« Malheureusement Bo Hendrixx est décédé il y a près d’un mois. Le photographe Mark Henderson l’a confirmé via Instagram… »  émanant un dénommé John Yah et posté il y a quelques jours sur WayBig, le décès de ce new cumer américain a été reconfirmé par le blog spécialisé X gay : « Nous mêmes confirmons cette information avec un réalisateur en vue dans l’industrie. C’est très triste. » Quant à la cause de sa mort, un certain Peeps affirme sur MenOfPorn : « C’était un hétéro drogué à l’héroïne. Il était condamné à l’avance 🙁 Un autre exemple qui montre pourquoi les hétéros ne devraient jamais être embauchés sur des pornos gays. C’est le désespoir qui les y amène. » D’où tient-il cette « vérité », on l’ignore. Mais si elle repose effectivement sur un rapport d’autopsie, ce ne sera pas une surprise tant les décès prématurés d’acteurs porno sont liés à la consommation de drogue : overdoses et dépressions poussant au suicide.

Les deux premières scènes de Bo Hendrixx étaient respectivement sorties le 10 août et le 28 septembre 2017 chez BaitBuddies. Voici comment il était décrit : « Ce type est fantastique de la tête aux pieds. Bo, c’est du pur beef d’1,95 m, 98 kg, blond, yeux verts et monté épais 23 cm. C’est une vraie bête qui est aussi lutteur MMA. » Versatile, il fut actif avec le métissé Patrick Ridge, puis passif avec le Cubain prénommé Chris.

Bo Hendrixx était promis à une belle carrière, de grands studios commençant à faire appel à lui… R.I.P.

Share