Actus LGBT

Porno gay, chantage, meurtre : Jusqu’où peut-on aller quand le passé refait surface ?

Quel est le lien entre un film porno gay latino sorti en 2012, le meurtre d’un chanteur portoricain perpétré il y a quelques jours et Ozuna, la nouvelle star du reggeaton ? C’est justement ce que cherche à démêler la police. Mais ce qui a déjà été révélé pourrait compromettre durablement la carrière d’Ozuna…

Le 10 janvier, les médias portoricains ont été les premiers à annoncer l’assassinat le jour-même de Kevin Fret, un jeune chanteur de latin trap. Ouvertement gay, il accentuait son androgynie par des tenues et maquillages pour le moins suggestifs…

D’après le rapport de police, on lui a tiré dessus vers les 5h30 du matin alors qu’il roulait à moto. Il est décédé plus tard au centre médical de Río Piedras de San Juan. Il n’avait que 24 ans.
Parce qu’il générait des commentaires d’une haine inouïe sur les réseaux sociaux, on supposait que l’artiste avait été la victime d’un tueur homophobe. Mais depuis le 21 janvier, on assiste à une succession de coups de théâtre qui font porter de lourds soupçons sur Ozuna, dont le récent feat avec Selena Gomez et Cardi B sur le single Taki Taki du DJ Snake a contribué à en faire un hit international…

Ces révélations entachent également la réputation de la victime et celle d’une porn star : Ace Rockwood alias John Johnson.

1- Le 21 janvier, ElVovero rapporte qu’Ozuna avait porté plainte contre Kevin Fret qui le faisait chanter. Une somme de 50 000 dollars était en jeu. Ce faisant, la rumeur court que la star aurait perpétré ou commandité son assassinat. Quant au chantage, il aurait été lié à la drogue vu son passé connu avec le milieu : le 2 août 2017, Ozuna était à deux pas de son ami, le narcotrafiquant Carlos Giovanni Báez Rosa lorsque celui-ci a été tué par balle.

2- Le 22 janvier PrimaHora rapporte que pendant l’été 2017, Fret avait menacé sur les réseaux sociaux de sortir une vidéo compromettante d’Ozuna. Des fans de la victime le savent et la rumeur enfle sur une sex-tape. Entre les deux hommes ? Ozuna, qui est marié à une femme et père de deux enfants, affiche pourtant l’image du bad boy romantique au dessus de tout soupçon de bisexualité.
Invité à s’exprimer, Antonio M. Sagardía (l’avocat d’Ozuna) tente de faire taire la rumeur : « D’un côté il y a le chantage, et de l’autre un meurtre. Ozuna n’a absolument rien à voir avec cette mort. » Il précise toutefois que l’objet du chantage était bien une vidéo porno gay. Mais non seulement son client se contente lui de se masturber, seul, sans contact homosexuel, et en plus, il était mineur au moment du tournage.

3- Le 23 janvier Ozuna confirme via un communiqué de presse tout ce qui a été affirmé par son avocat. Et d’ajouter : « Comme beaucoup de jeunes, j’ai fait des erreurs dûes à mon ignorance… Non seulement je suis désolé de ce qui est arrivé mais je le condamne. C’est pour cela je cherche de l’aide et je suis sûr que tout sera clarifié… Plus important, je demande à ma famille de me pardonner. Ils sont ma priorité et je continuerai de me battre pour eux, toujours.« 

4- Le même jour des médias sud-américains comme El Diaro dévoile la couverture d’un DVD porno gay, NY Sex Chronicles, réalisé et produit par Ace Rockwood. Parmi les 9 modèles TBM, il y a :

Ace Rockwood

Superbe Dominicain monté 23 cm, il a notamment tourné pour NextDoorEbony. Depuis environs cinq ans, il travaille principalement dans l’hétéro sous le nom de John Johnson. Photos : XDR, NextDoorEbony, PapyCock et AmericanPornstar

Macana Man

Ce beau Portoricain monté 30 cm (Woah!!!) est devenu une porn star du X hétéro sans changer de pseudo. Il a d’ailleurs plusieurs fois retourné avec Rockwood – devenu John Johnson – pour le label hétéro AmericanPornstar – Photos : Caliente et AmericaPornstar

Carlos
Sur la jaquette du DVD où s’affiche quatre hardeurs, il est le portrait craché d’Ozuna ! S’il s’agit vraiment de lui, ce serait donc pour cacher l’existence de cette vidéo que le chanteur aurait cédé au chantage de Fret. Peut-être pas…

5- Le 24 janvier la porn star Macana Man affiche un soutien ambiguë à son « ami de 10 ans » Ozuna. Il raconte qu’il se connaissent depuis 2008/2009, une photo postée sur Instagram à l’appui.

Plus important il affirme que leurs scènes respectives dans NY Sex Chronicles – des solos – ont été tournées en 2011, pour de l’argent. Au lieu de vendre de la drogue, ils ont préféré se branler devant une caméra moyennant 500 dollars. Et d’insister sur le fait que Ozuna n’est absolument pas homo. Certes. Mais en affirmant que l’année du tournage est 2011, Macana Man établit que Ozuna était majeur. Né le 13 mars 1992, il avait 18/19 ans. De trois choses l’une :
– Ozuna ment pour une raison qui nous échappe. Encore que c’est parce qu’il met le doute sur son âge que certains médias évitent de publier la jaquette du porno.
– Macana Man tente de couvrir Ace Rockwood/John Johnson, le réalisateur/producteur du porno. En plus d’avoir tourné récemment ensemble chez AmericanPornstar, les deux hardeurs seraient de vrais amis.
– Kevin Fret faisait chanter Ozuna parce qu’il détenait une autre vidéo porno tourné plus tôt et plus hard.

Quelle histoire ! Tout aurait été plus simple pour Ozuna d’assumer son passé porno. Sera-t-il en capacité de venir en France pour son concert prévu le 29 juin ? À suivre…

Tags
Montrer plus

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Aller à la barre d’outils