temporelle

Le vice n’est pas forcément proportionnel au nombre des années dans les nouveautés hard de Pinkflix !

Sans censure et en illimité sur Pinkflix, retrouvez une famille de notables dont la respectabilité n’est qu’apparence, des partouzeurs adeptes de l’extrême, un psy pervers et manipulateur ainsi que des fétichistes de panards fumants !

Secrets de famille – Film porno français de jean-Daniel Cadinot (2004)
Promoteur immobilier très médiatisé, Serge-Henri Frikard-Meskin (Michel Duponcelle), vit avec sa deuxième femme Maggy (Bibian Norai) et ses deux fils d’un premier lit, Charles-Edouard (Harvey Whistle) et Pierre-Alexandre (Dorian Valmont) dans une somptueuse villa du sud de la France. Leur intendant est évacué en ambulance, victime d’un malaise inexpliqué. Le couple fait alors appel à l’entreprise Domestique Intérim qui leur envoie un nouveau maître d’hôtel, Maximilien (Mario Cavaliery). L’arrivée de ce dernier, qui semble susciter la convoitise générale, va bouleverser en profondeur toute la famille, les proches et amis, révélant des secrets jusque-là bien gardés. Adultères, jalousies, scandales…

– Photos : Secrets de famille / Cadinot


Film porno au scénario et aux jeux d’acteurs ambitieux, Secrets de famille témoigne d’un regard socio-politique qui rappelle les Chabrol (et son univers bourgeois), les Mocky (le décalé de cette bourgeoisie) et le fameux Théorème de Pasolini. À noter que la figuration assumée dans un rôle non pornographique du militant de la cause gay et homme politique belge Michel Duponcelle a été utilisée pour le faire démissionner de plusieurs fonctions à responsabilité. Plus de détails à lire ici !
Dès à présent en illimité sur Pinkflix

Perverts 2 – Film allemand de Horst Braun produit par Wurstfilm (2009)
Dilatations anales extrêmes et uro ! Insatiablement soumis à la dépravation, des hommes se font sodomiser, goder et fister en toute beauté. Et quand la pisse se mêle à la sueur, au foutre et aux crachats, ils jubilent.

– Photos : Perverts 2 / Wurstfilm

Impressionnants, les mecs de Perverts 2 poussent très très loin la notion de tabou. Les performances anales des passifs forcent le respect et les applaudissements, quant à la partouze dans la salle de billard, c’est une scène d’anthologie !
Dès à présent en illimité sur Pinkflix

Sans Limite – Film porno français de jean-Daniel Cadinot (2001)
Un psy pervers (Joel Morand) profite de ses patients tout en débloquant leur inhibition pour en faire des sex-addicts. C’est le cas du blond aux yeux bleus Joël Morand et du brun viril tatoué à la coupe G.I. Greg Vincente. Ils vont enchaîner les plans sexe avec des inconnus, et comme le suggère le titre, leurs besoins deviennent sans limite !

– Photos : Sans Limite / Cadinot


Le très bandant et rythmé Sans limite est en fait la suite officieuse de C’est la vie ! Les dernières images nous montraient Esteban Pires partant en voiture avec un amant. Il a finalement fait le choix de quitter femme et enfant pour vivre en plein jour son homosexualité. On le retrouve dans Sans Limite, à la recherche d’un appartement… et de bites !
En illimité sur Pinkflix à partir du mercredi 3 avril

Feet ‘n’ Fuck – Un film germano-hispanique de Jose Thor produit par YoungBastards-Spritzz (2017)
L’odeur des panards fumants a valeur pour eux d’apéritifs à la baise. Que ce soient de jolis minets ou des machos virils, ils sniffent, lèchent et avalent baskets, chaussettes et pieds avec égal bonheur. Et les gorges et culs profonds n’oublient jamais d’accueillir avec délectation les grosses pines !

– photos : Feet ‘n’ Fuck / YougBastards-Spritzz


Un casting alléchant composé majoritairement de stars du X gay espagnol puisqu’à l’exception du beau blond britannique Clyde Walton, tous les autres mecs de Feet ‘n’ Fuck viennent d’Espagne : Alec Loob, Rafa Marco, Abraham Montenegro, Jean Favre et Lucas Costa.
En illimité sur Pinkflix à partir du mercredi 3 avril

Et d’autres productions sont en illimité sur Pinkflix disponible seulement sur le site pinkx.eu.

À partir de 1€99.

Tags
Montrer plus

Articles liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
Aller à la barre d’outils