Porn Actu

FOREVER FALCON | 50e anniversaire de FALCON STUDIOS – Partie 7 : Primauté au joyau du X gay mondial (depuis déc. 2010)

La crise financière dite « des subprimes » a eu des répercussions sur l’industrie du X. Plus précisément, il y a eu une accélération des tendances. À partir de 2008, le marché du DVD s’effondre. La consommation du porno se fait de plus en plus via Internet et les nouveaux maîtres du X sont les plates-formes de streaming. La survie de FALCON STUDIOS en dépendra…

FUSIONS, ACQUISITIONS, RÉORGANISATIONS

Basée à Charlotte, en Caroline du Nord, avec à sa tête Scott Coffman, ADULT ENTERTAINMENT BROADCAST NETWORK (AEBN) est une plate-forme de streaming hyper-puissantes. Déjà abondamment approvisionnée en contenus hétéros, elle cherchait à diversifier son offre en développant une partie gay. Ce sera significativement le cas en 2007 grâce à sa fusion avec NAKEDSWORD, qui est elle-même l’une des plus grandes plate-formes de X gay. AEBN ne va pas s’arrêter là :
– Février 2009 : fusion d’AEBN avec RAGING STALLION STUDIOS. L’annonce fait l’effet d’une bombe car Chris Ward, son co-fondateur, reconnaît que la survie de son entreprise en dépendait. Si lui l’avoue, qu’en est-il des autres grands du X gay US comme FALCON STUDIOS ? La réponse ne va pas tarder.
– Décembre 2010 : FALCON STUDIOS vendu à AEBN pour un montant non communiqué. On apprend également que FALCON fusionne avec RAGING STALLION pour constituer la branche FALCON/RAGING STALLION d’AEBN, avec à sa tête Ward. Celui-ci assurera que chacune des marques sera préservée dans son intégrité et ses spécificités.
– Avril 2011 : STUDIO 2000
vendu à AEBN pour un montant non communiqué. Ce studio fut fondé en 1992 par deux des plus grands noms de l’histoire du X gay, à savoir Scott Masters (de son vrai nom Bill Sheffler) et John Travis. De son vrai nom Jim Hodges, Travis qui est considéré comme l’un des co-fondateurs de FALCON. Que STUDIO 2000 se retrouve incidemment lié à FALCON est tout un symbole.
– Juillet 2014 :
HOT HOUSE ENTERTAINMENT vendu à FALCON/RAGING STALLION pour un montant non communiqué. Il est symbolique que revienne dans le giron de FALCON le studio fondé par Steven Scarborough, qui fut la pièce maitresse de l’expansion de FALCON à la fin des année des années 1980 et au début des années 1990.
– Août 2014 : L’entité FALCON/RAGING STALLION/HOT HOUSE porte le nom de FALCON STUDIOS GROUP, avec toujours à sa tête Ward, et toujours cette volonté de préserver l’intégrité et les spécificités de chaque studio. Pourquoi est-ce le nom de FALCON qui a été choisi pour englober le tout ? Ward répond : « Étant donné que FALCON est celui qui a le plus de contenus et celui dont la marque est la plus établie et la plus emblématique, nous avons pensé qu’il était juste d’appeler le tout FALCON STUDIOS GROUP. » Il va s’en dire que les exclusifs FALCON, surnommés un temps la « A-Team« , tournent pour l’ensemble, voire aussi pour NAKEDSWORD.


– Novembre 2015 : Annonce surprise du départ de Chris Ward de la direction de FALCON STUDIOS GROUP pour la toute fin du mois de décembre.

Cela étant dit, le tableau ci-dessous, qui recouvre la présidence de Ward et qu’on a pu dresser grâce aux données de GayEroticVideoIndex, révèle plusieurs choses qui relativisent le respect affiché de l’intégrité de FALCON STUDIOS.


– La voilure de FALCON s’est rétrécie. S’il apparaît la nouvelle ligne FALCON EDGE – qui ne durera que trois ans -, les emblématiques MUSTANG et JOCKS ainsi que FALCON INTERNATIONAL sont en stand-bye depuis 2011/2012.
– Le nom de John Bruno qui fut le réalisateur phare de la période précédente, n’est présent qu’en 2011 avec un seul film. Évincé de FALCON, il se sentait rejeté par le milieux du X qui, selon lui, ne jurait plus que par les « acteurs devenus réalisateurs ». Trouver un travail dans la publicité ou dans d’autres médias mainstream, milieu dont il était professionnellement issu, lui était devenu tout aussi impossible à cause de son passé porno. En janvier 2013, profondément déprimé, il s’est tiré une balle dans la propriété de ses parents qui l’avaient recueilli après qu’il ait tout perdu.

John Bruno (1967-2013) avec la porn star Zeb Atlas sur le tournage de Best Men Part 2 – Wedding Party.

Advertisement

– Le nom d’Erik Rhodes, la super porn star et exclusif de FALCON qui était aussi réalisateur, n’apparaît que dans deux films MUSTANG sortis en 2011. Colosse mesurant plus d’un mètre quatre-vingt dix, il est décédé le 14 juin 2012 d’une crise cardiaque. Il n’avait que 30 ans.

Erik Rhodes : l’exclusif de FALCON devenait le réalisateur attitré de MUSTANG… Sa mort a fait couler beaucoup d’encre.

– Les quatre réalisateurs les plus présents sont les acteurs porno – et vrai couple dans la vie -, Steve Cruz et Bruno Bond, ainsi que Tony DiMarco et Nick Fox. Ce dernier avait fait ses preuves chez RANDY BLUE. DiMarco s’était fait lui un nom chez LUCAS ENTERTAINMENT avant de contribuer au succès de plusieurs films chez RAGING STALLION comme To The Last Man, Focus/Refocus, The Visitor, The Drifter et Brutal 1 & 2. Sa vision cinématographique apporte un cachet remarquablement hollywoodien à toutes ses productions.

Le couple Bruno Bond & Steve Cruz, Nick Fox et Tony DiMarco avec Michael Lucas lors du triomphe de la Dolce Vita aux GayVN Awards 2007

FOCUS : CHRIS WARD

En annonçant en novembre 2015 qu’il prendrait sa retraite à la fin de l’année, Ward a surpris tant son implication apparaissait sans faille dans la destinée de FALCON STUDIOS GROUP. Plus surprenant encore, il a dit quitter l’industrie du X pour « se consacrer les trente prochaines années à quelque chose de différent ». De Ward, les médias américains retiennent surtout son ascension remarquable dans l’industrie du X gay. Acteur et réalisateur dès ses débuts dans le porno en 1996, il avait créé avec JD Slater la subdivision sophistiquée et hyper-hard de HOT HOUSE : CLUB INFERNO. Il avait aussi contribué à l’éphémère ligne SM de FALCON : HOT HANDS PRODUCTIONS. Mais surtout, il avait cofondé en 1999, toujours avec JD Slater, RAGING STALLION STUDIOS. Prenant une place de plus en plus importante, le petit label s’est enrichi sous sa direction de blockbusters mémorables tels qu’Arabesque, Grunts et To The Last Man.

Chris Ward, porn star SM en 1999 en et réalisateur awardisé d’un Hall of Fame lors des GayVN Awards 2007. Il était accompagné de son homme.

En France, on retiendra l’importance de Ward et de RAGING STALLION dans la mise en valeur de porn stars françaises sur le sol américain. Les bimestriels français de référence GAY VIDÉO et SPÉCIAL GAY VIDÉO avaient alors pu parler de « French touch ». Cela avait commencé avec Taurus dans le film Pokin’ In the Boy Room sorti en 2004. Puis il y a eu bien sûr François Sagat, et ensuite Remy Delaine, Matthieu Paris, Fred Faurtin et dans une moindre mesure Gérald, David Castan, Nicolas Torri et quelques autres.

LA PRÉSIDENCE ENGAGÉE ET RÉACTIVE DE TIM VALENTI

Donner un nom aux PDG des puissantes plates-formes de streaming, c’est possible si on cherche bien sur Internet. De leur visage, on ne sait souvent rien. C’est pourquoi Tim Valenti, qui a remplacé Chris Ward en janvier 2016 à la tête de FALCON STUDIOS GROUP, fait figure d’exception.

Tim Valenti est l’une des personnalités les plus influentes de l’industrie du X gay. Il a animé une émission avec la célèbre drag-queen Sister Roma et ne refuse jamais de poser avec les porn stars. Comme par exemple Christian Wilde, Johnny V et François Sagat. L’année dernière il fut honoré d’un Hall of Fame lors des GayVN Awards.

Cofondateur et toujours PDG de NAKEDSWORD, Valenti est présent sur les réseaux sociaux, n’est pas avare en interviews et l’on se souvient qu’il avait animé avec Sister Roma : The Tim and Roma Show. Ce que l’on connaît aussi de lui, c’est son implication dans la communauté gay ainsi que dans la production. Valenti ne peut être assimilé à ces geeks de l’Internet qui ne voient dans le porno que des flux et des bénéfices financiers. Grâce à lui, NAKEDSWORD qui a fusionné en 2007 avec AEBN, est davantage que « l’une des plus grandes plates-formes de X gay ». NAKEDSWORD produit sous l’impulsion de Valenti des courts et longs métrages LGBTQ ainsi que du porno gay. Côté porno, la réalisatrice attitrée jusqu’à l’année dernière fut la multiawardisée mr. Pam. À PINKX, on n’oublie pas Paris Perfect, notre coproduction avec NAKEDSWORD dont elle avait assuré avec brio la réalisation. On se souvient aussi très bien qu’elle présenta avec Théo Ford les PinkX Gay Video Awards 2017.

D’autres faits ont particulièrement marqué la présidence de Valenti :
Depuis environs un an et dans une volonté de simplifier les choses, FALCON STUDIOS GROUP et NAKEDSWORD forment un tout qui se fait appeler FALCON I NAKEDSWORD.
À l’intérieur, sept labels qui comptent six réalisateurs principaux. Outre Cruz et DiMarco, il y a Marc MacNamara (il travaillait auparavant pour MEN), Tom Moore et Trenton Ducati (également des porn stars) ainsi que Jasun Mark. Ce dernier réalisait exclusivement pour TITAN MEDIA jusqu’à ce que le studio cofondé par Bruce Cam ne sorte plus rien de nouveau depuis depuis 2018.

Les sept labels de FALCON I NAKEDSWORD actuellement en activité sont : 
FALCON STUDIOS (avec pour réalisateur Cruz) et NAKEDSWORD (MacNamara en remplacement de mr. Pam)


RAGING STALLION STUDIOS (DiMarco à la réalisation) et ses deux branches SM : FETISH FORCE et FISTING CENTRAL (avec Moore et Ducati comme réalisateurs). La référence à RAGING STALLION n’apparaît toutefois plus sur les jaquettes des titres FETISH FORCE et FISTING CENTRAL.


HOT HOUSE (à la réalisation Ducati et Mark) et son label spécialisé en dilatations anales extrêmes : CLUB INFERNO (avec pour réalisateur Moore). Là aussi, la référence à HOT HOUSE a disparu des jaquettes de CLUB INFERNO.


– Systématisation du bareback.
Les progrès de l’industrie pharmaceutique aidant, le VIH ne fait plus peur pour de plus en plus de gays. La PreP qui s’adresse aux séronégatifs permet en effet d’éviter de contracter le VIH et un séropositif sous traitement voit sa charge virale indétectable et ne présente aucun risque de contamination. Fort de la diffusion de cette réalité scientifique, le groupe FALCON cesse progressivement d’utiliser la capote.
En mai 2018 sort ainsi chez RAGING STALLION le premier film « officiellement » bareback de son histoire : Raw Power réalisé par Steve Cruz. On dit « officiellement » car en 2015/2016 sortaient des films bareback dans sa ex-ligne espagnole STAGHOMME.
Le 31 août 2018 sort le premier film bareback de HOT HOUSE : HHSN : Exposed réalisé par Trenton Ducati.
En janvier 2019, FALCON STUDIOS, qui n’avait plus fait de films sans capote depuis 1991, sort Beach Rats of Lauderdale réalisé par Tony DiMarco. Notons qu’en 2014, FALCON s’était essayé avec California Dreamin’ du même DiMarco à un « faux » film babeback. « Faux », car les préservatifs avaient été numériquement effacés.


– Pool de modèles toujours plus ethniquement diversifiés. En plein soulèvement #BlackLivesMatter qui a suivi l’assassinat de George Floyd le 25 mai 2020, l’industrie du porno s’est retrouvée accusée de racisme. FALCON avait notamment été pris à partie par l’ex porn star afro-américaine Race Cooper. Valenti avait fait cette déclaration : « Il est vrai que dans les 50 ans que comptent l’histoire de FALCON, le studio a principalement casté des performeurs blancs. Je ne peux excuser les choix de Chuck Holmes ni d’aucun des vétérans de l’industrie qui ont dirigé la compagnie avant moi, mais je peux vous assurer qu’en tant que PDG actuel , je ne veux pas que cela soit l’héritage de la marque FALCON. » Et il promettait un avenir toujours plus engagé dans la représentation de la diversité ethnique qui existe aux USA et ailleurs dans le monde. À voir les prods sorties cette année chez FALCON I NAKEDSWORD, cette promesse est tenue. Le multiethnisme des castings qui n’était pas absent y est amplifié. Par exemple dans Born to Porn


Ce multiethnisme se reflète aussi dans la présence de deux Afro-américains et d’un Eurasien parmi les exclusifs 2021 de FALCON I NAKEDSWORD

– Des lives pour palier à l’arrêt des tournages à cause de la pandémie du Coronavirus. En ces temps de « distanciations sociales » et de « confinement », Valenti et son équipe ont eu l’idée de diffuser gratuitement sur NAKEDSWORD des directs de porn stars. Les fans pouvaient en outre leur poser des questions. Était-ce révolutionnaire ? Peut-être pas. Mais c’était un acte de présence dans un océan d’incertitude qui a ravi les fans.

On le voit, FALCON est dans de bonnes mains. Sa destinée est faite pour durer… FOREVER !

SOURCES :
• GayEroticVideoIndex.com
Fire and Rain: A Tribute to John Bruno, post de A.J. Llewellyn daté du 16 janvier 2013. Lire ici.
Décès de la pornstar gay Erik Rhodes: la réaction de François Sagat, article de Yannick Barbe daté du 16 juin 2012 et publié chez Komitid. Lire .
blog.falconstudios.com
• pinktv.fr
• xbiz.com/gay
• avn.com/gay
• Magazines GAY VIDÉO et SPÉCIAL GAY VIDÉO

Montrer plus

Articles liés

Bouton retour en haut de la page