Actus LGBT

Gros sexe et virilité : Quand les recherches sur Internet révèlent ce qu’une catégorie de la population américaine n’ose dire à personne !

Traduit en 2018 en France sous le titre Tout le monde ment… (et vous aussi), l’ouvrage remarqué de l’Américain Seth Stephens-Davidowitz nous avait prévenus : nos moteurs de recherches savent ce que nous n’osons dire à personne ! 😉 Publiée ce mois-ci dans Journal For The Scientific Study of Religion, une étude américaine nous apprend quelque chose qu’on n’aurait pas imaginé : plus la proportion de chrétiens évangélistes est importante dans un État américain, plus il y a de recherches sur Google du type : « amélioration de la virilité », « agrandissement du pénis », « pompe à pénis », etc. Nooooooon… ils ont les mêmes préoccupations que nous ?!

Intitulée Linking Evangelical Subculture and Phallically Insecure Masculinity Using Google Searches for Male Enhancement et menée par les universitaires Samuel L. Perry et Andrew L. Whitehead, cette étude énonce deux causes à de cette situation a priori surprenante :
– « L’internalisation d’une sous-culture qui donne la priorité aux normes essentialistes et phallocentriques de la masculinité. »
– « Un échec ressenti en privé à respecter ces normes. »
Les chercheurs théorisent que « la sous-culture évangélique largement patriarcale ― et de plus en plus assiégée et radicalisée ― favorise explicitement ou implicitement l’assimilation de la masculinité à la force et à la taille physiques, laissant les hommes influencés par cette sous-culture à chercher des solutions à leur échec ressenti en privé de ne pas être à la hauteur. »

Une étude qui interroge sur la composante « largement patriarcale » qu’aurait la culture gay.  La taille de la queue et l’importance d’en avoir une plus grosse sont en effet primordiales chez beaucoup d’entre nous. Non ?

Montrer plus

Articles liés

Bouton retour en haut de la page