Porn Actu

Sean Ford, égérie du créateur français Ludovic de Saint Sernin !

L’article qui vient de paraître dans le magazine de mode VMAN nous a fait le même effet que lorsqu’en 2008 on découvrait la remarquable série photo avec François Sagat habillé du créateur suisse Bernhard Willhelm. La joie se mêlait à la fierté que « notre super porn star » soit ainsi adoubée par le mainstream. Cette fois-ci, c’est Sean Ford qui crée l’événement. Il est la muse de Ludovic de Saint Sernin, le designeur français qui « fait bander la mode », comme l’a récemment titré Têtu.

Modèle : Sean Ford – Stylisme : Ludovic de Saint Sernin – Photos : Ben Chabanon  pour VMAN Magazine

En plus de ces photos et d’autres, il y a une interview de Ludovic de Saint Sernin ainsi que de Sean. Là aussi, comme lorsqu’on s’était rendu compte que François ne se réduisait pas à sa seule image d’acteur porno, le CockyBoy déploie une réflexion qui force le respect. Il a beau n’avoir que 23 ans, sa maturité perverse – dans le sens noble -, nous bluffe. Extraits :

« Le travail de Ludovic jette un clin d’œil ludique au sensuel tout en restant sophistiqué, beau, mode. Il n’a pas peur de se confronter au thème du désir. Il le met à nu, sans savoir précisément ce que nous en pensons tous. »

« Souvent, les performeurs porno sont en marge de la société, ce qui leur donne une vision aigue du monde que beaucoup de personnes dans la mode et dans l’art n’ont pas toujours nécessairement. Or c’est une perspective très éclairante qu’on se doit d’avoir. »

Advertisement

« Notre collaboration est vraiment rafraîchissante… Elle élève le monde du porno et ajoute de l’intrigue au monde de la mode. »

La première fois que la porn star US et le designer français ont collaboré, c’était il y a environ un an, pour une vidéo « ode à la masturbation » filmée par l’Américain Matt Lambert.

Hum… Tout cela nous donne très envie de revoir Sean dans Le Garçon Scandaleux. Ce soir sur PinkX ou tout de suite et en illimité sur Pinkflix.

Le sexe, la mode, son intellectualisme et ce Paris décadent qui lui sied si bien font qu’il y a une véritable osmose entre lui et son personnage. On émet d’ailleurs l’hypothèse que les réalisateurs Jake Jaxson et RJ Sebastian ont puisé dans la personnalité de Sean pour lui offrir un rôle sur mesure !

Montrer plus

Articles liés

2 commentaires

  1. The line’s engaged amoxicillin plus clavulanic acid in pregnancy Desperate to feed and clothe their son in her husband’s absence, she sold off his shop’s inventory of books. The family is now reliant on her meager seamstress income; Aung Kyaw Moe’s road gigs with Aung San Suu Kyi’s party amount to unpaid volunteerism. They live in a ramshackle home, built of moldy bricks and cheap plywood, with 20 others outside Yangon.

  2. Could you transfer $1000 from my current account to my deposit account? atorvastatina torrino In 1884, he approached the social reformer Octavia Hill with a proposal for Sayes Court to be publicly owned and managed in the public interest. It was from this idea that the National Trust was born but, sadly, it took 10 years, by which time the chance to take over Sayes Court had passed. In 1914 it was requisitioned for war use, and was owned by the Ministry of Defence until 1980, when it was bought by News International, who sold it to the Hong Kong holding company Hutchison Whampoa in 2000.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page