Porn Actu

Protestation, purge, outing d’un politicien… Le X gay US se fait révolutionnaire – Partie 1

Le vent révolutionnaire qui traverse les États-Unis – et pas que ! – depuis la mort dans des circonstances horribles de l’Afro-américain George Floyd frappe aussi de plein fouet l’industrie du porno gay. Il n’y a pas de jours sans que plusieurs actus porno ne soient liées au mouvement BlackLivesMatter. Voici un premier état des lieux non exhaustif…

PROTESTATION
Considérés comme des héros lors des Grabbys pour avoir été sur le terrain des manifestations contre le racisme, Sharok et Brock Banks sont loin d’être les seuls à protester dans la rue, voire comme Sharock à avoir été blessé.

https://twitter.com/EyeFilmz/status/1268313186886795264

Adrian Hart a eu des ecchymoses suite à l’impact de balles en caoutchouc.

Et certains se sont même fait arrêter alors qu’ils manifestaient pacifiquement :  Michael DelRey, Dante Colle et Sean Ford. Tous posent fièrement dans les fourgons de police !

PURGE
Comme Ben Masters, Billy Santoro est persona non grata depuis qu’il a posté ce commentaire sur les réseaux sociaux : « Lol. Amérique! Lol, tu laisses tes Noirs piller comme moyen de protestation. Mais réveille-toi donc. Tire d’abord. » Sic


La plateforme où se trouvaient ses sex-tapes a fait disparaître son compte en qualifiant son attitude de « vile ». Quelles que soient les excuses que Santoro a pu formuler, il se fait traiter de « menteur » et de « raciste ».
Le 2 juin au matin, son mari Australien Gage Santoro annonçait qu’il le quittait à cause de « son point de vue raciste ». Mais dans l’après-midi, coup de théâtre : il nous apprenait que dans la nuit « l’homme qu’il aime » avait fait une tentative de suicide à cause de ce torrent de haine qu’il essuie. Il demandait d’arrêter la cabale et de prier pour Billy.

Autant dire que cette tentative de suicide n’a pas du tout été prise au sérieux par la masse des internautes et que les critiques continuent de fuser ! Le compte Twitter de Gage est depuis désactivé tandis que celui de Billy est d’accès « protégé ».

OUTING
Il y a un principe dans l’industrie du sexe : ne rien dévoiler de ses clients, surtout quand ils sont encore en vie. Mais la porn star et escort Sean Harding n’en peut plus de se taire.
– Photos : Twitter et Raging Stallion Studios

Révolté, à fond BlackLivesMatter, il a lâché cette bombe : « ll y a un sénateur républicain homophobe qui n’est pas meilleur que Trump qui continue à adopter une législation dommageable pour les LGBT et les communautés minoritaires. Tous les travailleurs du sexe que je connais ont été embauchés par cet homme. Je me demande si nous serons suffisamment nombreux pour en parler haut et fort afin de le faire sortir du Sénat ? Je ne peux pas le faire seul. Si vous voulez me soutenir contre LG, faite-le moi savoir. »

De qui s’agit-il ? Le nom n’est pas cité, juste les initiales, LG. Celles-ci laissent toutefois peu de place à l’imagination pour les Américains. Un nom revient constamment : Lindsey Graham, le sénateur de la Caroline du Sud au Congrès des États-Unis depuis 2003.  Et pour qu’il n’y ait pas de doute, Harding demande à faire des dons à Jamie Harrison, l’opposant noir et démocrate de Graham aux prochaines élections sénatoriales, le 3 novembre prochain.

Tags
Montrer plus

Articles liés

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
Aller à la barre d’outils