Actus LGBT

Matthew Rush : « Je suis loin d’être Superman ! »

Super porn star multiawardisée, premier modèle de Falcon Studios à s’être vu offrir en 2002 un contrat d’exclusivité « à vie », le légendaire Matthew Rush est avant tout un homme, avec ses faiblesses et ses limites…

Matthew Rush au temps de sa splendeur. C’était dans Taking Flight 2, le blockbuster Falcon de l’année 2004.

Alors que sa carrière porno appartenait déjà au passé et que sa filmographie mainstream n’avait pas tenu les promesses d’une reconversion dans le cinéma hollywoodien, Matthew n’avait refait l’actualité que pour se retrouver dans la rubrique « faits divers ». De mars 2017 à janvier 2018, il fut plusieurs fois arrêté :
– D’abord pour coups et blessures à l’encontre de son boyfriend de l’époque. Mais constatant qu’il n’avait fait que répondre à la violence par la violence, la justice avait été clémente et les charges retenues contre lui avaient été abandonnées.
– Puis pour possession de crystal meth et utilisation d’accessoires liés à la consommation de stupéfiants. Ce photomontage après/avant de The Sword où on le voyait amaigri et les yeux injectés de sang fit le tour du monde.


L’inculpation fut toutefois réduite au délit de possession d’accessoires liés à la consommation de drogue.
– Enfin, il a été arrêté en janvier 2018 pour n’avoir pas répondu aux avis de convocation du tribunal chargé de trancher sur l’accusation du délit.

Matthew – qui aura 46 ans le 22 septembre prochain – fait également face à la maladie comme le révèle Instinct. Il souffre d’une hyperplasie bénigne de la prostate, affection des plus communes chez l’homme vieillissant. Mais celle-ci s’est accompagnée d’une pneumonie qui l’a conduit à l’hôpital pendant 6 jours. « Ce fut une très dure leçon pour moi car, même si je pense pouvoir affronter le monde, je suis loin d’être Superman. » reconnait-il.

Matthew Rush, aujourd’hui. Si sa beauté plastique s’en est allée, sa proximité avec les fans et sa gentillesse sont toujours là.

Tags
Montrer plus

Articles liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
Aller à la barre d’outils