Actus LGBT

Armando Santos : Quand la beauté est force de persuasion !

« Faut-il réactualiser le safer sex ? » Le 26 juin dernier, le débat organisé par le Centre LGBT Paris île de France a pu être animé. Mais concernant le seul VIH, tous les intervenants ont reconnu que la PreP est un moyen de protection efficace. Il faut toutefois respecter un protocole. Pour en parler d’une façon claire, et sexy, Armando « Mr Gay France 2013 » Santos se fait Docteur Naked dans une nouvelle campagne de prévention…

Hum… Comment ne pas y souscrire ?! Santos est si beau, si sexe 🙂 Fantasme mis à part, doit-on en déduire qu’il faudrait généraliser la PreP ? Que celle-ci est la meilleure solution pour baiser sans craindre des lendemains qui déchantent ?  L’intervention du professeur Eric Caumes au débat « Faut-il réactualiser le safer sex » remet les pendules à l’heure. L’infectiologue qui exerce dans le service de maladies infectieuses de l’hôpital de la Pitié Salpêtrière à Paris est très inquiet. Extraits :

Je crois à la répétition de l’histoire et que ne pas y croire est une vraie erreur. C’est pourquoi il est important d’enseigner l’histoire, y compris en médecine. Or que nous apprend l’histoire? Elle nous apprend ça. S’il faut retenir une courbe, c’est celle-ci : le taux de syphilis aux USA des hommes qui ont des rapports sexuels avec d’autres hommes entre 1963 et 2011.

L’augmentation des IST a précédé l’apparition du sida. Ne vous faites aucune illusion : ce qui s’est passé là, se reproduira, compte tenu de ce qui se passe actuellement au niveau des comportements sexuels, avec le multipartenariat et l’abandon du préservatif. Et d’ailleurs regardez ! À un moment ça a chuté car le safer sex est hyper efficace. Les gens qui vous disent le contraire sont des menteurs éhontés.
Les MST sont en train d’exploser. Je revois exactement ce que je voyais dans les années 1980, avant que le sida émerge. La syphilis, le gono, le gay bowel syndrome, comme on l’appelait avant et qui est lié aux rapports anaux, etc. On voit aussi souvent des trucs nouveaux, car en plus il y a consommation de drogues. Les risques sont rallongés…

Outre l’explosion des MST, leur résistance accrue aux antibiotiques lui fait pousser un cri d’alarme…

Je ne suis pas devin. Je ne sais pas ce qui va arriver. Mais il y a des choses qui sont déjà là. Et ça il faut que vous le sachiez. Demain il y aura des bactéries sexuellement transmissibles qui seront résistantes aux antibiotiques : on ne pourra pas les traiter. Pour vous donner un nom, Mycoplasma Genitalium. Vous en avez très peu entendu parler. C’est une bactérie qui est en train de devenir antibiorésistante. Aujourd’hui il n’y a qu’un seul antibiotique qui marche.

Et le professeur accuse :

La PreP est remboursée par la sécurité sociale. Alors que le préservatif, non. Quel symbole. Il y a un vrai problème sociologique. La prévention a été confisquée par les laboratoires pharmaceutiques qui font du profit la dessus.

Tags
Montrer plus

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Aller à la barre d’outils