Actus LGBT

Scandale chez les culturistes le conseil « sexo » qui dérange.

La revue « Mens Health » publie cette semaine un témoignage dans sa rubrique « Sexplain » qui a laissé plus d’un abonné partagés entre le rire ou la colère. On a l’habitude de tomber dans les revues de culturisme sur des articles du style « aider votre femme à monter au 7eme ciel », « les trucs pour lui donner un orgasme plus fort » etc… Toujours illustrés de photos de couples hétéros nus et enlacés. C’est un grand classique. Mais pas cette fois.

Zachary Zane helps a man with open relationship troubles in this week's Sexplain It.

Posted by Men's Health on Sunday, September 6, 2020

Intitulé : « Je suis d’accord avec mon partenaire pour qu’on aille voir ailleurs. Qu’il soit passif est une autre histoire », le témoignage de « Bottom Buzzkill » est le suivant. Avec son partenaire, il est décidé que quand l’un des deux est seul, en voyage ou autre, il est permis d’avoir les relations avec d’autres hommes sans soucis. Il leur arrive aussi d’avoir des rapports à plusieurs et tout se passe bien. Ils sont tous les deux actifs dans ces moments là et « Bottom Buzzkill » adore voir son mec se taper d’autres passifs. Pourtant quand son partenaire lui a aussi avouer qu’il aimerait se faire sauter par plus sieurs mecs en même temps, j’appelle ça un gang bang, rien ne va plus.

L’idée d’une tonne d’hommes baisant mon petit ami me fait me sentir presque physiquement malade, même si intellectuellement je reconnais que le sexe n’est que du sexe et que le rôle que ça ne devrait pas faire de différence.

Est-ce que j’ai tort de demander à mon petit ami de ne pas se mettre dans cette position (littéralement)?

La réponse de Zachary Zane, l’auteur de l’article est sérieuse, intéressante et bien construite voir ici (texte en anglais). Tout est pour le mieux dans le meilleurs des mondes ? pas vraiment si on en juge par les réponses effarées des abonnés Facebook qui hurlent que le compte à été hacké et qu’ils vont se désabonner.

C’est bien connu, il n’y pas de gays chez les musclors (gros lol). En 2021, l’article de Men’sHealth, hors de tout jugement est une avancée à noter et féliciter, les (trop) rares réactions positives suffiront elles à nous consoler.

Chacun jugera.

Tags
Montrer plus
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
Aller à la barre d’outils