Porn Actu

Nouvelle victoire des anti-porno : OnlyFans va interdire tout contenu pornographique à compter du 1er octobre 2021

Woawww !!! Le choc pour les plus de 130 millions d’utilisateurs d’OnlyFans dont le nom est associé aux sex-tapes qu’ils monnayent. Une source de revenu qui a explosé depuis la pandémie de COVID-19. C’est jeudi dernier que la célèbre plate-forme s’est fendue de cette annonce qu’a premièrement rapportée Bloomberg :

« À compter du 1er octobre 2021, OnlyFans interdira la publication de tout contenu comportant une conduite sexuellement explicite. Afin d’assurer la durabilité à long terme de la plate-forme et de continuer à héberger une communauté inclusive de créateurs et de fans, nous devons faire évoluer nos règlements sur les contenus. Les créateurs continueront d’être autorisés à publier du contenu comportant de la nudité tant qu’il correspond à notre politique d’utilisation acceptable. Ces modifications sont destinées à répondre aux demandes de nos partenaires bancaires et services de paiement en ligne. Nous partagerons plus de détails dans les prochains jours et nous soutiendrons et guiderons activement nos créateurs à travers ce changement dans nos directives sur les contenus. »

Et hier OnlyFans a clarifié ce qu’il fallait entendre par « conduite sexuellement explicite »  interdite à partir du 1er octobre :
– Rapports sexuels réels ou simulés, y compris génitaux-génitaux, oraux-génitaux, anaux-génitaux, entre personnes de tout sexe
– Masturbation réelle ou simulée
– Toute exposition de l’anus ou des organes génitaux de toute personne qui est extrême ou offensante
– Matériel réel ou simulé représentant des fluides corporels couramment sécrétés au cours de l’activité sexuelle

Basé au Royaume-Uni, OnlyFans explique donc que la raison de cette interdiction est la nécessité de se conformer à « ses partenaires bancaires et services de paiement en ligne. » Et comme le rapporte Str8UpGayPorn, cette décision est une nouvelle victoire des anti-porno :
« OnlyFans est la nouvelle cible de premier plan des groupes psychotiques religieux / anti-porno comme NCOSE et Justice Defence Fund, qui ont également réussi à s’en prendre à Mindgeek, l’autre grand nom du porno. Mastercard et Visa ne traitent déjà plus les paiements pour le Pornhub de Mindgeek, et Mindgeek a récemment annoncé la fermeture complète de son autre site de tubes, XTube. Au cours des derniers mois, ces fanatiques ont contacté des législateurs locaux, étatiques et fédéraux alléguant qu’OnlyFans est impliqué dans le trafic sexuel et l’exploitation des enfants. Malgré les allégations infondées, la simple mention du trafic et de l’exploitation crée une panique automatique, et il n’y a rien que les politiciens américains aiment plus que d’attiser la peur et l’hystérie  – surtout s’il s’agit de sexualité. Ainsi, la semaine dernière, les législateurs ont envoyé une lettre au procureur général Merrick Garland au sujet de ‘l’augmentation non prouvée de l’exploitation des enfants sur OnlyFans’, et les membres du congrès ont demandé au ministère de la Justice ‘d’enquêter sur tout le contenu vendu sur la plateforme et de signaler les cas d’exploitation d’enfants.’ Une fois que Mastercard et Visa ont vu cela, ils ont sans aucun doute pris leur décision et menacé de cesser de faire affaire avec OnlyFans, et le résultat est cette déclaration d’OnlyFans annonçant que tout contenu sexuellement explicite sera interdit. »

Réalisateur du documentaire sur le fondateur de Falcon Studios Seed Money : The Chuck Holmes Story et surtout membre de la Free Speech Coalition, Mike Stabile a tweeté : « C’est dévastateur pour une nouvelle génération de créateurs adultes qui ont utilisé la plate-forme, et d’autres comme celle-ci, pour créer des entreprises, tirer profit de leur propre travail et atteindre l’indépendance. »
Et l’on se rend compte que ce qui était considéré comme un acquis vanté à grand renfort d’articles élogieux peut s’effondrer presque du jour au lendemain. Suffira-t-il pour les sex-tapeurs de migrer sur d’autres plates-formes pour conserver leurs sources de revenu ? À court terme sans doute. Mais les anti-porno sauront profiter de la moindre occasion pour jeter le discrédit sur les JustForFans, 4myFans, etc. Une des solutions proposées par des internautes, c’est de se passer du dollar américain et des banques qui l’utilisent pour ne plus être inféodés aux saillies puritaines des USA. Plus explicitement, ils évoquent d’avoir recours aux bitcoins…
Sous couvert d’anonymat et confiante en l’avenir, une créatrice de contenus érotiques sur OnlyFans déclare au Monde : « Les plates-formes de contenus et les réseaux sociaux créent sans cesse des barrières pour empêcher les travailleurs du sexe de survivre. Mais nous avons l’habitude de nous adapter et nous trouverons toujours des moyens de faire notre travail avec succès, parce que les gens veulent nos contenus et la demande existe, que la société l’admette ou non. » À suivre…

Mise à jour du jeudi 26 août 2021 : Rétropédalage ? OnlyFans s’est fendu de ce tweet hier :
« Merci à tous d’avoir fait entendre votre voix. Nous avons obtenu les assurances nécessaires pour soutenir notre communauté de créateurs diversifiée et avons suspendu le changement de politique prévu le 1er octobre. OnlyFans est synonyme d’inclusion et nous continuerons à offrir un foyer à tous les créateurs. »
Les réactions des sex-tapeurs sont quasi unanimement négatives et moqueuses. Exemples :
« Lorsque celui qui vous licencie vous rappelle quelques jours plus tard parce qu’il manque de personnel. »
« Vous devriez apporter un soutien financier à tous vos créateurs NSFW que vous avez traumatisés cette semaine avec votre gestion insensible et non professionnelle de cette situation. »
« Je ne vous fais pas confiance. Veuillez expliquer « avons suspendu ». Et désignez nous enfin comme des travailleurs du sexe ou des créateurs de contenu porno. Cessez de nous cacher dans un placard. »
Etc, etc… À suivre !

Advertisement
Montrer plus

Articles liés

Bouton retour en haut de la page