Porn Actu

Ta’Leon Goffney : son frère jumeau Kyle l’a veillé jusqu’à son dernier souffle…

« 💔 REPOSE EN PAIX MON BEAU, MON BRAVE, MON BRILLANT FRÈRE JUMEAU ! Je suis désolé. J’ai fait de mon mieux pour te sauver, j’ai essayé de toutes mes forces ! Tu t’es battu DUREMENT et à jamais je serai marqué par ton courage. Tu es officiellement la personne la plus courageuse que je connaisse et je suis si fier de toi. Je préserverai ta mémoire vivante parce que je suis ton FRÈRE JUMEAU !!! ❤️❤️💯💯👊🏾👊🏾👨🏾‍🤝‍👨🏽 #twinning #for #life ». C’est par ce message illustré de quelques  photos que le mannequin Kyle Goffney a annoncé le 20 février dernier le décès de Ta’Leon, son frère jumeau. Ta’Leon avait un cancer de l’intestin. Malgré les soins prodigués, il a rapidement dépéri en neuf mois. Le 8 mars il aurait fêté ses 39 ans.

LES « SULFUREUX » JUMEAUX TEYON & KEYON
La première fois que nous avions entendu parler des jumeaux Goffney, c’était parce qu’ils tournaient dans des pornos gays sous les pseudos de Teyon et Keyon. Grâce à leur spectaculaire beauté et leur gémellité – qui venait épicer des duos de branlettes et des trios hard -, ils avaient tout pour fasciner.

Ce qu’on ignorait alors, c’est que seul Keyon/Kyle était gay. Son frère, non. Qu’est-ce qui l’avait convaincu de tourner ?
Condamné à une peine d’emprisonnement de 3 ans pour vol, Teyon/Ta’Leon était sorti de prison à 21 ans sans perspective d’avenir professionnel. Quand il a rejoint son frère mannequin à une fête à Las Vegas, les deux se sont vu proposer le lendemain de tourner ensemble une scène de masturbation. Ils ont hésité mais ont accepté parce qu’ils avaient besoin d’argent. Kyle avait en outre assuré à Ta’Leon que personne n’en saurait rien. À cette branlette se sont très vite ajoutés des trios hardcore.

UNE CONDAMNATION, UNE RUPTURE
En 2008, alors que le porno n’était plus leur actualité, les jumeaux refaisaient parler d’eux de façon fracassante. Arrêtés le 20 février à Philadelphie, ils étaient soupçonnés de multiples cambriolages. Ta’Leon a plaidé coupable et a été condamné en 2009 à la prison ferme.

Advertisement

À sa sortie de prison en 2014, Ta’Leon n’avait pas manqué de faire des déclarations peu amènes envers son frère : Kyle n’avait en effet été condamné qu’à une peine de deux jours de prison assortie d’une ordonnance de probation.
Fin 2014, sort On My Search For A Better Life, This Is How I Became Infamous, sa première biographie. Il explique que toutes les mauvaises décisions qu’il a prises lui avaient été dictées par un environnent où régnaient la pauvreté, la violence, le crime.

En 2017 sort la suite : Life After Infamy : The Sequel. Il parle de la meilleure personne qu’il est devenu : il a fait des études, a fondé sa propre société spécialisée dans le déménagement et l’installation de meubles. Parallèlement il fait du mannequinat et de la figuration.
Soucieux d’aider les autres, il avait embauché des membres de sa famille et des jeunes qui étaient en difficultés. Lui qui avait grandi sans jamais connaître son géniteur, il se voulait un père présent pour son fils. Un second naîtra après la publication de Life After Infamy : The Sequel.

LES RETROUVAILLES
Les deux frères ne se parlaient plus depuis six ans. Ce n’est que l’année dernière qu’ils avaient retissé des liens très forts. Dans le numéro 2 du magazine Artist Feature, Ta’Leon avait raconté comment ils avaient su dépasser leurs brouilles.


Quand, en février 2020, on lui a diagnostiqué son cancer de l’intestin, il avait réalisé que ses jours étaient comptés. Et quand il a en plus découvert que Kyle venait de remporter son propre combat contre un cancer, il l’avait contacté par ce mail : « Je devine que nous ne sommes finalement pas si différents », avec pour pièce jointe son diagnostique médical. Moins d’une heure plus tard, Kyle l’avait appelé…
Malgré son malheur, Ta’Leon aura été entouré jusqu’à son dernier souffle par ceux qui le chérissaient, dont son frère jumeau Kyle. RIP

Montrer plus

Articles liés

Bouton retour en haut de la page