Pinkx

Alam Wernik : Tout nouveau CockyBoy… et DJ international dans un an ?

Un peu plus d’un an après avoir été propulsé nouvel exclusif de Falcon Studios Group / NakedSword, Alam Wernik, que vous avez probablement découvert sur Pink TV, nous apprend par un tweet qu’il tourne désormais exclusivement pour CockyBoys. Ce faisant, après Boomer Banks et Sean Zevran, il est la troisième Falcon star à passer directement sous le giron du label new-yorkais. Son tweet daté du 18 avril annonce également sa retraite – prévue dans un an ! – et évoque un projet en cours lié apparemment au DJing…

« Je suis très heureux d’être le dernier-né de la famille CockyBoys. Tout en moi est dans le changement et dans l’ascension au sein de ma carrière. Partageant une même vision, CockyBoys fera en sorte que ma dernière année dans le porno soit géniale. Ensemble, nous créerons également le Projet DJ. »

Avec sa joliesse agrémentée d’une tignasse digne d’un héros de manga, Alam était déjà un pin-up boy star d’Instagram. Ses performances chez Falcon/NakedSword en ont fait l’un des power bottoms les plus plébiscités, les GayVN Awards 2019 l’honorant du prix du meilleur new cumer et la marque de sex-toys Fleshjack en faisant l’une de ses égéries.
Quelle sera la nature de son projet ? Faut-il entendre qu’il désire devenir DJ ? Un DJ international ? Il semble que oui. Son compte Soundcloud comprend plusieurs de ses mixes, dont celui-ci :

Ce ne serait pas la première porn star gay à devenir DJ. En voici cinq exemples :

Filippo Romano. L’appétissant Italien – strictement actif – fut l’une des porn stars internationales les plus prisées entre 2002 et 2005. Il a travaillé pour Cazzo, Lucas Kazan, Kristen Bjorn, Channel 1 Releasing, Falcon Studios, Hot House, Studio 2000… Il eut pour boyfriend un autre Italien qui allait devenir également une super porn star : Francesco D’Macho. Depuis plusieurs années, il est un DJ international.

Filippo Romano alias Phil Romano
– Photos : Channel 1 Releasing et XDR

Le multiawardisé Américain Spencer Reed a tourné pour les plus grands labels US et européens comme NextDoorStudios, Colt, TitanMen, Hot House, Falcon Studios, Raging Stallion, NextDoorStudios, DominicFord, CockyBoys, Kink, Men, Eurocreme, Jet Set Men, Cazzo, Stag Homme, Channel 1 Releasing. Sa dernière scène remonte à janvier 2013. Connu pour ses rôles de mâle dominant, il fit la une des blogs gays lorsqu’il révéla qu’il était régulièrement insulté et battu par son conjoint, la porn star Philipp Aubrey. Voir ici. Dans une interview postée le 7 mai 2016 dans GayWebSource, il parlait de sa vie heureuse à Berlin auprès d’un Allemand qui est devenu son mari ainsi que de sa carrière de DJ initiée avant sa retraite du X. À noter que son vrai nom est bien Spencer Reed.

Spencer Reed
– Photos : Colt Studio et XDR

DJ amateur à l’époque où il se lançait dans le porno en 2006, tournant surtout pour Falcon Studios, Raging Stallion, Kink, TitanMen, NakedSword, le fantasmatiquement membré Tristan Jaxx est depuis devenu un pro dans le DJing. Dans l’édition américaine du HuffingtonPost, il expliquait pourquoi il utilisait son pseudonyme porno comme DJ : « Je veux prouver que ce n’est pas parce qu’on fait du porno qu’on n’a pas d’autres talents ou qu’on manque de créativité. »Après une pause dans le porno d’environ deux ans, il a fait son comeback en 2017.

Tristan Jaxx
– Photos : Raging Stallion Studios, Tom of Finland Foundation et XDR

Depuis 1998 Dominic Pacifico tourne dans des pornos et est DJ. Mais c’est depuis 2005 qu’il s’est professionnalisé dans les deux domaines, comme il l’avait révélé dans ProjectQAtlanta. Son nom de DJ varie : DJ Ponstar, Pacifico ou Dominic Pacifico.

Dominic Pacifico alias DJ Pornstar
– Photos : NakedSword et XDR

Après des débuts porno en 2004 dans une petite prod amateur orientée skets/sneaker, Fred Sneaker a été redécouvert en 2007 par Citebeur qui lançait alors le label DarkCruising. Environ quatre ans plus tard – et pas mal de scènes !-, il a géré au sein de Citebeur son propre label : Sketboy. Et depuis 2014 il travaille au sex-club le Code à Nice où il lui arrive d’officier sur les platines sous le nom de DJ Fredsky.

Fred Sneaker alias DJ Fredsky alias Frederic Monni
– Photos :Sketboy et XDR

Tags
Montrer plus

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Aller à la barre d’outils