Sexy

Dave Marshall ou l’argent « sale » du porno

Vous est-il déjà arrivé de vouloir faire du bien et de vous prendre en retour une veste ? Dave Marshall, un lutteur australien top canon – et ouvertement gay !,- vient d’en faire la triste expérience…

Le compte Instagram du lutteur est particulièrement riche en photos sexy… 🙂

Éprouvé par le suicide de son père survenu l’an passé, Dave Marshall avait – d’après ses dires – décidé de faire des sex-tapes dans le but de récolter des fonds pour Beyond Blue, une association australienne de prévention des suicides. Dans une interview exclusive postée le 28 novembre 2018 chez GayStarNews, il manifestait sa joie d’avoir ainsi pu obtenir pour la bonne cause un total de 5 000 dollars australiens (3 167 euros). L’association avait de son côté déjà remercié Marshall dès un premier don de 1 000 dollars (633 euros), en ignorant toutefois son origine.

La médiatisation de sa générosité a toutefois refroidi Beyond Blue comme vient de le rapporter GayStarNews. L’association ne veut plus de cet argent « parce qu’il provient d’activités telles que le jeu, l’alcool et la pornographie. » Sic ! Elle reproche aussi à Marshall de se faire une renommée pornographique en y associant son nom. Déçu, Marshall n’en reste pas moins combatif et il a remis 10 000 dollars (6 329 euros) à Black Dog Institute, une autre association de prévention des suicides qui est heureuse et fière d’en bénéficier.

Lutteur pro, Marshall performe pour le circuit Southern Hemisphere Wrestling Alliance

Les Internautes apportent majoritairement leur soutien à Marshall et critiquent l’attitude de Beyond Blue. Il y a en toutefois qui relativisent l’humanisme du beau lutteur en affirmant que la vérité est ailleurs :
Geoffrey Case : « Un prétexte pour son comportement. Ce n’est pas ce que je considère un modèle à suivre. »
Thor Young : « C’est un total contresens. Il ne fait pas du porno pour prévenir les suicides. Il fait du porno gay parce qu’il le veut et qu’il se fait du fric… »
Et il y a australianvice qui affirme que la majeure partie des sommes qu’il se fait grâce à ses sex-tapes va directement à l’achat de stupéfiants. Et que c’est grâce à la drogue qu’il maintient sa relation abusive avec un mec prénommé Tommy. Woaw ! Un hater de première !!! 🙁

Tags
Montrer plus

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Aller à la barre d’outils