Pinkx

Jason Styles : La porn star « gay for pay » poursuivie pour le meurtre de son sugar daddy

Dans « La mystérieuse affaire de Styles », premier roman policier d’Agatha Christie, Hercule Poirot enquête sur le meurtre d’une femme d’une soixantaine d’année. Tout accuse son nouveau mari, un homme beaucoup plus jeune et moins fortuné qu’elle. Ne serait-il pas un gigolo empressé d’avoir l’argent de la vieille ? Le détective belge use alors de toutes ses cellules grises pour déjouer le plan machiavélique de l’époux meurtrier qui avait cru jouer de sa situation de coupable idéal pour faire condamner quelqu’un d’autre. Près d’un siècle s’est passé depuis la première publication du roman, et une nouvelle et mystérieuse affaire de Styles voit le jour, pour de vrai, dans la ville de Ketchikan, en Alaska. Elle implique la porn star et escort « gay for pay » Jason Styles…

La porn star a plus d’un pseudo ! En 2012-2013, il était Zack chez SeanCody. En 2014, il était Rob Stonebridge chez RandyBlue. Et depuis, Jason Styles chez Falcon Studios Group, NextDoorStudios et Kink !

Depuis que MenOfPorn a relayé une information parue depuis le mois de juillet dernier dans des médias locaux (comme ici et ), ce fait divers fait le tour des blogs gays. Dans la situation de la victime, Eric Garcia-Llorens, 58 ans, chirurgien fortuné de Ketchikan, retrouvé mort chez lui le 27 mars 2017. Dans celle du coupable idéal, le « gay for pay » Jason Styles, de son vrai nom Jordan Joplin (32 ans). Les deux hommes entretenaient une « relation tarifiée » depuis plus d’un an. Et en mars 2017, approximativement le jour du décès du chirurgien, la porn star et escort s’est copieusement « servi » dans ses biens : pour plus de 500 000 dollars en pièces de monnaie de collection, lingots d’or, spiritueux millésimés… et ordinateurs ainsi que pour près de 40 000 dollars en transfert d’argent sur ses comptes bancaires et PayPal. – Photo : KTUU

Alors que tout semble écrit d’avance et qu’apparaît comme plié l’issu du procès pour vol et meurtre qui aura lieu en novembre, un mystère demeure : aucune cause criminelle du décès de Garcia-Lorens n’a encore été communiquée. Et si la porn star/escort avait juste profité de la mort naturelle de son sugar daddy pour faire main basse sur ses biens les plus accessibles ? Très généreux, le fortuné chirurgien était une aubaine qui ne se présente pas tous les jours pour un gigolo. Jason Styles aurait seulement voulu assurer ses arrières dans la précipitation. Son activité professionnelle et sa cupidité n’en font pas forcément un meurtrier.

Article posté initialement le vendredi 5 février 2018 sur Pinktv.fr

Tags
Montrer plus

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Aller à la barre d’outils