Publié aux éditions Kurokawa et préfacé par Marina Carrère d’Encausse, le manga « Anus Beauté » avait fait beaucoup parler de lui l’année dernière. Il traitait en effet d’un sujet tabou : les hémorroïdes. À New York, un médecin gay, Evan Goldstein, a pris le parti de quitter sa spécialité première, la chirurgie cardiaque, pour se dédier totalement à l’anus de ses patients. Expert dans le traitement des pathologies anales, fondateur du concept de « rajeunissement de l’anus », – ce qui passe notamment par l’utilisation de botox -, Goldstein peut légitimement être surnommé docteur « Anus Beauté » ! Dans une interview récente accordée à GayPopBuzz, il s’explique sur sa motivation…

Le trou que nous avons n’est pas seulement fait pour déféquer. C’est aussi la porte qui mène vers l’émancipation sexuelle et se doit d’être totalement reconsidéré. Les professionnels doivent comprendre comment on l’utilise, ce qu’on désire en faire et comment y arriver. Qu’y-a-t-il de plus fantastique dans un métier que d’être capable de redonner aux gens le plaisir qu’ils avaient perdu ou de les aider à connaître ce plaisir tant recherché. Une vie sexuelle épanouie est vitale pour le bien-être, surtout dans la culture gay. La perdre peut être dévastateur.
La plupart des patients présentent des pathologies anales qui limitent leur vie sexuelle : des fissures, des coupures, des hémorroïdes, des excroissances de chair… Ces choses entravent les rapports sexuels. Bien sûr, ce sont des problèmes physiques immédiats. Mais je tiens à en avoir une compréhension fine afin d’y associer idéal esthétique et besoins fonctionnels à long terme.
Evan Goldstein

Rajeunir son anus est facturé entre 5 000$ et 25 000 $. Voire plus. Pourquoi cela peut-il être si cher ? Parce que parfois, confesse le docteur Goldstein, « des patients viennent avec des culs vraiment mal en point ! »

Share