Pinkx
Tendances

« Le Coursier », ou la France multhietnique de Cadinot sur Pinkflix seulement sur PinkX.EU

« Le Coursier », ou la France multhietnique de Cadinot sur Pinkflix seulement sur PinkX.EU

Story Highlights

  • Interrogé sur la « préférence raciale » de certains acteurs, voici ce que le maître nous avait dit en 2004 : « C’est aussi une question de goût des individus, je pense. Mais parmi les pédés que je rencontre, il y en a pas mal de fachos et de racistes, beaucoup plus qu’on ne le croit. Quand j’en entends qui disent que jamais ils n’iront avec un Noir, par exemple, je leur pose la question : ‘As-tu déjà couché avec un Noir ?’ Et la réponse est non. ‘Alors comment peux-tu dire ça ?’ C’est de la xénophobie, la peur de l’inconnu, la peur de l’autre qui ne te ressemble pas. Moi, au contraire, moins on me ressemble, plus ça m’attire. Ce que je recherche automatiquement, c’est le complémentaire, ce que l’autre m’apporte comme richesse que je n’ai pas. Deux richesses risquent de donner une super richesse ! » Exemple parfait de la France multiethnique cher à Cadinot,

L’un des traits majeurs du X gay français est sa composante multiethnique. À l’inverse de ce qui se passe aux USA, en Europe de l’Est ou au Japon, où des studios ne castent jamais ceux qui n’ont pas un type ethnique prédéfinie, les studios français sont, sauf rares exceptions, relativement voire très ouverts. Celui qui a donné le ton, est bien sûr Jean-Daniel Cadinot.  « Le Coursier » est à retrouver dès maintenant dans les classics des vidéos illimités sur PinkX.EU.

Le Coursier (1990)

Gilles Barthelemy, un masseur spécialisé dans une clientèle jeune et avide en dilatations anales extrêmes téléphone à un sex-shop pour qu’on lui fasse livrer des godes. Mais il ne donne aucune précision sur leur dimension. Qu’à cela ne tienne, le très mignon et dévoué coursier Assan Ariana se fera un plaisir d’essayer différents modèles sous le regard concupiscent du vendeur du sex-shop, Lionel Chambon, et d’un client. Ceux-ci ne se contenteront toutefois pas d’être de simples voyeurs… et quelques minutes plus tard, c’est en nage et tout enfoutré qu’Assan se resape, quitte le sex-shop avec deux sacoches remplies de godes et poursuit sa course sur sa mobylette. – Photos : Le Coursier / Cadinot

Paris n’est pas facile pour les deux roues. Un feu rouge grillé et c’est l’accident ! Par chance, Assan est renversé par une ambulance dont les deux urgentistes, Daniel Brown et Kamel Amar, sauront lui prodiguer des soins appropriés. Oxygénation, massage et entubage !- Photos : Le Coursier / Cadinot

Remis d’aplomb, Assan récupère sa mobylette qui, elle, est H.S. Mais les mécanos Driss Rachid et Jean-Jacques Elineau sauront tout remettre en état de marche. Quant au payement, il se fera en nature : les jeux de godes et coups de bite, ça les connaît ! – Photos : Le Coursier / Cadinot

Assan réenfourche sa mobylette, progresse dans les rues de Paris, quant il se reçoit en pleine face les gaz d’échappement d’un vieil utilitaire. Recouvert de suie, il s’arrête à une laverie automatique où deux clients, Jean-François Ravaudet et Taï Bamako, ne vont pas se gêner pour y forniquer devant lui et l’inviter à leurs ébats… Le premier à jouir récupère du séchoir une soutane 😊 La course se termine enfin chez le masseur qui est en train s’occuper de deux clients, Alix Schoedler et Guillaume Pasquier, mais Assan n’en a pas fini de se prendre par tous les trous, des bites, des godes…et même une banane par les camionneurs Benoît Charde et Diego San Paulo ! – Photos : Le Coursier / Cadinot – Photos : Le Coursier / Cadinot

Le pinkplus : Sorti à l’origine en 1990, Le Coursier brille par sa vision réjouissante d’une France populaire Black, Blanc, Beur, où tout le monde trouve sa place grâce à la liberté d’assouvir ses fantasmes et à un marché du travail ouvert. Coursier, vendeur, masseur, ambulanciers, garagistes, camionneurs… et même prêtre, qu’est-ce qu’on bosse chez Cadinot ! 🙂 D’un point de vue pornographique, les pénétrations anales sont à couper le souffle ! Godes et queues de chair sont déchirantes. Quant au héros, il est à tomber. Assan Ariana avait 19/20 ans quand il a tourné dans Le Coursier qui n’était pas son premier film. Il avait précédemment joué dans La Main au feu et Le Désir en ballade de Cadinot. Qu’est-il devenu ? On l’ignore. Mais avec ses lèvres enflammées, son regard fiévreux et son jeune cul rebondi, il demeurera un véritable appel à la baise et à l’affection. Attention: réalisé en 1989/1990, le film est tourné sans capotes.

Tags
Montrer plus

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Aller à la barre d’outils