Porn Actu

Sebastian Young abattu par la police !

Au Monopoly de la vie, le « gay for pay » Sebastian Young avait fait de multiples passages dans la case prison. Mais sa dernière exaction en date du 11 mars 2020 a mis un point final à son parcours chaotique ! D’après les policiers du Comté de St. Johns en Floride, Young – de son vrai nom Joshua Christopher Noles -, s’était engagé dans une course-poursuite jusqu’à emboutir un car scolaire abandonné sur un terrain privé. Il était sorti indemne de son véhicule en brandissant une arme à feu. Une fusillade s’en est suivie. Aucun policier n’a été blessé. Lui en est mort. Il aurait eu 38 ans le 22 septembre prochain.

Joshua Noles, AKA adult actor, "Sebastian Young," has been identified as the victim in police-involved shooting in St….

Posted by TheCount on Friday, March 13, 2020

Dans des rôles principalement d’actif depuis ses débuts dans le X gay en 2006, Sebastian Young fut l’un des exclusifs du feu label JetSetMen. Il travailla aussi pour une dizaine d’autres studios jusqu’à sa dernière arrestation en août 2016 !
Photos : Forbidden Dreams (Raging Stallion Studios-2007), On Fire ! (JetSetMen-2007), Sebastian Young & Cody Robbinson (Dominic Ford-2012) et A Guide to Sex in Prison (Men-2015).

Libéré en mai 2019, il a continué à faire du porno, mais via des sex-tapes. Aucune boîte de production ne voulait plus le faire tourner.
Photos : Twitter

Ses ultra fans se souviendront à jamais de sa belle plastique tatouée ainsi que de ses performances sexuelles. Les autres retiendront surtout sa fin tragique et son lourd casier judiciaire. De janvier 2004 à août 2016, il a été au moins arrêté 15 fois ! Pour des motifs aussi divers que la conduite en état d’ivresse, le cambriolage, la consommation et le trafic de drogue… et les coups et blessures portés sur son ex-femme. Mais en 2016 le pire fut atteint avec la triple accusation de viol sur sa fille de 5 ans, de pornographie pédophile et de menaces de mort sur la détective qui enquêtait sur lui.
– Photographies d’identité judiciaire / XDR

Ses menaces de mort lui avaient valu une condamnation à deux mois de prison. Les images pédophiles dans son ordi – transférées à son insu, sans savoir qu’elles y étaient, affirmait-il – l’avaient fiché à vie comme délinquant sexuel. Mais toutes les charges relatives au viol de sa fille avaient été abandonnées. D’où sa sortie de prison dès mai 2019. Deux mois plus tard, il manifestait sur Twitter sa joie de retourner pour les studios. Il ignorait encore qu’il était blacklisté…

Pourquoi cette course-poursuite avec la police du Comté de St. Johns ? Pourquoi avoir sorti un flingue et tiré sur les flics ? C’était idiot ! À moins que ce fut suicidaire…

Tags
Montrer plus

Articles liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
Aller à la barre d’outils