Actus LGBT

Sulfureux : Un moine bouddhiste accro au chemsex !

La communauté bouddhiste de Taïwan est sous le choc. Le 20 novembre dernier, un jeune moine de 29 ans, Maître Kaihung (開泓法師), a été arrêté pour possession de drogue. Dans sa loge au temple Chongfo où la police l’a interpellé, il y avait non seulement 19 grammes d’amphétamine et des pipes à stupéfiant, mais aussi du viagra, du poppers, des capotes, une bouteille d’eau sainte remplie de lubrifiant et deux clefs USB. Chacune contenait des vidéos X gay, dont des sex-tapes où l’on reconnaissait le moine en train de baiser avec des hommes différents tout en consommant de la drogue.

Né Hsieh Jen-hao (謝仁豪), le jeune homme s’était converti adolescent au bouddhisme et poursuivait son enseignement spirituel au sein du Temple Tongshan, sous l’auspice du vénérable Maître Chihhai (智海法師). La mort de ce dernier l’a toutefois gravement perturbé. Il s’est mis à se droguer et à influencer d’autres moines pour qu’ils baisent avec lui. Cela n’a vraiment pas plu à tout le monde et il lui a été demandé de quitter le Temple Tongshan. Il y a deux mois le sulfureux moine fut accueilli dans le Temple Chongfo. Mais il s’adonna une nouvelle fois – et ouvertement – à sa consommation de drogue et d’hommes. N’en pouvant plus, ses pairs l’ont dénoncé à la police.
Ce scandale retentissant a-t-il été instrumentalisé par les opposants au mariage pour tous à Taïwan ? On peut le supposer. Car nul doute que l’amalgame était bien dans les têtes de la majorité qui s’est exprimée le 24 novembre pour faire gagner le référendum qui stipulait que : « le mariage doit être uniquement une union entre un homme et une femme« .

Montrer plus

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Aller à la barre d’outils