Pinkx

« Service Actif » : Le premier opus de la saga militaire de Cadinot – avec celui qui deviendra HPG ! – en illimité sur Pinkflix !

Le premier opus de Service Actif est LA saga militaire de Cadinot. Dès à présent en illimité sur Pinkflix, c’est un must à voir et revoir. Fidèle à lui-même, le réalisateur se donne à cœur joie d’égratigner une institution – ici l’armée ! -, où règnent en maître l’arbitraire, le sadisme et les relations sexuelles entre hommes. Sorti en 1990, époque où le service militaire était obligatoire en France, le film était clairement perçu comme une critique de la grande muette. Pour se protéger de poursuite judiciaire, Cadinot avait veillé à préciser que l’action se passait dans une république bananière imaginaire : La República de los Mosquitos. Aujourd’hui, on est toujours aussi scotché par le nombre de scènes de baises et d’acteurs ! Et on note que l’un d’eux, un certain Denis Vauthier, deviendra HPG…   

En slip blanc, 10 jeunes hommes subissent une visite approfondie avant leur incorporation dans l’armée de La República de los Mosquitos. Mesurés, pesés et palpés par le sergent Friedrich Saxe, ils sont tous aptes. Le médecin Diego San Paulo, le lieutenant Manuel Alveiro et l’adjudant Paul Debuschere se lèchent les babines et y vont en commentaires lourds de sous-entendus sexuels. Et quand débarque le conscrit retardataire Lucas Rizzi, le toubib et le sergent ne se privent pas d’aller plus loin : spéculum dans l’anus et queue raide dans les orifices du futur trouffion ! – Photos : Service Actif / Cadinot

Jean-François Beaufort, le fourrier de la caserne, délivre au viril Jean-Luc Adam des rangers, un treillis, une couverture et une gourde. Mais la bite qu’exhibe un autre conscrit, le beau Hugues Payot, est bien trop alléchante pour ne pas vouloir y goûter. Et sous les yeux ahuris du fourrier, Jean-Luc pompe. Le cul admirablement rebondi de la gorge profonde est lui aussi bien trop tentant pour ne pas être un appel à la sodomie. Jean-François se met à poil et enfonce direct son gros sexe noueux dans les entrailles du bleu-bite. Hugues voudra aussi sa part de cul en limant en profondeur la croupe de Jean-Luc ! – Photos : Service Actif / Cadinot

L’affectation que réserve le lieutenant Manuel Alveiro aux conscrits dépend de leurs disponibilités et aptitudes sexuelles. Gilles Barthélemy se laisse lécher le torse et offre sa bite et son cul sans jouer les vierges effarouchées ? Il aura droit à la Nouvelle-Calédonie ! – Photos : Service Actif / Cadinot

Denis Vauthier  – futur HPG ! – dévoile sans pudeur une grosse queue qui fait le bonheur oral du lieutenant ? Il aura Bora-Bora, comme il l’exigeait ! – Photos : Service Actif / Cadinot

Le fourrier Jean-François Beaufort profite à fond des nouvelles recrues. Cette fois-ci, c’est le très joli Serge Charnay qu’il met au bout de son braquemart ! – Photos : Service Actif / Cadinot

Le viril Fred Scherer a particulièrement tapé dans l’œil du toubib Diego San Paulo. Assisté du lieutenant Friedrich Saxe, il lui fait passer un examen médical extrêmement poussé avec un spéculum et un gode. Et quand il a bien dilaté l’anus du conscrit, il jette son dévolu sur le fion du lieutenant qui encaisse gode et bite. Amusé, Fred se branle, tête contre le cul transpercé de Friedrich ! – Photos : Service Actif / Cadinot

La nuit au dortoir n’est pas sans sexe. Lucas Rizzi se dévoue pour permettre à Patrick Rameau et Florent Charpentier d’enculer un mec pour la toute la première fois de leur vie ! Youpi !!! Le bruit de leurs ébats sur le lit a toutefois le don d’énerver un mec qui essayait de dormir. Bizarrement, il ne réagit que lorsque les trois finissent de jouir 🙂 – Photos : Service Actif / Cadinot

Soumis à un questionnaire pour tester leur raisonnement, leur patriotisme et leur orthographe, Serge Charnay et Hugues Payot ont du mal. Deux questions les perturbent tout particulièrement : « Êtes-vous communistes ? » et « Êtes-vous homosexuel ?« . Alors, pour passer le temps, ils baisent, Hugues enculant Serge après avoir élargi son anus avec une matraque ! – Photos : Service Actif / Cadinot

Jean-Luc Adam veut se faire réformer. Il va voir le médecin Diego San Paulo en lui racontant qu’il a été violé par trois hommes dans le passé et qu’il a peur que ça recommence au sein de l’armée. Il est prêt à tout pour avoir satisfaction. Diego entre dans son jeu en l’examinant en profondeur. Hum… La cambrure que prend Jean-Luc quand il lui effleure le cul, les palpitations de son anus quand il glisse un doigt ainsi que la facilité avec laquelle il accueille gode, poing et bite, tout cela tend à démontrer qu’il a de la route avec les mecs et que son histoire ne tient pas. Mais Diego saura quand même lui être agréable en le réformant 🙂 – Photos : Service Actif / Cadinot

Crapahuter dans la garrigue, sous un soleil de plomb, ça fatigue. Karl Burckel, Kasimir Linder et Marco Tazzio abandonne la marche forcée en vidant leurs gourdes, en s’humidifiant le visage et en se masturbant. S’enclenche alors une partie à trois où Kazimir se révèle un défonce-trous émérite ! 🙂 – Photos : Service Actif / Cadinot

Cependant, l’adjudant Paul Debuschere et le conscrit Gilles Barthélemy en font baver Frédéric Mezières… – Photos : Service Actif / Cadinot

Le soir. Le dortoir est plein à craquer de militaires au sexe dure qui ne résistent pas à l’envie de se branler, de sucer et d’enculer. L’anarchie est telle que l’orgie s’accompagne d’une bataille de polochons. Les gradés y mettront en terme en jetant arbitrairement l’un d’eux, Gilles Barthélemy, au trou. À l’intérieur y sont déjà enfermés deux beaux mecs. À suivre dans Service Actif 2… – Photos : Service Actif / Cadinot

 

 

Tags
Montrer plus

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Aller à la barre d’outils