Pinkx

Mars Gymburger : « Le porno me donne la liberté d’être moi-même ! »

Dans la soirée du vendredi 1er mars, le Full Metal aura pour invité de marque un new cumer russe de toute beauté : Mars Gymburger. En marge de sa venue à Paris pour ce live-show, il tournera dans une production du multiawardisé réalisateur Ridley Dovarez. Et cerise sur le gâteau, il nous a accordé une interview qui ne le rend que plus désirable…

Mars Gymburger
Fiche signalétique de Mars Gymburger

Cher Mars. Tout d’abord, qu’est ce que cela signifie pour toi de venir en France, à Paris ?
Hi Thom ! Je n’avais jamais été en France. Alors je suis très excité et j’ai hâte d’aller à la rencontre de la France et de Paris. Je suis sûr que ce sera le coup de foudre.

De notre côté, on est déjà conquis ! Peux-tu nous en dire plus sur ta performance au Full Metal ?
Je serai le mâle dominant avec un ou deux mecs. Ridley a préparé pour le live-show un scénario que je verrai jeudi au moment des répétitions.

Tu vas aussi tourner pendant plusieurs jours pour Ridley. Peux-tu nous en dire plus ?
Je tournerai trois scènes. Mais là encore, Ridley est très secret. Je ne verrai le script que la veille du tournage. La seule chose que je peux dire pour le moment c’est que le titre du film sera Pig Me More. Il y aura une atmosphère très « porc » et je devrait tourner notamment avec le magnifique Hugo Tara. J’ai hâte !!!

Tu es toi-même canon ! À ma connaissance, ton premier tournage s’est fait chez Kristen Bjorn en Espagne. Un duo avec Xavi Garcia qui est sorti en janvier 2019. Était-ce vraiment ta première scène porno ?
Oui. Ce fut ma première expérience porno avec un grand P.

Mars Gymburger et Xavi Garcia dans Casting Couch 401 produit par KristenBjorn

Grâce à ta fiche signalétique sur le site KristenBjorn on apprend que tu es russe, que tu as comme profession celle de programmeur informatique et que c’est ta passion pour les mecs hot qui t’a amené au porno. Est-ce que cette honorable motivation est la bien seule ?
C’est véritablement ma passion pour le sexe avec des mecs chauds qui m’anime. Je fais aussi du porno parce que je suis heureux pendant les tournages. Le porno me donne la liberté d’être moi-même, liberté que je porte au plus haut.

Est-ce que des compatriotes ayant poursuivi une carrière porno gay t’ont inspiré ?
J’admire les talentueux Russes Dato Foland et Vadim Romanov.

Dato Foland et Vadim Romanov – Photos : CockyBoys et Fuckermate

À cause de ton pseudo, jamais on imaginerait que tu es russe. Toutefois, grâce à une interview que tu as accordée au blog espagnol LosChicosDelVestuario, nous savons que « Mars » fait référence à la planète du système solaire. Quant à « Gymburger », qui est un nom fun, il peut aussi vouloir dire que ta nourriture préférée est le sport. C’est sans doute tiré par les cheveux, mais ce pseudo reflètent deux éléments qui font partie de l’histoire russe : l’exploration spatiale et les champions sportifs.
Merci de ton attention à mon interview en espagnol. Oui, Mars est une petite planète chaude près du soleil. Ella a une atmosphère très dense. Gymburger, c’était mon surnom dans les réseaux sociaux depuis plusieurs années. J’aime le soleil, le gym et les hamburgers et j’ai une atmosphère très dense en moi… Haha

Ça donne très envie de procéder à ton exploration scientifique 🙂 S’il y a aussi quelque chose de très russe, c’est la grandeur de sa culture. Pour ne parler que des écrivains, il y en a tellement de géniaux qui ont sondé comme rarement la complexité humaine. Es-tu toi-même réceptif à cela ?
La littérature russe, l’art, la musique et l’histoire sont très importants pour moi. Bienvenue à Moscou et à ma ville natale de Saint-Pétersbourg. Ce sont véritablement des lieux fascinants et passionnants qui vous font aimer la Russie. Et il y a tellement d’autres endroits incroyables.

Nous n’en doutons pas. Mais elle nous manque cette époque où la Russie – avec les débuts de t.A.T.u. et le succès grandissant du dénudé Pavel Petel – était la promesse d’une nation ouverte aux droits LGBTQ. Quelle est ta relation actuelle avec la Russie. Est-ce que tu y vis toujours ?
Mes adorables t.A.T.u girls ! ! ! Comme ces temps aussi me manquent. Maintenant tout a changé. Mais je viens souvent à Berlin, à Barcelone, où j’ai des amis. Je viens pour la liberté, pour la possibilité d’être moi-même. C’est difficile pour moi d’en parler, parfois ça fait mal. Je vis en Russie. La Russie est ma maison, mais j’ai besoin d’une maison où l’on m’attend et m’accepte tel que je suis. Je pense que tout un chacun peut comprendre ce que je veux dire.

t.A.T.u et Pavel Petel avant la loi russe de juin 2013 qui proscrit « l’information au sujet des relations sexuelles non traditionnelles auprès des mineurs ». Cette loi sert depuis de prétexte à toutes sortes d’exactions à l’encontre des LGBTQ.

Oui, bien sûr… Continuons sur des notes résolument gais. Qu’elles ont été pour toi les moments les plus remarquables de ta carrière porno ?
Je suis tout à fait nouveau dans l’industrie et chaque jour qui passe est pour moi passionnant et merveilleux.

Comment considères-tu tes partenaires de scène ? Juste des collègues ? Des amis ? De possibles boyfriends ?
Ce que je peux dire, c’est que j’ai travaillé avec des gars absolument magnifiques et talentueux : Xavi Garcia chez Kristen Bjorn, Logan Moore et Damon Heart chez Men. J’espère que je rencontrerai par la suite des acteurs aussi professionnels et amicaux.

Le Russe particulièrement bien accompagné par le Hollandais Logan Moore et le Belge Damon Heart dans Hostel Takeover produit par Men

Es-tu en couple ?
Je suis célibataire. Mais mon cœur est ouvert à un brun aux yeux bienveillants et doux.

Que fais-tu dans la vie de tous les jours ?
Actuellement je travaille dans un bureau, je fais de la gym, je filme du contenu perso, je chatte avec les followers et les fans que j’adore.

Des hobbies ?
La langue espagnole et sa culture. Mais je pense étendre mon horizon à toute l’Europe.

Quelles sont les bonnes choses que t’apporte ta carrière porno ?
Que de bonnes choses ! Cela m’a rendu plus heureux. Je suis très content de mon nouveau voyage à Paris. Je vais rencontrer des gens biens et magnifiques. C’est pour moi comme ma nouvelle grande famille.

Quels conseils donnerais-tu à ton meilleur ami s’il voulait faire du porno ?
C’est justement mon meilleur ami qui est acteur, mais non porno, qui m’aide en me donnant des conseils, car le mainstream et le porno sont très semblables. Mon conseil, c’est d’être face à soi-même. S’écouter attentivement et faire ce qu’on veut. Briser les frontières et profiter de la vie.

Pour suivre le beau et sympathique Russe, c’est sur twitter (@gymburger).

Tags
Montrer plus

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Aller à la barre d’outils