Actus LGBT

Décès de l’ex-porn star Hole Hunter ou la révoltante impunité d’un millionnaire gay américain ?

« Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir… » De par sa dimension interethnique, l’un des énièmes scandales qui secouent l’Amérique donne toute sa pertinence au moraliste du XVIIe siècle Jean de La Fontaine…

Il y a un peu plus d’un an, un scandale sexuel et racial avait fait la une des médias américains. Fin juillet 2017, l’escort afro-américain Gemmel Moore (26 ans) était décédé, officiellement à cause d’une overdose. Son corps avait été retrouvé dans l’appartement d’Ed Buck (63 ans), un richissime gay « caucasien » connu pour être un donateur du parti démocrate américain en plus de soutenir différentes associations LGBT.

La justice a conclu à un accident, aucune preuve n’établissant que Buck avait donné de la drogue au jeune homme ou n’était, pour quelle que raison que ce soit, responsable de sa mort. Or, dans son journal intime, Moore affirmait combien il souffrait dans son corps et dans son esprit d’être devenu accro aux drogues depuis que Buck lui avait injecté du crystal meth et le payait pour continuer à en prendre lors de leurs rencontres.

Quelques-unes des pages du journal intime de Gemmel Moore. Il accuse Ed Buck d’être à l’origine de sa dégradation physique et mentale…

D’autres escorts gays noirs avaient tenu les mêmes accusations (lire les enquêtes de l’activiste blogueuse Jasmyne Cannick). Mais la présomption d’innocence a joué à 100% et le millionnaire a manifestement continué sa vie comme avant. Ce 7 janvier 2019, le corps sans vie d’un autre Noir a été découvert dans son appartement. Lui aussi victime d’une overdose. Wehoville a révélé son identité : Timothy M. Dean (55 ans). Employé du grand magasin Saks Fifth Avenue à Beverly Hills, membre de la National Gay Basketball Association, récemment baptisé au sein de OneLA, une des nombreuses églises que compte l’Amérique, il fut aussi l’ex-porn star Hole Hunter.

Grand, musclé, tatoué et TTBM, Hole Hunter a fait du porno de la fin des années 2000 au milieu des années 2010. Sa spécialité : défoncer des jeunes culs blancs ! – Photos : JalifStudio et BlacksOnBoys

Mais sa filmographie contient aussi des scènes où il saute des daddies blancs…

Ce qui est effrayant dans cette affaire parce qu’elle est révélatrice de nos sociétés où l’argent s’assume sans complexe comme valeur suprême, c’est que le millionnaire se sente si intouchable, si protégé, qu’il ne cherche même pas à cacher ses turpitudes. Des corps sans vie sont retrouvés chez lui ? Il n’a même pas besoin de faire appel à un complice pour les cacher. Fort de ses relations et de son statut social, il sait qu’il sera blanc comme neige.

Soutenue par des citoyens révoltés par la façon dont l’enquête sur la mort de son fils a été menée, LaTisha Nixon, la mère de Gemmel Moore, se bat pour que justice soit faite !

Elle compte aussi peser sur le déroulement de l’affaire en cours…

Mise à jour du 3 octobre 2019 : Arrêté le 17 septembre 2019 après qu’un Afro-Américain l’a accusé de l’avoir drogué dans son appartement de West Hollywood, Ed Buck a été hier mis en examen, entre autres pour avoir provoqué la mort par overdose de Gemmel Moore et Timothy Dean, alias Hole Hunter.

Tags
Montrer plus

Articles liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
Aller à la barre d’outils