Actus LGBTPinkx

Communautaire et hot : « Les PinkX Gay Vidéo Awards 2019 » & « The Party »

Quelle soirée !!! La cérémonie des PinkX Gay Video Awards qui s’est tenue au Dépôt hier soir a fait de Paris l’un des lieux phares de l’industrie du X gay. Non seulement étaient réunis tout plein de porn stars, réalisateurs, producteurs et fans, mais en marge de l’événement, de nombreuses scènes – un nombre rarement atteint ! – se tournent dans la capitale. Thierry Calmont de Tribu Move a d’ailleurs chaleureusement remercié l’équipe de PinkX pour sa contribution à rendre tout cela possible. Nous, nous remercions nos partenaires qui aident à la reconnaissance du porn gay.

Cette année, ce sont Cyrille Marie, le directeur des programmes de PinkX, et des personnalités de l’industrie qui ont présenté les Awards. Un « casting » en lui-même excitant. Il y avait :
• La porn star française et producteur Enzo Rimenez. Quel homme ! Ce n’est pas un hasard si nous lui avions consacré cet été un Summer of Porn Stars !
• Le très joli et délicat exclusif de CockyBoys, l’Américain Sean Ford.
• Le grand, l’herculéen et tout en prestance Austin Wolf, autre exclusif US de CockyBoys. Lui aussi a fait à juste titre l’objet d’un Summer of Porn Stars.
• Alexis Tivoli ! L’une des belles surprises de la soirée. Il était méconnaissable sans ses lunettes et avec une pilosité sur le visage qu’on ne lui connaissait pas. Un garçon vraiment très plaisant !
• L’exclusif américain de Falcon Studios Devin Franco, l’iconique François Sagat – la croupe particulièrement bien mise en valeur par un mini-short ! – et le top canon britannique Josh Moore, également exclusif de Falcon Studios.
• Liam Stone, jeune et fringant Belge qui est un modèle de Staxus.
– Photos : Thom

Quant aux lauréats, étaient présents :
• Teddy Torres ! Un fantasme vivant dans le genre bête de sexe poilu et TBM ! Pas étonnant qu’il ait lui-aussi suscité un Summer of Porn Stars et gagné le prix de la porn star de l’année. L’ironie de la situation, c’est que le porno est pour lui surtout un plaisir et non une carrière, et que celui qui lui remet le trophée n’est autre que le même dont il avait accroché le poster dans sa chambre d’ado : François Sagat.
• Le très sexy – et intimidé – Mathieu Ferhati (meilleur actif), Ridley Dovarez (meilleur film français pour Pig Me More) et le Russe Dmitry Osten (meilleur passif). Celui-ci a tenu à s’exprimer en français pour manifester sa gratitude. C’est notre pays qui lui offre son premier Oscar du X !
• Antoine Lebel, meilleur réalisateur grâce à Sea, Sex and Sun. Un film difficile à finir tant le temps s’était dégradé et que la liberté de tourner avait été entravée par la soudaine présence policière sur le lieu de tournage. Mais il en rit désormais.
• Jess Royan doublement ému ! D’abord d’être élu meilleur acteur. Et aussi que ce soit Enzo Rimenez qui l’annonce vainqueur. Les deux avaient fait leur début porno en 2008 dans Dérapages, une production Menoboy.
• Lucas, Logan Aballo (les deux sont en couple) et Stellio, le fondateur de GayFrenchKiss, pour le prix du meilleur film amateur grâce à Logan, Coach des premiers tournages. Stellio a publiquement évoqué en termes flatteurs du rôle grandissant de Logan dans la réalisation au sein de GayFrenchKiss.
• L’Américain Levi Karter et le Français Chris Loan, prix du meilleur duo pour Le Garçon scandaleux, la coproduction CockyBoys/PinkX qui est parallèlement élu meilleur film étranger. Chris rappelle qu’il avait pour la première fois rencontré Levi l’année dernière, à l’occasion des PinkX Gay Video Awards 2018. Par pudeur, il tait ce que toux ceux qui le suivent sur Twitter savent sur ce qu’il a éprouvé envers l’exclusif de CockyBoys.
– Photos : Thom

Ridley Dovarez pose très bien accompagné. Assis : Mathieu Ferhati, Dmitry Osten, autres lauréats, et le très sympathique David Valentin. Debouts : le new cumer Pan Bash, le beau et souriant Thiago Monte – que vous verrez en intervieweur de stars dans l’émission consacrée aux Awards que concocte PinkX – et les virils et musclés André Madd et Dimitri Venum.
– Photos : Ridley Dovarez

Parmi les très nombreuses autres personnalités présentes, il y avait :
• Fabien de Crunchboy avec Enzo Rimenez et Jess Royan.
• Ludovic Pelletier de Menoboy accompagné du délicieux Kevin Ass.
• La super porn star vénézuélienne Viktor Rom – qui est encore plus beau en vrai que sur les photos où il est déjà canon ! –
• L’acteur, producteur, danseur et chanteur Pablo Bravo en habit de lumière inspiré de la culture de son Pérou natal.
– Photos : Thom

Pour assurer les shows « non porno » de la soirée, encore que certains noctambules ne se sont pas contenter des backrooms du Dépôt pour exhiber de beaux morceaux :-),  il y avait trois super gogos.  En mode backstage avec François Sagat, puis sur scène…
– Photos : Thom

Les très attentus live-shows  ont été extrêmement appréciés ! Érection 100% garantie ! 🙂
Le viril et TBM Manuel Scalco avec le top canon imberbe Aaron Bucker. Quel direct ! Surtout pour ceux qui étaient bien placés. Les Smartphones n’ont pas fait que prendre des photos. Ils filmaient aussi ! 🙂
– Photos : Thom

François Sagat et Teddy Torres ! Une versatilité virile, déchirante, avec pour originalité l’utilisation d’une échelle et d’un escabeau pour se positionner lors des fellations et bouffages de cul ! À les voir, c’est comme si c’était facile ! 🙂
– Photos : Thom

Une soirée inoubliable ! Qui donne aussi envie de continuer et de se donner rendez-vous à l’année prochaine.

Pour avoir les résultats complets des PinkX Gay Video Awards 2019, c’est ici et .

Tags
Montrer plus

Articles liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Aller à la barre d’outils