Le désir d’apprendre n’a pas d’âge et la fin des vacances peut être l’occasion de se remettre aux études. C’est d’autant plus facile que grâce à Internet des cours passionnants sont accessibles en vidéo. On parle de MOOC dans le langage universitaire. Les MOOC dispensés depuis 2011 par l’équipe new-yorkaise de PEGym ont de quoi faire fantasmer : il s’agit de séances d’exercices physiques dont le but est d’augmenter les mensurations et l’endurance de son pénis.

Élongations, tractions, torsions, rotations, contractions… Si certains exercices font penser à d’anodines branlettes, d’autres font mal à la bite rien que de les voir (comme ici et ). D’ailleurs, ceux-ci ne sont-ils pas dangereux ? Cette gymnastique pénienne a quand même pour effet de provoquer des micro-lésions qui, par accroissement cellulaire, augmentent petit à petit les mensurations du sexe. Hum… Notre petit doigt nous dit de demander conseil à un médecin avant de commencer.
Sûr de l’efficacité de ses cours, PEGym affirme qu’il faut compter au minimum trois mois d’assiduité quotidienne pour obtenir des résultats tangibles. On devine qu’il faut plus de temps encore pour acquérir une bite d’acier. Mais est-ce que cela en vaut le coup ? En avoir une super grosse endurante, ça peut faire fuir. Et on reste seul avec son rêve de grandeur devenu réalité… 🙁 😉 🙂

Share