Un collectif d’organisations religieuses tente d’arrêter la prochaine visite de Rihanna au Sénégal parce qu’elles croient qu’elle favorise l’homosexualité pour les Illuminati.

Les 30 organisations, connues sous le nom de Non à la franc-maçonnerie et à l’homosexualité, ont déclaré que la visite de la star dans ce pays d’Afrique de l’Ouest doit être évitée en raison de ses liens avec la franc-maçonnerie et sa célébration de l’égalité LGBTQ.

Un porte-parole du groupe, Cheikh Omar Diagne, a déclaré à Jeune Afrique que la musicienne ne devrait pas avoir à cacher sa véritable identité au sein des iluminati.

« Rihanna ne le cache pas: elle fait partie des Illuminati, une branche des francs-maçons », a déclaré Diagne.

Le groupe, qui est principalement islamique, a déclaré que lors de son voyage, elle ferait la promotion de l’homosexualité pour les Francs-Maçons, avec lesquels ils sont fondamentalement en désaccord, et qu’elle ne serait donc pas autorisée à entrer dans le pays.

La visite de Rihanna dans le pays s’inscrit dans son rôle d’ambassadrice de la conférence du Partenariat mondial pour l’éducation.

La conférence, organisée par Emmanuel Macron et le président sénégalais Macky Sall, « marquera le moment où le financement de l’éducation  changera à l’échelle mondiale », a déclaré la présidente du GPE, Julia Gillard.

Cependant, Non à la franc-maçonnerie et à l’homosexualité prétendent que la conférence est en fait une dissimulation pour une réunion de franc-maçonnerie.

Le Partenariat mondial pour l’éducation s’efforce de réunir des fonds pour l’éducation des enfants les plus pauvres et les plus vulnérables de 65 pays.

Il espère atteindre 2 milliards de dollars par an d’ici 2020 et reproduire les succès obtenus en matière de santé mondiale.