Actus LGBTPinkx

Lars Sullivan : Le passé porno gay du catcheur homophobe américain ressurgit !

De son vrai nom Dylan Miley, Lars Sullivan (31 ans) est depuis octobre 2013 un catcheur américain membre de la fameuse World Wrestling Entertainment (WWE). L’année 2019 avait bien commencé pour lui : la gagne était au rendez-vous et sa popularité allait toujours plus grandissante. Mais lors d’un combat en juin, il a subi une blessure au genoux qui le maintient depuis en convalescence. Et peut-être plus grave, un passé qu’il voulait taire a refait par deux fois surface. Ça n’augure rien de bon pour la nouvelle année…

Surnommé Le Freak, Lars Sullivan était si admiré qu’il a eu droit à des cartes Topps (équivalent de nos cartes Panini aux USA) et à une figurine Mattel ! Mais la roue tourne…

En mai 2019, SportsIllustrated et Paste confirment et appuient d’éléments nouveaux les rumeurs et accusations portées à l’encontre du catcheur depuis au moins novembre 2018.
Entre 2007 et 2013, sous les pseudos de Disenfranchised et de ElPerfecto, il s’est rependu en propos haineux sur le blog Bodybuilding.com. Ses cibles ? les femmes, les Noirs, les Hispaniques, les musulmans… et les gays. Voici deux exemples de ses commentaires homophobes. Ils sont datés de juillet 2012 :
« Je n’ai pas vraiment de sentiments de haine envers les gays. Cela fait juste partie d’un humour qui est le mien et que j’aime explorer. L’homophobie, le racisme, le sexisme, ce sont toutes des choses rigolotes à mettre en lumière dans le bon environnement (entre hommes hétéros). » Sic !
« Il semblerait qu’on a bossé avec un brave gay et que ça a été bizarre. Il n’aurait eu aucune gêne pour raconter à ses collègues ses relations sexuelles avec d’autres hommes ? Je suis désolé, mais c’est là que je voudrais marquer une nette délimitation. Lui faire ressentir qu’il n’a aucune valeur dans la société, qu’il est un paria. » Sic !!!
Lars Sullivan a tenté de calmer le lynchage médiatique en s’exprimant d’une façon convenue : « Il n’y a aucune excuse pour les remarques inappropriées que j’ai faites il y a des années. Elles ne reflètent pas mes convictions personnelles ni qui je suis aujourd’hui, et je m’excuse auprès de tous ceux que j’ai offensés. » Et la WWE a sanctionné le champion d’une amende de 100 000 dollars en rappelant ses valeurs : « La WWE soutient une culture d’inclusion, quels que soient le sexe, la race, la religion ou l’orientation sexuelle. Nous nous engageons à embrasser tous les individus, comme en témoigne la diversité de nos employés, performeurs et fans dans le monde entier. »

Depuis le 28 décembre, le catcheur refait le buzz depuis qu’un Internaute a outé son passé porno gay sur Reddit et que l’info a été reprise sur RingSideNews. C’est son tatouage DM sur son épaule droite – en partie recouvert – qui l’a trahi. Sous le pseudo de Mitch Bennett, il a tourné en 2009 un solo et un duo chez RandyBlue. Voici ce qu’en disait le label sur sa fiche signalétique : « Travaillant dans cette industrie, je vois souvent des gars qui attirent mon attention. Mais rarement il s’agit de quelqu’un qui me fait revenir sur mes pas pour simplement l’admirer. L’autre jour, j’étais en salle de sport pour faire mon entraînement quand j’ai remarqué quelque chose d’étrange. Un par un, tous les mecs autour de moi tournaient lentement la tête. J’ai regardé pour savoir ce qui attirait leur regard quand je l’ai vu marcher juste devant moi. Il avait le corps musclé le plus incroyable. Non comme celui d’un bodybuilder mais comme de quelqu’un qui avait travaillé dans une ferme ou ailleurs, impliquant de porter des charges lourdes. Un corps naturel magnifié grâce à des séances d’entraînement strictes . Son visage rugueux était  beau et quand il souriait, vous remarquiez une douceur que vous ne vous attendiez pas à voir. Il y avait en plus un telle assurance dans sa façon de marcher, sans que n’apparaisse aucune arrogance. Ma tête, comme toutes les autres, a suivi ce morceau de bœuf fouler le sol de la salle de sport. Tout le monde était un peu intimidé, mais vous me connaissez tous, je me suis approché et lui ai demandé pour qui il posait comme modèle. Il a souri de cet énorme sourire à pleines dents et il laissa échapper un rire dont j’ignorais qu’il en était capable. Il a dit qu’il n’était pas modèle et je lui ai répondu qu’il l’était maintenant. Tout ce qu’il avait à faire était de m’appeler. Je lui ai donné ma carte et nous avons commencé à discuter. Nous avons fini par prendre une douche, en même temps mais pas ensemble, et cela m’a donné une excellente idée pour sa première vidéo. Plus tard, je pouvais sentir de toutes parts des yeux jaloux alors que nous partions ensemble. Et si je ne l’ai pas ramené à la maison pour le baiser, ils n’ont pas besoin de le savoir. De plus, je préfère le partager avec vous pour que nous puissions tous profiter de chaque centimètre de son corps magnifique et de sa magnifique bite non circoncise. »
Dans son duo avec Derreck Diamond, Mitch/Dylan/Lars se contentait d’embrasser et de se faire sucer.
– Photos : RandyBlue

Une histoire qui rend compte de ce qu’est un homophobe : également misogyne et raciste dans la plupart des cas, il a tellement peur que ses pulsions homosexuelles se voient qu’il en rajoute dans la démonstration de son rejet des gays. Un effet connu de la haine de soi…
Le compte Twitter de Lars Sullivan est désormais désactivé.

Tags
Montrer plus

Articles liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
Aller à la barre d’outils