Pinkx

Paul Delay : « Je suis très fier de ma performance et honoré de figurer dans un tel film. »

Depuis mercredi 13 mars, Le Garçon Scandaleux est en illimité sur Pinkflix. Coproduction CockyBoys/PinkX, ce film événement a non seulement eu droit à nos critiques élogieuses mais aussi à celles de blogueurs influents et de nombreux fans partout dans le monde. Faire partie de cette aventure ravit à plus d’un titre le séduisant Paul Delay. L’interview qu’il nous a accordée ne fait en plus que renforcer tout le bien qu’on pensait déjà de lui. C’est un garçon formidable…

Dans Le Garçon Scandaleux, Doryann Marguet, Chris Loan et toi-même êtes les trois Français à partager la vedette avec des acteurs nord-américains. Quelle a été ta réaction quand tu as appris que tu faisais partie du casting ?
J’ai été super excité et vraiment ravi de travailler pour CockyBoys ! J’avais vu que Jake Jaxson recherchait des modèles français pour un tournage à Paris, je l’avais donc contacté et il a tout de suite été favorable à l’idée de m’inclure dans ce projet. Mais ce n’est qu’une fois arrivé sur Paris qu’il m’a confirmé notre collaboration. Je n’en revenais pas !

Sais-tu précisément pourquoi Jake Jaxson t’a choisi ?
On s’est rencontrés à la soirée des PinkX Gay Video Awards, au Dépôt. Plusieurs FrenchTwinks étaient présents ainsi que notre producteur Antoine Lebel. FrenchTwinks et CockyBoys ont fêté leur victoire ensemble ce soir-là, et je pense que c’est en découvrant nos personnalités que Jake a eu le vrai déclic pour nous inclure dans Le Garçon Scandaleux, et qu’il a su quels duos fonctionneraient le mieux, en repérant les affinités de chacun…

Cérémonie des PinkX Gay Video Awards 2018 où Paul Delay a été sacré meilleur acteur pour HotHell PornHorror Movie et Jake Jaxson meilleur réalisateur pour The Stillest Hour – Photo : Thom

Tu es un exclusif de FrenchTwinks depuis tes débuts dans le porno en 2016. Quelle a été la réaction d’Antoine Lebel de te savoir pour une fois chez CockyBoys ?
Antoine a été ravi qu’une telle opportunité se présente à moi. CockyBoys existe depuis plus de 10 ans, sa renommée n’est pas des moindres, c’est donc tout naturellement qu’Antoine nous a encouragés à accepter cette collaboration.

Y-a-t-il des manières de faire qui t’ont surpris chez CockyBoys ? Une approche très différente de FrenchTwinks ?
J’ai été bluffé par le talent de RJ Sebastian qui filme tout, tout seul ! Sinon le déroulement est assez similaire à ce que nous faisons chez FrenchTwinks : une séance photo qui sert également de répétition, puis on enchaîne sur le tournage vidéo. C’était comme à la maison !

Et comment étaient les acteurs nord-américains ?
Extrêmement gentils, et très professionnels ! Ben Masters m’a tout de suite mis à l’aise. J’étais un peu nerveux car je voulais faire bonne impression et il a su me détendre.

Sean est très attachant, on a passé la nuit ensemble dans la chambre d’hôtel du tournage, ce qui nous a permis de faire connaissance. Je l’ai trouvé très intéressant, très intrigant. Il dégage quelque chose de mystique, à 22 ans. Je trouve ça exceptionnel. Une très belle rencontre !

As-tu vu tes scènes ? As-tu vu le film ? Si oui, qu’en as-tu pensé ?
Bien sûr ! J’ai visionné toutes les scènes dès leur sortie, et j’ai vraiment aimé l’intégralité. Je suis très fier de ma performance et honoré de figurer dans un tel film. Merci à l’équipe de CockyBoys, et tout particulièrement à RJ Sebastian de m’avoir si bien mis en valeur.

Vu la réaction enthousiaste des blogs spécialisés porno aux USA et ailleurs dans le monde, ton exposition atteint un nouveau seuil médiatique. Est-ce que cela se traduit par plus de followers ?
Oui bien sûr, j’ai gagné 5k followers depuis. J’ai même découvert une communauté de fans féminines dont j’ignorais totalement l’existence ! Leurs commentaires élogieux ont été au-delà de toutes mes espérances.

As-tu des envies de retourner pour CockyBoys voire d’autres grands producteurs US ou d’ailleurs ?
Je retournerai pour CockyBoys avec grand plaisir, Jake et RJ ont été adorables, les acteurs également, je retrouve un esprit de famille comme on en a chez FrenchTwinks. Nous partageons des valeurs communes. Et c’est vrai que tout ça m’a donné envie de voyages et de grandes choses !

Tu es donc déterminé à jouer à fond une carrière internationale…
Cette collaboration nous a donné à moi, aux autres acteurs FrenchTwinks et à Antoine Lebel l’envie de s’exporter aux USA, là où l’on vit le mieux du porno aujourd’hui. Nous avons donc organisé un tournage en mode Road Trip en janvier dernier.

Paul Delay en très bonne compagnie dans US Road Dick : Enzo Lemercier, Doryann Marguet, Chris Loan, Luke Allen, Alex Killborn, Chris Summers et JustinStone – Photos : FrenchTwinks

Oui, c’était en marge de plusieurs Oscars du X. Peux-tu nous en dire plus ?
Se tenaient en effet le 14 janvier les Cybersocket Awards où FrenchTwinks a remporté le prix du meilleur site européen, ainsi que les GayVN Awards le 22 janvier. Nous avons profité de ces cérémonies pour organiser un tournage Road Trip qui débute dans un désert entre Las Vegas et Los Angeles, pour terminer dans la fameuse ville du vice. Ça a été une expérience hors du commun, très éprouvante pour Antoine et Yannick (notre assistant cameraman) à cause des imprévus et de l’environnement totalement inconnu. Un vrai challenge! Mais tellement de beaux souvenirs en tête, de la Route 66 à un Las Vegas magnifique, de nombreux fous rires et des galères sans nom… Bref un film magnifique en trois parties, dont un final particulièrement émouvant à tourner, qui termine ce périple en beauté. Bref une tuerie à ne pas manquer.

Je réponds présent ! Dans une interview diffusée depuis un an sur Youtube, tu nous apprends que Doryan Marguet et Chris Loan ont joué un rôle d’initiateurs. Doryann pour t’avoir conseillé de postuler pour FrenchTwinks. Chris pour avoir été ton premier partenaire dans une scène. Est-ce un hasard si on les retrouve aussi dans Le Garçon Scandaleux ?
Je pense que c’est un heureux hasard, oui. Et je suis très content qu’ils aient fait partie du casting de CockyBoys car ils le méritent tellement. Ce sont tous les deux de super performeurs et ils ont en effet joué un rôle très important dans mon parcours. Je ne pouvais rêver mieux que de partager cette aventure avec eux. On rêvait tous les trois depuis longtemps d’une carrière outre-Atlantique. On est contents de prendre doucement cette envolée tant attendue.

Les séduisants Chris Loan et Doryann Marguet – Photos : CockyBoys

Comment décrirais-tu la relation que tu entretiens avec eux deux ?
J’avoue que Chris ne m’a pas fait très bonne impression au début car parfois il peut paraître assez froid au premier abord. Mais le temps nous a rapproché et j’apprécie désormais beaucoup sa compagnie. Quant à Doryann et moi, nous sommes les Bonnie & Clyde du porno ! Nous sommes également de réels sex-friends et nous nous voyons régulièrement depuis maintenant trois ans… Je l’adore !

Depuis trois ans vous êtres des sex-friends ? Woah !!! Es-tu quand même célibataire ? Si non, comment parviens-tu à éviter la jalousie dans ton couple ?
Je suis célibataire. J’ai été très jaloux dans mes précédentes relations et c’est ça qui les a tuées. Mais j’ai mûri et je pense que je suis fait pour le couple libre. Puisque c’est permis, il n’y a plus de jalousie ! Et puis batifoler ailleurs de temps en temps permet de ne pas s’ennuyer sexuellement, je pense. Même s’il est clair que je me mettrai en couple avec un mec qui saura pleinement me satisfaire sexuellement, j’aime désormais trop la « chair fraîche » pour m’enfermer dans une relation classique.

Quelles sont les bonnes choses que t’a apporté ta carrière porno ?
Lier ma passion pour la comédie avec ma passion pour le sexe. Et les nombreux compliments que me font mes fans au quotidien, bien sûr!

Quels conseils donnerais-tu à ton meilleur ami qui voudrait se lancer dans le porno ? Les mêmes que ceux que t’avait donnés Doryann ?
Exactement! « Choisis une prod qui te correspond, et surtout, amuse-toi, car on n’a qu’une vie ! »

Tags
Montrer plus

Articles liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
Aller à la barre d’outils