13,12 cm ! Selon les travaux du docteur David Veale et de son équipe que nous avions évoqués ici, c’est la taille moyenne d’une bite en érection. Dès lors qu’elle mesure moins, on peut légitimement parler de petite bite. Faut-il pour autant en être complexé ? Croire que, dès lors qu’on est actif, on ne donnera jamais de plaisir ? Ou pire encore, qu’on se fera jeté d’office tant sont valorisées les mensurations XL  ? La réponse est cinq fois « non » d’après GayPopBuzz. Sortir avec un mec pas bien membré présenterait même 5 gros avantages…

1 – Des fellations vraiment pas compliquées à faire
Pomper un mec TBM qui bande dur peut s’apparenter plus à une corvée, surtout s’il insiste pour que vous l’avaliez jusqu’aux couilles alors que ça vous est anatomiquement impossible.

2 – Une sodomie parfaitement indolore
« Plus c’est gros, mieux c’est ! » tient plus du fantasme que de la réalité pour certains. Une grosse bite, surtout si elle est entre les jambes d’un mec soucieux de son seul plaisir, sera plus une source de souffrance qu’autre chose. D’ailleurs, ceux qui sont strictement actifs par peur d’avoir mal auront bien raison de s’essayer au rôle de passif avec un mec moins bien membré. Et vous allez en redemander 🙂

3 – Une petitesse forcément compensée par un savoir faire
« Ce qu’on n’a pas, on le compense par autre chose ! » Et cet autre chose, quand on n’en a pas une grosse, c’est la technique de baise et la compréhension parfaite des zones érogènes. On en devient un amant convoité !!!

4 – On se sent flatté d’avoir par contraste une grosse bite
Vos 13/14 cm vous complexaient ? Ils vous empêchaient même d’oser envisager d’être actif ? Ce ne sera plus le cas, surtout si votre boyfriend à petite bite est versatile.

5 – Un lien profond qui va au-delà de la question de la taille
« Je t’aime parce que tu as une grosse bite ! » Sic. Même si l’on peut comprendre que la question de la taille soit capitale pour une size queen, réduire un homme à sa queue est réducteur et entache de superficialité une telle déclaration d’amour. La relation suivie avec un partenaire à petite bite ira bien au-delà…

Hum… Tout cela est très beau, mais n’est-ce pas prendre ses rêves pour la réalité ? Un hymne aux petites bites pourra-t-il jamais détrôner ce tube inoubliable : Don’t Want A Short Dick Man (J’veux pas d’un mec à petite bite)… 🙂

 

Share