous sommes restés en contact régulièrement. Je l’ai booké pour danser à ma soirée ManCandy et nous avons souvent échangé des SMS très amicaux. Il était conscient de mes difficultés personnelles et m’écoutait toujours avec une oreille attentive. Je le considère comme un bon ami.
Personnellement, j’ai toujours défendu les droits des modèles. Au cours de mes trente-six années de carrière dans l’industrie porno, je n’ai jamais utilisé ma position pour le sexe, et ce n’était certainement pas mon intention ce soir-là. C’était naïf de ma part de penser que ce que je ressentais être une relation personnelle hors-tournage n’assombrirait pas notre travail ensemble. C’est un échec dont j’accepte l’entière responsabilité. Je suis maintenant sobre depuis quatorze mois et j’ai encore du travail à faire, jour après jour.
Veuillez ne pas blâmer Papi sur les réseaux sociaux. Je suis extrêmement désolé de ce qui s’est passé et je lui souhaite le meilleur dans tous ses efforts. »
Chi Chi LaRue

Et d’ajouter en preuve de la poursuite de relations amicales après les faits incriminés, des textos (supprimés depuis par TheSword) et ce flyer daté de mars 2019.

Papi Suave n’accepte pas du tout les excuses de Chi Chi ni les témoignages de soutien à son égard. À la porn star Kirk Cumming qui voulait atténuer la responsabilité de la réalisatrice drag-queen en mettant en avant son alcoolisme d’alors qui lui aurait fait faire quelque chose qu’elle n’aurait jamais fait autrement, Papi lui répond séchement que les gens ne peuvent pas changer. « Non seulement elle m’a blessé en m’agressant sexuellement et en niant ma parole en clamant qu’elle ne s’en souvient pas, mais elle blesse aussi tous les autres en abusant de son pouvoir. Tu utilises ton privilège (de Blanc) pour défendre un prédateur. »
Et Papi d’ajouter chez Str8UpGayPorn : « Chi Chi n’avait pas de «sentiments» pour moi. Il voulait juste me baiser parce qu’il pensait qu’il en avait le droit. Sa réponse est une totale connerie. Il essaie de nier sa responsabilité en donnant l’impression qu’il ne se souvient pas de ce qu’il a fait, même s’il dit qu’il se souvenait de m’avoir appelé parce qu’il avait besoin d’un ami… S’il n’est pas licencié, il va continuer à faire ça et à s’en tirer. »

Tags
Montrer plus

Articles liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
Aller à la barre d’outils