Depuis 2010, la mère de Brandon Jones, Carole Morinville, fait régulièrement la une des médias québécois. Conseillère en placements financiers au train de vie luxueux, elle était soupçonnée d’avoir orchestré une fraude à la Ponzi, flouant ainsi une soixantaine d’investisseurs. Le procès a enfin eu lieu la semaine dernière au palais de justice de Montréal. L’accusée a plaidé coupable tout en demandant pardon à ses victimes : « Je n’ai jamais eu l’intention de les voler. J’étais certaine de pouvoir régler ça… j’étais dans le déni. Je demande pardon pour la peine causée, la trahison. Leur plus grande erreur, c’est de m’avoir fait confiance. »
En attendant la sentence qui sera prononcée dans un mois, « l’arnaqueuse » peut compter sur le soutien indéfectible de son fils qui voit toujours en elle « son idole ». Pourquoi une telle admiration ? Une partie de la réponse se trouve dans un message daté du 26 août 2015 sur le compte Facebook de Dominick Juneau, le vrai nom de Brandon Jones…

01-BrandonJones-CockyBoys

Je suis si chanceux d’avoir la mère que j’ai ! J’ai commencé à jouer avec des poupées Barbie à 3 ans et ma mère ne m’a jamais donné l’impression que ce n’était pas normal. À l’âge de 8 ans, j’ai demandé à être habillé comme Belle de La Belle et La Bête pour mon anniversaire et elle a fait faire une robe sur mesure pour moi. Je pense m’en être bien sorti, hahaha. Elle a fait de moi un garçon gay qui n’a jamais été véritablement harcelé et qui toujours s’est senti fort sur ce qu’il était.
Dominick Juneau, alias Brandon Jones

Et elle de répondre :

On n’enlève jamais la magie d’un enfant. Comme parents on doit remercier le privilège de vivre avec eux… Je t’aime mon bel amour.
Carole Morinville

Le 11 février, Brandon Jones a accompagné sa mamam au palais de justice de Montréal Photo : ICI Radio-Canada

Le 11 février, Brandon Jones a accompagné sa mamam au palais de justice de Montréal
Photo : ICI Radio-Canada

Comment ne pas être ému ? Et le lendemain de sa comparution, celle qui est décriée comme faisant partie des « 20 pires arnaqueurs de l’histoire » lunchait avec son fils accompagné de son boyfriend – également porn star – Samuel Stone…

Brandon Jones et son chéri Samuel Stone on plusieurs fois tourné ensemble, notamment pour CockyBoy

Brandon Jones et son chéri Samuel Stone (de son vrai nom Vincent Cloutier) ont plusieurs fois tourné ensemble, notamment pour CockyBoy