Porn Actu

Nouveau Fleshjack boy, DeAngelo Jackson révèle avoir perdu sa virginité lors de son premier tournage porno !

Non content de collectionner les Awards du X gay parmi les prestigieux, DeAngelo Jackson est désormais l’une des égéries de la marque de sex-toys Fleshjack. Il a tweeté ainsi la bonne nouvelle le 26 mars : « Je suis heureux d’annoncer que je suis le nouveau Fleshjack boy. Vous pourrez mettre la main sur mes nouveaux jouets en avril. Je suis honoré de faire maintenant partie de la famille Fleshjack. » Voici la pub…

La récente interview vidéo qu’il a accordée à Mark Peikert de TheGayGoods nous permet d’en savoir plus sur la porn star américaine…

Trente minutes passionnantes. On apprend notamment trois choses auxquelles on ne s’attendait pas :

DÉVIERGÉ LORS DE SA PREMIÈRE SCÈNE
DeAngelo était encore vierge quand il a tourné dans son premier porno. C’était pour FlavaWorks, il avait alors 21/22 ans. Très fier de son corps, sûr de lui, il s’était dit que ce serait facile à faire en plus d’être bien payé. Il savait bien qu’il y aurait du sexe, mais il n’avait pas compris en quoi les mots « actif », « passif », « pipe », « bouffer un cul » l’engageraient. Cette première expérience a donc été « traumatisante ». Pourtant il a continué les tournages pour l’argent et surtout parce qu’il s’y sentait toujours plus à l’aise.

Advertisement

PREMIER LIVE-SHOW À PARIS
Son tout premier live-show a eu lieu en France, à Paris. C’était avec l’acteur porno Cody Kyler. Du lait s’écoulait sur leur corps. Visuellement c’était beau, mais pas pratique. DeAngelo regrette de n’avoir aucune photo du show. On se dit que ça avait sans doute à voir avec les soirées BBB (Black Blanc Beur). On n’a toutefois pas su retrouver de photos ou de flyer sur le Net. Si quelqu’un en a, DeAngelo est preneur. Envoyez-les lui via Twitter. Il vous en remerciera.

IL A UN MEC
DeAngelo n’est pas célibataire. Depuis 8 ans, avec des hauts et des bas, il y a un homme qui partage sa vie à Atlanta. Ce dernier sait pour sa carrière porno et ça ne le gène pas. L’acteur est de son côté très clair : le porno c’est un métier ! S’il veille à ce qu’il y ait une alchimie avec ses partenaires de scène, il oublie tout ça de retour à la maison. Pas d’interférence. Si le confinement l’a privé d’opportunités professionnelles, il reconnaît que cela les a rapprochés, lui et son boyfriend.

Montrer plus

Articles liés

Bouton retour en haut de la page