Porn Actu

Il était une fois : La Hongrie et ses beaux mâles au top du X gay mondial !

À voir et à entendre tout ce qui se passe en Hongrie, on a peine à imaginer que ce pays d’Europe de l’Est fut l’un des plus progressistes en matière de Droits LGBT (lire ici). On en oublie également qu’il fut un pôle européen de l’industrie du X gay. Flashback d’un passé révolu…

LA HONGRIE, UNE DESTINATION PHARE DU X GAY INTERNATIONAL

Avec la chute du mur de Berlin en 1989 et « la victoire idéologique de la démocratie et du libéralisme sur le communisme », l’ex-République populaire de Hongrie s’ouvre à l’économie de marché et à la pornographie. Le pays va même si bien accueillir des producteurs porno étrangers qu’elle va partager avec la Californie le privilège d’abriter une véritable industrie du X, tant hétéro que gay. Pour la partie gay, l’Américain Kristen Bjorn est considéré comme le premier réalisateur /producteur d’envergure à y investir de gros moyens pour y tourner et mettre en valeur de superbes autochtones. En 1995 et 1996 sortent sa fameuse trilogie hongroise : The Vampire of Budapest, Comrades in Arms et Hungary for Men.

Énorme succès qui ouvre la voie à tous ces films réalisés en Hongrie par Body Prod, Clair Production, Falcon International, Private Man, Studio 2000 International, Olympus, TitanMen, Diamond Pictures, Elite Male, Sinemale, etc, etc. Mais cet âge d’or du porno gay en Hongrie ne va pas durer. Particulièrement florissante pendant la première moitié de l’an 2000, cette industrie a périclité autour dev 2010 et l’arrivée au pouvoir de Viktor Orbán.

DES STARS LE PLUS SOUVENT HÉTÉROS & BI

La Hongrie fut un vivier de stars du X gay. Que de beaux mecs… qui la plupart du temps étaient crédités comme hétéros ou bi. En voici une dizaine, sachant que cette liste est loin d’être exhaustive et que leurs alias pouvaient être très nombreux. Une pensée particulière à Arpad Miklos. Un des rares Hongrois à avoir fait également carrière aux USA. Il s’est suicidé en février 2013. Il avait 45 ans.

Arpad Miklos
– Photos : The Hard Way (Hot House – 2005)

Advertisement

Julian Vincenzo
– Photos : The Last Story of Alex (Body Prod – 2006)

Ted Colunga
– Photos : The Bar (EliteMale – 2006)

Rick Bauer
– Photos – Desperate Househusbands (Private man – 2005)

Tamas Eszterhazy
– Photos : Black ‘N’ Blue (Hot House – 2006)

George Vidanov
– Photos : Out of Athens 2 (Falcon Studios – 2000)

José Ganatti
– Photos : Sportifs (Body Prod – 2000)

Martin Sandor
– Photos : Under Fire (Falcon International – 1999)

Janos Volt
– Photos : Hungary Men (Falcon International – 2000)

Les jumeaux Fernando et Fabrizio Mangiatti
– Photo : Bodyguards (Body Prod – 2006)

Claudio Antonelli
– photos : Hungry Asses for Hard Cocks (Sinemale Europe – 2006)

Montrer plus

Articles liés

Bouton retour en haut de la page