Nobody’s perfect ! 🙂 Tyson Tyler, Jesse Jackman, Nick Capra, Armond Rizzo et Chad Hunt font partie de ces stars du X qui se sont exprimées sur leurs complexes. Certains ne les ont toujours pas surmontés et tentent de cacher ce qu’ils n’aiment pas en eux. D’autres se transforment en se musclant ou en ayant recours à la chirurgie esthétique. D’autres enfin sont parvenus à apprécier ce qui les complexait et à en jouer pour booster leur carrière pornographique…

 

 
Tyson Tyler

Photo : Next Door Studios

Photo : Next Door Studios

Complexe : Ses dents ont des espaces entre elles.
Conséquence : Il évite de sourire.
Constat : On a beau examiner les rares photos où Tyson ouvre la bouche – sans aucune bite pour en cacher sa dentition-, et tout semble droit et bien aligné !? Alors soit ses dents sont photoshopées, soit le Britannique ne s’apprécie pas comme il le devrait !!!

 

Jesse Jackman

Photo : Titan Men

Photo : Titan Men

Complexe : la courbure inhabituelle de son pénis causée par la maladie de La Peyronie.
Solution : La franchise : Jesse prévient toujours ses partenaires que son sexe n’est pas comme les autres et personne ne s’est encore jamais moqué de lui. Il se considère même comme avantagé depuis qu’il s’est fait sodomiser par un type qui avait la même bite recourbée en tête de canard : « J’ai la possibilité de toucher la prostate d’une façon assez unique, et la sensation est assez intense. »
Constat : Tout cela donne très envie de sympathiser – et plus si affinités- avec quelqu’un comme lui 🙂 En plus, le réalisateur Brian Mills s’est exclamé devant sa bite : « C’en est une qui est vraiment faite pour les fellations ! » 🙂 🙂

 

Nick Capra

Photo : RVD

Photo : RVD

Complexe : Des mollets pas assez musclés.
Solution : Implants en silicone posés en 2012, alors qu’il avait pris sa retraite du porno et de l’escorting.
Effets : Catastrophiques ! Nick s’en est tiré avec une infection douloureuse qui a nécessité des doses massives d’antibiotiques et le retrait des implants.
Constat : Sa dysmorphophobie l’avait déjà contraint aux régimes diététiques, aux séances intensives de musculation… et aux injections de botox. Hum… Ses 23 cm épais ont-ils jamais été naturels ?!

 

Armond Rizzo

Photo : Raging Stallion

Photo : Raging Stallion

Complexe : Sa taille : 1,50 m !!! Enfant chétif et considéré comme laid, il a été harcelé à l’école ainsi que chez lui. Ses frères et son père l’humiliaient constamment.
Solution : Travailler sur son physique. Fortifier ce qui peut l’être. Devenir meilleur que ceux qui vous ont traité plus bas que terre. Et faire de ses faiblesses une force. Dans le porno, sa taille est un atout.
Constat : Son petit gabarit en fait l’un des passifs les plus prisés : les gros sexes qui le pénètrent n’en apparaissent que plus énormes et brutaux.

 

Chad Hunt

Photo : Hot House

Photo : Hot House

Complexe : La taille surdimensionnée de son sexe : 28 X 18 cm. À l’usine de confiture où il travaillait, il était la risée de ses collègues depuis qu’ils l’avaient vu à poils dans les douches collectives. Son surnom était celui de « donkey », c’est-à-dire « âne ».
Solution : Faire de l’objet de moqueries une arme de conquête : après avoir divorcé, il débute une carrière de gogo-dancer pour ensuite pleinement vivre de l’industrie du sexe.
Constat : Même si Chad a pris sa retraite en 2008, il demeure l’une des queues les plus remarquables du porno gay américain. Pour pouvoir toutefois la prendre sans se blesser, la star conseillait d’être « relax » et de s’asseoir progressivement sur sa bite.