Aller à la barre d’outils
Porn Actu

Max Konnor, nouvel exclusif de Falcon/NakedSword

Par un communiqué de presse en date du 8 décembre, le groupe Falcon/NakedSword annonce que Max Konnor fait désormais partie de ses exclusifs. La porn star mutiawardisée y est encensée…

« À la lumière de son superbe CV dans l’industrie du X gay et de sa grande base de fans, avec son énorme bite de 26 cm, son physique sculptural et son look de star de cinéma, Konnor est sur écran un actif qui offre des performances puissantes dans chacune de ses scènes. »
Pour Tim Valenti, le PDG de Falcon/NakedSword, l’intéressé est tout simplement « beau, professionnel, charmant, spectaculaire, une superstar » dont il est « fier » de le « voir représenter les marques de Falcon/NakedSword ».
De la fierté ? Si L’intéressé n’est pas le premier exclusif de Falcon qui soit un Noir – terme à prendre dans le sens américain qui inclut les métis -, son contrat fait immanquablement écho à la prise de position qu’avait tenue Valenti en juin dernier, en plein soulèvement BlackLivesMatter. Il avait reconnu le racisme du fondateur du studio Falcon. Il avouait en outre qu’il fallait faire beaucoup plus que les améliorations qu’il avait déjà impulsées. (lire ici). Konnor manifeste également sa joie de travailler pour Falcon/NakedSword : « Je suis très enthousiasmé par ce nouveau chapitre dans ma carrière. C’est vraiment un honneur d’avoir enfin une maison et une famille. Tout le monde dans cette équipe est génial et si gentil. Ils apprécient ma contribution et j’ai le sentiment que c’est l’endroit idéal pour moi. Ça va être fun ! »

Max Konnor a déjà tourné pour le groupe Falcon, sous le label Raging Stallion Studios. C’était dans Rideshare et The Super !

Tout est donc dans le meilleur des mondes ? Pas tout à fait. Un début de polémique pointe. En cause, la courte biographie de la porn star contenue dans le communiqué de presse. Elle dit ceci :
« Né dans le Maryland et élevé en Géorgie, Konnor est ordonné pasteur à l’âge de 14 ans. Après le lycée, il a déménagé à New York pour poursuivre une carrière dans les arts du spectacle, où il est apparu dans diverses productions sur scène et à l’écran. La vie de Konnor a changé en 2017 lorsqu’il a décidé de se lancer dans le porno, où il excelle depuis le début. Non seulement il est exceptionnel devant la caméra, mais plus tôt dans l’année, Max a lancé Haus of Konnor, la première agence dédiée aux modèles de couleur de l’industrie du porno gay. »
Ce CV choque des fans parce qu’il occulte tout un passé porno de la star. Eux ils savent que ses premières incursions dans le X gay ne datent pas de 2017. Il fut en 2009-2012 Isaiah Foxx. Un power bottom…

Photos : FlavaWorks

Une carrière porno ne suit pas forcément une ligne droite. Après une pause, certains performeurs reviennent en changeant de pseudo, d’apparence et de rôle sexuel. D’autres vont encore plus loin en faisant réécrire l’histoire. Préssé par des Internautes qui ne comprenaient pas pourquoi il insistait tant à nier la réalité, Konnor s’est expliqué le 28 juillet 2019 : être passif lui rappelle trop l’époque où il se défonçait au crystal meth. De plus, il n’aime vraiment pas ça. Ok. C’est dit. Sûr qu’on ne le verra pas passif dans tout ce qu’il va faire en tant qu’exclusif pour Falcon/NakedSword.

Advertisement
Tags
Montrer plus

Articles liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer