Alors que les enceintes connectées intelligentes ont été l’un des cadeaux de Noël les plus plébiscités et qu’elles s’imposent dans nos foyers comme un assistant personnel, quelque chose de plus incarné et de plus gay se prépare. Matt McMullen, « le Geppetto des poupées sexuelles » vient de faire une annonce fracassante au DailyStar : Abyss Creations, sa société qui possède RealDoll et RealBotix, va commercialiser en 2018 un robot de forme masculine doté d’une intelligence, d’une personnalité et d’un pénis bionique « bien mieux qu’un vibromasseur ».

La version féminine existe déjà. Elle s’appelle Harmony, et sa commercialisation avait fait le buzz l’année dernière. RealDoll de taille humaine, recouverte d’une peau en silicone, elle est pourvue d’un cou articulé, de sourcils expressifs, de yeux qui clignent et elle parle. Customisable, elle est en plus dotée d’une personnalité propre via l’application RealBotix. Elle coûte autour de 15 000 dollars. Le pendant masculin n’a pas encore de nom. À suivre. Mais comment ne pas penser que la frontière entre la science-fiction et la réalité s’estompe et que cela aura des conséquences anthropologiques aussi fascinantes qu’effrayantes ? Le monde de Westworld et de son sexy – et inquiétant – Hector Escaton est un possible extrêmement proche…