Pinkx

FOREVER FALCON : Star Falcon dans les années 2010, le sulfureux Brent Corrigan partage la vedette avec d’autres beaux roux cette semaine sur PinkX ! (29 novembre – 5 décembre)

Entre nouveautés et rediffusions, une semaine sur PinkX qui célèbre aussi les 50 ans de FALCON avec America’s Finest, un film sorti en 2015 provenant de Raging Stallion Studios, label faisant partie du groupe Falcon depuis décembre 2010.

Lundi 29 novembre à minuit : Once You’ve Gone Black (AllWorldsVideo-C1R)
Des hommes chauds sont au rendez vous de cette prod signée Chi Chi LaRue. Trois duos avec capote et un solo.

 
Le pinkplus : L’interethnique peut aussi aller de pair avec l’intergénérationnel : le daddy black Ray Diesel adore trouer des minets blancs !

Jackson Reed par la taille alléchée de la grosse pine noire de Ray Diesel va donner de la langue et du cul !
– Photos : Once You’ve Gone Black / AllWorldsVideo-C1R

Fredrick mate sur son iPad un duo versatile en jock-strap : Mike Maverick et Seth Santoro !
– Photos : Once You’ve Gone Black / AllWorldsVideo-C1R

Advertisement

Timothy Drake, autre minet blanc à la merci du daddy noir à grosse bite Ray Diesel !
– Photos : Once You’ve Gone Black / AllWorldsVideo-C1R

FOREVER FALCON – Mardi 30 novembre à minuit : America’s Finest (Raging Stallion Studios)
Du 100% pur sexe entre exclusifs de Falcon Studios Group. Cinq duos avec capote.

Le pinkplus : Sorti en 2015 et co-réalisé par Nick Foxx et Trenton Ducati, America’s Finest témoigne avec panache de l’évolution de Falcon Studios, suite à des fusions et acquisitions qui ont eu lieu à partir de décembre 2010. (Re)lire la septième partie de notre spécial FOREVER FALCON | 50e anniversaire de FALCON STUDIOS : Primauté au joyau du X gay mondial. Depuis 2014, Falcon, Hot House et Raging Stallion formaient un tout nommé jusqu’à il y a un peu plus d’un an Falcon Studios Group. Le groupe s’appelle aujourd’hui Falcon I Nakedsword. Il va s’en dire que les exclusifs Falcon, surnommés en 2015 la « A-Team », tournent depuis pour l’ensemble des studios. l’un d’eux ne fut autre que le sulfureux Brent Corrigan. Sa carrière porno est liée à un faits divers sordide qui a éclaboussé l’industrie du porno gay US en 2007 : le meurtre de Bryan Kocis, le propriétaire fondateur du label Cobra Video. L’un des suspects au tout début de l’enquête n’était autre que la star de Cobra, Brent Corrigan. James Franco en a tiré en 2016 l’adaptation cinématographique King Cobra.

Andrew Stark domine de sa carrure et de sa très grosse queue Brent Corrigan…
– Photos : America’s Finest / Raging Stallion Studios

Dans des jock-straps qui accentuent le bombé de leurs fesses musclées, Ryan Rose et Sean Zevran s’explorent avec leurs mains, leurs langues et leurs coups de reins bien sentis…
– Photos : America’s Finest / Raging Stallion Studios

À genoux l’un en face de l’autre, Derek Atlas et Johnny V se cognent le front tels des taureaux en rut. C’est Johnny qui se soumettra à un Derek impitoyablement défonce-trou !
– Photos : America’s Finest / Raging Stallion Studios

Avec une croix de Saint-André en arrière-plan, Boomer Banks et Brian Bonds se baisent agressivement.
– Photos : America’s Finest / Raging Stallion Studios

David Benjamin et Shawn Wolfe se déshabillent rapidement pour se déchainer dans le sexe. Fessé, godé, enculé, Shawn est tout à David !
– Photos : America’s Finest / Raging Stallion Studios

Mercredi 1er décembre à minuit : Happy Fuckin’ Birthday Johnny Rapid (NakedSword)
Johnny Rapid est à l’honneur pour une fête d’anniversaire inoubliable !!! En guise de cadeaux : bites, culs, sperme à profusion !!! Quatre duos sans capote.

Le pinkplus : Premier film de Johnny Rapid hors de Men dont il fut un exclusif pendant 10 ans. Power bottom surnommé « le petit prince de la double pénétration », Johnny se fait enculeur de première chez NakedSword !!!

Alors que Johnny Rapid retrouve ses amis à Atlanta pour commencer les festivités liées à son anniversaire, deux d’entre eux, Jesse Bolton et Jax Thirio, s’isolent pour satisfaire leurs pulsions. Jesse ne perd pas de temps à faire une gorge profonde et à s’empaler sue le sexe épais de Jax !
– Photos : Happy Fuckin’ Birthday Johnny Rapid / NakedSword

Premier cadeau cul pour l’anniversaire de Johnny Rapid : Apollo Fates !
– Photos : Happy Fuckin’ Birthday Johnny Rapid / NakedSword

Apollo Fates adore plus que tout de se faire sodomiser. Avoir servi de cadeau à Johnny Rapid ne lui suffit pas. Il lui faut aussi la grosse queue de Jax Thirio !!…
– Photos : Happy Fuckin’ Birthday Johnny Rapid / NakedSword

Second cadeau cul pour Johnny Rapid : Jackson Cooper !
– Photos : Happy Fuckin’ Birthday Johnny Rapid / NakedSword

Jeudi 2 décembre à minuit : Fucking Berlin – Behind La Purga XXX (YoungBastards-Spritzz)
Pour pacifier une Europe sous pression économique et sociale, toute forme de sexualité devient légale pendant La Purge, une nuit par an en Allemagne, à Berlin. Lors de cette nuit, un couple gay en crise est traqué par un trio pervers. Trios et partouzes avec capote.

Le pinkplus : Documentaire agrémenté de scènes pornos, Fucking Berlin – Behind La Purga XXX s’attache à nous faire découvrir la personnalité de six porn stars espagnoles pendant leur tournage de La Purga XXX, la parodie porno gay du blockbuster American Nightmare.

Angel Cruz, Josh Milk et Valentino Ribas sont les membres d’un gang qui attend avec impatience La Purge. Ils sont tellement excités qu’ils ne peuvent s’empêcher de baiser ensemble juste avant…
– Photos : Fucking Berlin – Behind La Purga XXX (YoungBastards-Spritzz)

Couple en crise Rafa Marco et Abraham Montenegro se retrouvent dans le mauvais quartier au mauvais moment ! Lorsqu’ils voient le trio masqué et armé, ils savent que personne ne les libèrera de la débauche. Rapidement capturés, ils deviennent avec un autre captif, Dominique Kenique, objets de plaisir…
– Photos : Fucking Berlin – Behind La Purga XXX (YoungBastards-Spritzz)

Rafa Marco et Abraham Montenegro savent que leur survie dépend de leur obéissance. Cela passe par l’utilisation de godes remplaçant les manches d’un babyfoot…
– Photos : Fucking Berlin – Behind La Purga XXX (YoungBastards-Spritzz)

NOUVEAUTÉ – Vendredi 3 décembre à minuit : Big Dicks Going Deep 3 (CockyBoys)
Les grosses bites sont de retour ! Les mecs s’empalent sur des chibres surdimensionnés ou jouent avec leur membre XXL pour notre plus grand plaisir… Quatre duos sans capote.

Le pinkplus : Olivier Robert ! Très beau roux né en France et résidant au canada, il a si bien tapé dans l’œil de Cockyboys que le studio new-yorkais l’a signé comme exclusif.

Manuel Skye pelote le corps athlétique d’Olivier Robert, le retourne et l’encule contre le mur, provoquant les gémissement de plaisir d’Olivier !
– Photos : Big Dicks Going Deep 3 / CockyBoys

Avec de doux baisers et un jeu de corps sensuel, Carter Dane séduit son compatriote canadien Raphael Louis. Puis il cambre son cul si admirablement bombé que Raphael le baise à l’en faire gémir de plaisir !
– Photos : Big Dicks Going Deep 3 / CockyBoys

Tayte Hanson vénère de la tête aux pieds en passant par la bite et le cul le beau minet Zeke Wood. Zeke prend ensuite le relais et défonce Tayte !
– Photos : Big Dicks Going Deep 3 / CockyBoys

Troye Jacobs et Zach Astor ont tous les deux un penchant pour le sexe matinal. Zach commence par caresser la bite de Troye et doigter son anus. Zach met ensuite Troye sur son ventre, lèche son petit trou délicat et le remplit de sa grosse bite !
– Photos : Big Dicks Going Deep 3 / CockyBoys

NOUVEAUTÉ – Samedi 4 décembre à minuit : I Love New York (NakedSword)
Un voyage dans la ville qui ne dort jamais à travers la regard cinématographique de Marc Macnamara et huit beaux mâles regorgeant d’une énergie sexuelle vivifiante. Quatre duos sans capote.

Le pinkplus : On se souvient qu’en plein soulèvement BlackLivesMatter (lire ici), Tim Valenti, le PDG de Falcon | NakedSword, promettait un avenir toujours plus engagé dans la représentation de la diversité ethnique qui existe aux USA et ailleurs dans le monde. À voir les prods qui, comme I Love New York, sortent depuis fin 2020/début 2021 chez Falcon | NakedSword, cette promesse est merveilleusement tenue !

Après une journée à flâner ensemble dans la ville, les colocataires Ty Mitchell et Ricky Roman rentrent chez eux. Quand Ricky surprend Ty en train de se branler, il est pris d’une irrésistible envie de le baiser. Avant de sodomiser Ty, il prendra soin de lui dilater la rondelle grâce à un plug !
– Photos : I Love New York / NakedSword

En pleine rue, Floyd Johnson fait sa demande en mariage à l’amour de sa vie Luca D’Amore. Ce dernier dit OUI. Le couple s’embrasse et se retrouve dans un appartement jonché de pétales de roses rouge. Le romantisme de la situation ne freinera en rien la vigueur des ébats. Flyod assène ses coups de reins à un Luca, très chienne, qui est en redemande !!!…
– Photos : I Love New York / NakedSword

Seth Knight et Elio Knight reviennent d’une soirée à vélo sous les lumières de la ville. Hyper velu, Elio troue avec bestialité son Seth adoré…
– Photos : I Love New York / NakedSword

Une journée dans le parc à jouer au football se transforme en une frénésie de bite à sucer et de baise avec le TTBM Max Konnor et le super beau cul Derek Cline.
– Photos : I Love New York / NakedSword

NOUVEAUTÉ – Dimanche 5 décembre à minuit : Daddy, Léo et ses mensonges (DiableX)
Jeune mec de 23 ans, Léo file apparemment le parfait amour avec son daddy Loïc. Mais Léo n’a pas tout dit… Une partouze buccales et trois duos sans capote.

Le pinkplus : Loïc Barnier !!! Le réalisateur et producteur du label belge DiableX dans son premier (?) rôle porno ! Le contraste générationnel entre lui et Léo, ainsi qu’avec tous les autres jeunes mecs de la partouze, est des plus excitants.

Le daddy Loïc Barnier est fou amoureux de Léo Fox. La finesse des traits du jeune homme roux fait d’autant ressortir sa virilité protectrice et pénétrante… Après s’être bien fait baiser, Leo n’en a pas moins besoin de vivre en secret des fantasmes de domination qu’il n’ose assouvir avec Loïc…
– Photos : Daddy, Leo et ses mensonges / DiableX

Le Chaps, à Bruxelles. Le puppy Sacha Handler ensaille Parish !
– Photos : Daddy, Leo et ses mensonges / DiableX

Le sex-club bruxellois est aussi le terrain de chasse de Léo Fox qui jette son dévolu sur le tout mignon et soumis Andréa High X…
– Photos : Daddy, Leo et ses mensonges / DiableX

Loïc a fini par comprendre qu’il était très cocu. Ça le chagrine, ça le bouleverse. Léo Fox est touché par sa peine. Il le rassure, lui fait comprendre que s’il a des besoins sexuels dont il ne lui avait pas parlé, c’était une erreur. Il l’aime et désire lui faire partager ses amants, ses amis. Sacha Handler, Parish et Andréa High X rapliquent pour un plan suce et enfoutrage…
– Photos : Daddy, Leo et ses mensonges / DiableX

Les films se retrouvent encore pendant 4 jours sur PinkX la chaîne
24/24 sur le site PinkX.eu.
PinkX est aussi disponible chez tous les opérateurs TV.

Montrer plus

Articles liés

Bouton retour en haut de la page