Porn Actu

Wesley Woods : À seulement 33 ans, la star aux 8 Oscars du X annonce sa retraite et un célibat de 4 mois !

Toute personne qui suit l’actualité des porn stars gays sait que l’annonce d’une retraite est bien souvent suivie d’un comeback quelques-temps plus tard. Après quatre ans d’une carrière qui lui a permis de décrocher au moins 8 Oscars du X, Wesley Woods, 33 ans, vient d’annoncer à AVN qu’il arrêtait de tourner à la fin du mois. À ceux qui douteraient de l’effectivité dans le temps de sa décision, il précise : « J’ai toujours été quelqu’un qui, lorsqu’il prend une décision, s’y tient. » Traumatisé par l’agression homophobe qu’il avait subie en août 2018, Woods avait déjà depuis changé de perspectives et de priorités…

« Après avoir été agressé il y a un an, je pense que cela m’a fait réfléchir différemment à la vie, à ce que je faisais, où j’en étais et où je voulais aller. J’ai ressenti un appel pour prendre une nouvelle direction. J’ignore laquelle, mais visiblement elle sera inclusive et pleine d’amour. Je devais faire quelque chose car jamais je ne voudrais être malheureux au sein de l’industrie du porno. Or je peux le dire, si je n’arrêtais pas maintenant, je pourrais facilement commencer à devenir malheureux. »

Le porno ? Ça a commencé pour Wesley en novembre 2015, tout naturellement. Comédien de stand-up, il avait du mal à joindre les deux bouts et il s’est dit pourquoi ne pas être payé pour le sexe. Le travail d’humoriste et celui de porn star étaient d’ailleurs pour lui identiques en ce qu’il s’agit de s’amuser tout en rendant les gens heureux.
Photos : Fuck Me I’m Famous / NakedSword, I’d Hit That ! / Raging Stallion Studios, Erect This ! Hot House, Let Them Eat Cake / CockyBoys, Bareback Cheaters / NextDoorStudios

Tout le long de l’interview accordée à AVN, Wesley évoque sa lassitude de tourner, voire son trop plein de sexe. Il dit notamment :

« Lorsqu’on est constamment entouré de bites, de trous et de corps dans les médias sociaux, cela peut devenir toxique et on doit savoir quand poser son téléphone et s’en aller. »

« Si je pouvais me promener dans une burka sans que cela soit culturellement inapproprié, je le ferais. Parce qu’en m’exposant autant, j’ai aussi reconnu et compris la beauté d’être couvert. Mais je vais le faire autrement. »

« Ma sexualité et ma pratique du porno m’ont énormément libéré et j’ai été un extrémiste en la matière. Mais le pendule commence à osciller de l’autre côté. Après mon dernier film, j’envisage d’être célibataire pendant quatre mois. »

Advertisement
Né le 3 juin 1986 dans une petite ville du Texas, Wesley aurait pu virer réac et homo-homophobe. Mais son père, un cowboy très éloigné du cliché qui pèse sur les hommes blancs du Sud des États-Unis l’a toujours soutenu, comme sa mère. Habité dès son plus jeune âge par les principes d’égalité que lui a inculqués sa famille, il comptait déjà parmi ses amis des personnes dites « différentes » ou « incomprises ». On se souvient que la star avait vivement critiqué l’appel de Colby Keller à voter Donald Trump.
Photos : Bareback Crashpad / Raging Stallion Studios

Wesley Woods prévoit de célébrer en grande pompe sa retraite avec sa famille et ses amis. La fête aura lieu à Los Angeles où il réside.
Professionnellement, il ne se coupe pas totalement de l’industrie du sexe.
Il a signé un contrat pour être l’ambassadeur d’une plateforme qui met en ligne des sex-tapes. Il y fera des émissions hebdomadaires fun et sexy.
Il est en répétition pour son rôle dénudé de « The Man » dans Women Behind Bars, une pièce dont l’avant-première aura lieu à L.A. le 24 janvier 2020. La distribution comprend notamment Traci Lords.


Il fera des one-man-shows où son passé de porn star va beaucoup l’inspirer.
Et il répondra présent à des événements tels que les GayVN Awards et Grabbys, dès lors que son emploi du temps le lui permettra.

Wesley a été élu : Meilleur performeur de l’année aux Grabbys 2017, meilleure porn star aux Cybersocket Web Awards 2018, meilleur acteur aux Str8UpGayPorn Awards 2018, …
Photos : Twitter, Instagram
Meilleur performeur webcam aux Cybersocket Web Awards 2019, meilleur acteur et performeur de l’année aux GayVN 2019 et meilleur acteur aux Grabbys 2019.
Photos : Twitter, AVN et QueerMeNow
Et il faut aussi ajouter le prix du clip artist de l’année aux XBIZ Awards 2019.

Sur sa retraite définitive et son avenir fait d’incertitudes, le futur jeune retraité du X déclare :
« Je sais que beaucoup de gens seront tristes de me voir partir, beaucoup d’autres en seront heureux et d’autres aussi nombreux espéreront que j’échouerai. Mais vous savez quoi ? Tous vont me voir. »

Montrer plus

Articles liés

6 commentaires

  1. I’m a partner in diclofenac gel pret dona The import bans in Russia and China extend beyond the products now being specifically targeted for recall. How long those trade halts last could indicate the extent of the damage to New Zealand’s reputation as a source of top-quality dairy products.

  2. I’m sorry, I’m not interested diamox sequels dosage Theatre director Peter Brook said that Hamlet’s most famous line would be recognised the world over. « The six simplest words in the English language are ‘To be or not to be;. There is hardly a corner of the planet where these words have not been translated. »

  3. I’m a trainee fluticasone + salmeterol cipla 250/25 « Because the defendant is facing a criminal homicide charge and has the financial means to travel anywhere, a national law enforcement bulletin was broadcast concerning this defendant, » read a statement by Mike Manko, a spokesman for the Allegheny County DA.

  4. I’ve been made redundant micardis 40 mg prospecto More generous unemployment benefits tend to elevate participation rates since workers must be looking for work to qualify. With disability insurance (DI), however, the opposite applies: to qualify applicants must generally demonstrate that they cannot work. In theory, disability and unemployment should not be correlated—and from 1966 to 1985 they were not, according to a new study prepared for the Brookings Papers on Economic Activity by Olivier Coibion and two others. But in 1984 DI eligibility criteria were eased so that applicants could qualify based on a combination of conditions rather than just one. Since then, highly subjective conditions such as back pain and mental illnesses have grown to account for most DI beneficiaries, and claims have become more correlated with unemployment (see right-hand chart). That strongly suggests that many workers find a way to qualify for DI when other benefits have been exhausted.

  5. We need someone with qualifications benadryl crema precio colombia As he often is, Belichick was proven correct. One statistic in particular added up to a loss for the Patriots on Sunday against the Cincinnati Bengals. Tom Brady’s streak of games with a touchdown pass, which dated to the 2010 season opener, was snapped at 52.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page