Sexy
Tendances

Calendrier « Dieux du Stade 2019 » : Quand les rugbymen se font Zeus, Éros, Priape…

Véritable institution, le calendrier Dieux du stade vient de sortir dans son édition 2019, avec pour photographe Ludovic Baron. Inspiré par l’antiquité grecque et le kitsch, il shoote les rugbymen tels des dieux et héros de la mythologie qui – notons-le ! – ont pratiquement tous eu des amours avec des femmes et des hommes. Il y a ainsi Zeus (Dieu des Dieux), Éros (Dieu de l’amour), Dionysos (Dieu du vin et de l’ivresse auquel on consacrait des orgies), Héraclès (célèbre pour ses 12 travaux)… et Priape (Dieu de la fertilité TTTTBM) 🙂 La bande-annonce des séances photo est très belle, très alléchante…

Les rugbymen sollicités ont-ils tous conscience que le calendrier ne cible pas seulement un public féminin hétérosexuel ? Que le recours à la mythologie grecque ne se contente pas de les diviniser, elle les homo/bisexualise ? Hum… Jusqu’à quel point cette image s’accorde-t-elle à la réalité de ce qu’ils font au lit ? De cela, on n’en sait rien, mais on espère… 😉

Tags
Montrer plus

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Aller à la barre d’outils