Pinkx

Summer of Porn Stars : Jason Vario

Grand, beau, musclé, TBM, excellent baiseur… Les superlatifs s’empilent en même temps que monte l’excitation au seul souvenir d’une de ses scènes. Le Canadien Jason Vario est depuis 2016 l’un des mâles alpha les plus en vue du porno nord-américain. Mais cette image ne recouvre pas toutes ses vérités…

Jason Vario

BIO FLASH
• Date de naissance 5 mai 1989 • Signe astrologique Taureau • Lieu de naissance Calgary, Alberta, Canada • Résidence Toronto, Ontario, Canada • Nationalité Canadienne • Cheveux Noirs coupés ras • Yeux Noisette • Taille 1, 86 m • Poids 109 kg • Sexe 22 cm non-circoncis • Position Actif/Versatile • Orientation Gay/Bi

FILMOGRAPHIE PARTIELLE
Black Leather 3, Black Training 3 (Ebonyd-UniversBlack) Dark Meat, Ebony Encounters, Chocolate Delight, Heated Exchanges, Smooth Moves (NextDoorStudios) Black Men in Both Ends, Pillow Talkin’, Ebony Screwed (NextDoorEbony) Backstage Pass 2, Object of Desire, It’s Coming, Trapped, Hit It Then Quit It, Three Wishes, The Night Riders (Raging Stallion Studios) 2 Men Kiss, Bad Cop 2, Big Brother, Boom, Cauke for Free, Demolition, Muscle Daddies, Pool Service, Sling, Taxxx, West Texas Park & Ride, BEEF (TitanMen) The Layover, Making Rent (NakedSword) One Night at the Ready, Skuff : Dog House (Hot House Entertainment) Black on White 1 & 2, Hard at Work 2 (NoirMale) William Seed : Bad Seed (Men)

1) Bien avant Jason Vario, il y avait Kiern Duecan !
S’il n’utilise le pseudo de Jason Vario que depuis 2016, le métis était loin d’être un new cumer ! Sous le nom de Kiern Duecan, il a débuté dans le porno vers 2010 chez Ebonyd. Le contenu de ce label gay spécialisé black qui n’existe plus avait servi de base pour lancer en 2012 NextDoorEbony. Tout logiquement le métis a tourné pour le label ethnique de NextDoor. Le plus souvent passif/versatile, il a eu le plaisir de se retrouver notamment avec Jordano Santoro, Zane West, JP Richards et Race Cooper.
– Photos : NextDoorEbony

Sa motivation pour se lancer dans le porno gay ? Il y en avait deux :
« J’ai commencé juste après la fin du lycée pour payer mes études en psychologie comportementale qui étaient très coûteuses. J’avais aussi été quelqu’un de squelettique et d’introverti. Or qu’y-a-t-il de mieux pour sortir de sa coquille que de faire du porno ? »
Parallèlement à ses débuts dans le X gay, il était mannequin ouvert au nu et se définissait comme bi. Plus sûr que ce ce soit aujourd’hui le cas ! 🙂
Et ce qu’il retient aujourd’hui de sa carrière X : « C’est génial, on gagne de l’argent, on rencontre des gens et on voyage ! » Voici un homme heureux !!!

2) Une passion pour le bodybuilding et les hommes très musclés !
Souffrant d’une méchante scoliose à l’enfance, il s’est lancé dans le fitness pour s’éviter une chirurgie du dos douloureuse. Du fitness thérapeutique il est passé à la muscu intensive pour ressembler à la montagne de muscle super-héroïque qu’il rêvait d’être.
– Photos : Instagram


Les hommes musclés, c’est d’ailleurs son kiff. Un certain François Sagat serait très à son goût. Et la réciproque est vraie ! 🙂

Son chéri est lui-même un musclor brun Canadien d’1,88 m pour 100 kg ! Depuis 2016, les deux s’affichent ensemble sur leur compte Instagram respectif. À noter que celui de la porn star n’est pas référencée sous son pseudo mais sous son vrai nom qu’on préfère taire. Non pas qu’il soit secret mais aucune des photos où on le voit avec son mec, sa mère, sa tante, son frère, ses virées entre potes et collègues ne sont sur son compte Twitter de porn star. C’est aussi sur son Instagram perso qu’il rend véritablement compte de sa passion de geek pour les comics de super-héros, les jeux vidéo et les séries comme Game of Thrones.

3) Un comeback remarqué chez TitanMen
Après un break de deux ans il a fait son comeback en 2016 grâce au conseil d’un ami, la porn star Bruce Beckham. Il s’est fait d’abord appeler Tyson Vario chez AmericanMuscleHunks où il a deux scène : un solo et un duo avec Johnny V., le cofondateur de AMH.
Photos : AmericanMuscleHunks

Mais la vraie redécouverte de l’acteur, c’est chez TitanMen, sous le non de Jason Vario. Il est au casting d’une dizaine de scènes qui sont déjà sorties ou en cours de diffusion. Principalement actif, il a entre autres eu pour partenaires Bruce Beckham (bien sûr !) dans Cauke For Free, Bennett Anthony dans Pool Service et Adam Ramzi dans Sling. Woah !!! En costume, en maillot de bain, en salopette et casquette et évidemment à poil, tout lui va !!!
– Photos : TitanMen

S’il a aussi travaillé avec d’autres grand studios comme Raging Stallion, avec entre autres Riley Mitchel et Colby Tucker dans The Night Riders, Tegan Zayne dans Three Wishes et Alexander Kristov dans Hit It Then Quit It
– Photos : Raging Stallion Studios

… et NakedSword dans The Layover avec Michael Roman et dans Making Rent avec Rikk York et Pierce Paris…
– Photos : NakedSword

… C’est son duo avec Daymin Voss dans Big Brother, une production TitanMen, qui lui a valu son premier prix, celui du meilleur flip-flop aux Grabbys 2018.
– Photos : TitanMen

4) Capote ou non capote ?
Voici ce que Jason Vario disait il y a deux ans au journaliste Ryan Shea pour ManhattanDigest : « J’ai un sentiment partagé sur l’utilisation de la PrEP dans la communauté. Si le taux de contamination VIH baisse, ce qui est génial, tout le reste croît exponentiellement.
Quand j’étais à New York et que j’allais sur Grindr et Scruff, j’ai rencontré beaucoup de mecs qui mentaient. Ils disaient qu’ils étaient sous PrEP juste pour se donner une excuse au bareback alors qu’en fait ils étaient sous antirétroviraux et avait déjà le virus. Je connais la nature humaine, mes études portaient sur la psychologie comportementale, et tout le monde ment plus ou moins. C’était décourageant de voir toutes ces personnes mentir et ne pas prendre en compte leur santé. Souvent je compare la PrEP à l’airbag et le préservatif à la ceinture de sécurité. On devrait utiliser les deux. La PrEP ne devrait pas être à laisser passer automatique. Quand je pense que j’ai des amis qui ne savent même plus ce qu’est une capote. C’est frustrant. »
Au moment où s’écrivent ces lignes, toutes ses scènes tournées au sein d’un studio sont avec capote. Ce qui est loin d’être systématiquement le cas dans ses sex-tapes. Les résistances à l’utilisation de la PrEP cèdent chaque jour davantage dans le milieu du porno et plus généralement dans la communauté gay. Jason ne fait plus exception.

Tags
Montrer plus

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Aller à la barre d’outils