Pinkx

L’« insoumis » Pheonix Fellington quitte Helix !

Comme le nouvel an, la date d’anniversaire peut être propice aux bonnes résolutions. Né le 18 octobre 1994, Pheonix Fellington a tweeté vendredi dernier ceci : « Je ne fais plus partie de l’industrie du porno. 🤝 Je m’en vais vers mon propre monde. ❤️ Je me suis amusé à concevoir des choses avec tout le monde. 😋 Il est maintenant temps de voir ce que Pheonix Fellington peut faire tout seul. 💝 » À nous d’en conclure que son contrat d’exclusivité avec HelixStudios n’aura duré que cinq mois. C’est court. Il reste toutefois bien dans le porno. Mais à des conditions différentes de celles qui ont actuellement cours dans l’industrie du X.  Ce qu’il veut faire est RÉVOLUTIONNAIRE !!! …

– Photo : RideShare / Raging Stallion Studios

Pour mieux préciser ce qu’il entend faire, la porn star a posté ce commentaire en dessous de l’article que Str8UpGayPorn lui a consacré : « Jamais je ne pourrais être en accord avec moi-même si je savais que je profitais de mes employés. Bien m’occuper d’eux est ma priorité. Mes modèles sont extrêmement importants pour moi. Jamais je n’envisagerai d’en embaucher à moins d’être prêt à leur payer ce qu’ils méritent. Jamais je ne ferai appel à vingt-trois modèles si je ne suis pas capable de les rémunérer correctement. Je préférerais avoir sept modèles que je peux payer et avec lesquels je travaillerai à temps plein. Je ne lancerais pas une entreprise si elle avait pour objet d’en tirer un profit alors que mes employés auraient du mal à joindre les deux bouts. Je ne veux pas que mes employés sollicitent des aides et aient plusieurs boulots en même temps. »

Dans une Amérique libérale qui, depuis les années 1980 et la présidence de Ronald Reagan, légitime économiquement les disparités toujours plus grandes entre les revenus des dirigeants d’entreprise et ceux de leurs employés, Pheonix Fellington est lui choqué. Que les patrons des labels aient de si hautes rémunérations alors que les porn stars sont si mal payées l’horripile. Sa critique du système vaut aussi pour les sex-tapes qui sont commercialisées sur des plateformes. Si les dirigeants de ces dernières s’enrichissent, il ne croit pas aux sommes mirobolantes affichées par certains modèles.  Il est sûr d’une chose : en se lançant dans la production, lui payera bien ses exclusifs. On attend de voir…

Exclusif éclair de HelixStudios, le top canon afro-américain a eu le temps de tourner dans au moins six scènes. Des duos avec entre autres Andy Taylor, Tyler Sweet, Collin Adams, Greyson Lane et Ashton Summers.

Tags
Montrer plus

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Aller à la barre d’outils