Pinkx

Rocker ou porn star, Jaxton Wheeler pourra-t-il jamais faire oublier la vague d’indignations qu’il a suscitée ?

Comme un certain nombre de stars du X, Jaxton Wheeler (31 ans) se réalise aussi dans la musique en jouant de sa notoriété sexuelle ! Dans le clip de son single Where are you, il nous apparaît sous son pseudo X en bisexuel ténébreux. Sa recherche désespérée de l’être féminin y est en effet brouillée par des images où on le voit dans un donjon gay…

Jaxton Wheeler marquera-t-il l’histoire de la musique avec ce titre ? Sans doute pas, quelles que soient les qualités attribuées à Where Are You. Pour ce qui est de l’histoire du porno, Il a au contraire fait date. Mais non à cause de son physique canon ou de ses performances…

– Photos : IconMale, Raging Stallion Studios, TransSensual et DevilFilms

Beau barbu, musclé et velu, l’Américain est un acteur « crossover ». Il baise avec un égal bonheur hommes, MTF ou femmes. Comme Teddy Torres dans « Erectus » (Raging Stallion Studios), Natalie Mars dans « A Bad Girls Goodbye » (TransSensual) , Trillium et Jonah Marx dans « Wanna Fuck My Wife Gotta Fuck Me Too Vol 9 » (DevilFilms).

Si Wheeler a fait date dans l’industrie du X, c’est à cause de ce tweet et de ce qui s’en est suivi…

Flashback. Alors que le 5 décembre 2017 le décès de Johnny Hallyday suscitait les hommages que l’on sait, une autre mort survenue le même jour avait provoqué une vague d’indignations sans précédent. La super porn star canadienne du X hétéro August Ames s’était pendue. Son suicide était intervenu quelques jours après qu’elle fut prise à partie à cause de ce tweet daté du 3 décembre :
« Qu’elle que soit la performeuse qui me remplace demain chez EroticaX, qu’elle sache qu’elle tourne avec un mec qui fait du gay. Connerie, pour ce que j’en pense. Est-ce que les agents n’en ont rien à faire de ceux qu’ils représentent. »

Humiliée après son tweet, August Ames a fini par se suicider. Elle n’avait que 23 ans.

Immédiatement Ames avait été accusée d’homophobie. Ce à quoi elle avait répondu : « NON, je ne suis pas homophobe. La plupart des filles ne veulent pas tourner avec des mecs qui font du gay, pour leur santé. C’est en tout cas comme ça que cela marche avec moi. Je refuse de faire encourir des risques à mon corps. Je ne sais pas ce qu’ils font dans leur vie privée. »
Que n’avait-elle pas dit ! « Stupide », « Naïve », « Idiote », « Inculte », « Pute »… Elle avait encore essayé de se défendre en disant que ses propos sortaient de leur contexte, et on avait déterré le passé de son mari, hardeur qui avait fait du bi, et ceux d’acteurs avec lesquels elle avait déjà tourné et qui avaient fait du gay.
Son dernier tweet fut : « Allez tous vous faire foutre ! »
Son suicide est vite devenu un symbole du harcèlement sur les réseaux sociaux. Et celui auquel on fit endosser le rôle du « méchant absolu » fut Jaxton Wheeler car il avait recommandé à Ames de prendre du cyanure.
Suite à un article accusateur de Newsweek, il avait tenu à s’exprimer chez TheSword car lui-même subissait en retour un harcèlement qui le touchait lui et sa famille…
« J’ai reçu tellement d’insultes et de menaces de mort que j’ai dû appeler le FBI, oui ce putain de FBI. Des informations privées sur ma mère et mon fils ont fuitées. J’ai été viré de deux tournages gays qui étaient prévus pour la semaine prochaine. J’ai aussi été viré de FireAngel, mais cela devait arriver car August travaillait pour eux. Oui, elle est une victime, mais ça ne veut pas dire que je dois l’être aussi… Je voulais juste qu’elle change son tweet… Je regrette de m’être exprimé ainsi. Cela me hantera toute ma vie. En aucun cas il fallait le prendre à la lettre…« 

On ne le répètera jamais assez. Communiquer via les réseaux sociaux est à double tranchant. Si cela renforce le lien qu’on peut avoir avec ceux qui nous apprécient, ça expose aussi à la critique. Voire à un torrent d’insultes. Les répercussion peuvent être dramatiques si la cruauté cible juste en nous renvoyant à nos propres failles.

Tags
Montrer plus

Articles liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
Aller à la barre d’outils